Bonne fête, Dominique !

Dominique

(et demain, c’est ma fête !)

 

 

 

 

 

Advertisements

17 réflexions sur “Bonne fête, Dominique !

  1. Ah ben bonne fête aux Dominique. J’en profite pour te souhaiter ta fête pour demain.
    Si j’en crois mon calendrier, c’est la saint Amour, donc notre fête à tous… Non ?
    Suis d’accord qu’il y a quelque chose à fêter chaque jour.
    Aujourd’hui je fête ma résistance face à la charge de travail à laquelle j’ai du faire face cette semaine. Youpi, je suis encore vivante ! Contente de me reposer pendant… 2 jours, le pied !
    A te lire, je suppose que tu aime les avions ?
    J’ai la chance d’être à côté du musée d’aéronautique du Bourget en Ile de France, tous les deux ans j’attrape le torticolis avec délice et jumelle, le nez en l’air !

    Aimé par 1 personne

    • Bonne fête à toi aussi ! 😉
      Les avions ? M’oui, ça va, je les aime mieux que les deux ou trois heures (sans compter les retards) que je dois passer dans les aéroports à attendre que mon vol décolle…
      À la « BAF », quand on devait prendre un avion, on arrivait une demi-heure à tout casser avant l’heure de départ, on grimpait et on décollait… Et comme la Belgique fait royalement trente mille kilomètres carrés (et des poussières), forcément, à part pour aller en Allemagne ou en Corse, c’était des trajets très courts…
      Dans le civil, c’est minimum 2h à l’avance (3h pour le hors-Europe) pour enregistrer les bagages, passer les contrôles, et gnagnagna… Et comme je ne prends l’avion que pour des trajets que je ne peux pas faire en voiture (donc, des « longs » trajets), qu’est-ce que je m’emm…quiquine durant le vol !
      Mais les regarder évoluer, oui, je trouve ça joli…

      Aimé par 1 personne

    • Il y a … des années … j’avais proposé, au moment de la Noël, de la confiture d’oignons au St Amour : un délice pour accompagner un foie gras ou un magret de canard… Ou sur des toasts ou dans ces cuillères à l’apéro…
      Et simple à faire : un peu d’huile d’olive dans une poêle (enfin, « un peu » : faut quand même que ça soit bien huilé, du genre sept-huit cuillères à soupe), un kilo et demi d’oignons hachés, tu laisses tomber à blanc pendant un petit quart d’heure (donc à feu doux), puis tu verses une bouteille de St Amour, tu ajoutes 200 grammes de sucre et tu laisses mijoter jusqu’à ce que tout le liquide soit réduit… Avant de mettre en pot, tu sales, tu poivres (poivre noir du moulin), et tu ajoutes quelques grains de poivre « pour le fun » (mais tu ne laisses pas cuire le poivre sinon, ça va donner une légère amertume).
      Bon samedi, maistre Léo !

      J’aime

Les commentaires sont fermés.