Avez-vous des enfants ?

Un enfant, ou plusieurs…

Oui ?

Non ?

Supposez que oui, et supposez que vous deviez vous absenter (ou supposez que vous êtes trop occupé pour passer du temps avec vos enfants) et que vous engagiez une « nounou » pour passer quelques heures avec vos enfants…

 

Question : est-ce que vous trouveriez normal d’engager une « nounou » grâce à qui vos enfants pourraient connaître, par exemple, les « joies » de l’alcoolisme, de l’obésité, du tabagisme ?

 

Non, probablement pas (enfin, j’espère pour vos enfants)…

Alors, pourquoi mettez-vous vos enfants devant la … télé ?

 

La télévision ?

Oui, la télévision, qui est une sorte de « nounou » pour bon nombre d’enfants !

Un ouvrage vient de sortir.

Un ouvrage signé Michel Desmurget (chercheur en neurosciences à l’INSERM), et dont le titre est « TV lobotomie ».

Un ouvrage qui donne les résultats compilés de centaines d’études scientifiques décrivant l’impact de la télé sur la société en général, et sur les capacités intellectuelles de l’enfant en particulier.

 

En un mot, c’est « catastrophique » !

 

Parce que ce fléau pour tous l’est encore plus pour les enfants dont le cerveau est en développement !

 

Bon, alors, je ne vais pas reprendre toutes les informations de cet ouvrage.

Je vais me contenter de reprendre quelques mots « piqués » de ci de là…

Quelques mots qui résument bien tout le « bienfait » de cette superbe invention qu’est la télévision, à savoir qu’elle a une influence profondément négative sur … l’alcoolisme, l’attention, l’espérance de vie, l’image du corps, l’imagination, l’obésité, la créativité, la lecture, la mémorisation, la motricité, la sexualité, la violence, le comportement alimentaire, le développement intellectuel, le langage, le sommeil, le tabagisme, les résultats scolaires, etc. …

 

Comme le dit Michel Desmurget, la télévision supplantée par Internet c’est un mythe. En réalité, l’usage des nouvelles technologies ne remplace pas la télé, il s’y additionne !

En moyenne, un écolier passe, sur une année, plus de temps devant la télévision que devant son instituteur d’école primaire ! Et un ado de plus de 15 ans passe chaque jour 3h40 devant un poste de télévision, soit 75% de son temps libre !

Rien que ça…

 

Ce n’est pas en regardant quelque chose – fut-ce une « réalité » comme dans le cas du JT ou d’un reportage sur de lointaines contrées, par exemple – que le cerveau de l’enfant s’organise, se construit, apprend, …, mais c’est en agissant sur ce quelque chose !

« Regarder » ou « agir », ce n’est pas du tout la même chose !

 

Le pire, c’est que, une fois que la télé est éteinte, elle continue à démolir le cerveau de nos enfants.

Par exemple, en exposant le cerveau des enfants à des séquences courtes (des séquences de sept secondes en moyenne, si je me rappelle bien mon stage en multimédia d’il y a des années !), elle habitue le gosse à passer du coq à l’âne.

 

Bref…

La télé, un média comme un autre ?

Que nenni non point !

Au contraire : la télévision abrutit nos enfants !

Ou, en tout cas, elle empêche le développement optimal des fonctions cérébrales.

 

Allez, parce que je vous aime bien, je vais vous donner un exemple d’une des études utilisées par Michel Desmurget…

Une étude conduite par deux médecins allemands.

Sur une population de pas loin de deux mille gamins de 5 et 6 ans.

Les enfants devaient « dessiner un bonhomme ».

Constat : au plus les enfants regardent la télévision, au plus le bonhomme dessiné est simpliste : pas de cheveux, pas d’oreilles, les jambes représentées par un trait, etc. …

 

Le livre : « TV Lobotomie : La Vérité scientifique sur les effets de la télévision », paru chez Max Milo Éditions

 

 

 

Advertisements

3 réflexions sur “Avez-vous des enfants ?

  1. Test intéressant à faire sois même ! Comment dessinez vous un bonhomme ou une bonne-femme ? De quel côté mettez-vous les boutons ?
    Et l’écart entre les jambes ?
    Et les pieds , vers l’extérieur tous les deux ?

    J’aime

Les commentaires sont fermés.