J’ai envie de flemmarder, aujourd’hui…

Oui, parfois, je n’ai pas envie d’écrire un article, et je trouve plus simple de vous proposer l’article de quelqu’un d’autre…

Aussi vais-je laisser la parole à Julie Lopez, de chez « Astuces naturelles »…

Un blog plein de bon sens.

Un bon sens … naturel !

 

Voici son texte :

 

Vous avez certainement vu des stars comme Oprah Winfrey et Gwyneth Paltrow qui en vantent les avantages. Des dizaines de nouveaux produits sont apparus sur les étagères de votre épicerie locale. Et vous avez vu des plats sans gluten apparaître sur les cartes des restaurants et des boulangeries.

Avec tout ce bruit, vous pouvez vous demander si le « sans gluten » est juste une autre lubie alimentaire … ou si cela pourrait être le moyen d’être en meilleure forme et d’avoir une vie plus saine.

Aujourd’hui, je vais vous montrer pourquoi un régime sans gluten est un choix judicieux qui permet d’être en bonne santé. Je vais aussi vous montrer comment un mode de vie sans gluten pourrait vous aider à perdre du poids sans effort et pourrait aussi améliorer considérablement votre santé.

Mais d’abord, un mot d’avertissement …

Le terme « sans gluten » n’est pas automatiquement synonyme de «santé». Le fait d’éviter le gluten ne va pas non plus vous amener directement à perdre du poids. En fait, si vous suivez les conseils de nombreux gourous sans gluten, cela pourrait augmenter vos chances de prendre du poids et même accroître le risque que vous tombiez malade.

Comme vous le savez, le gluten est une protéine présente dans les céréales, comme le blé, l’orge, le seigle, l’épeautre et le kamut. Pour ceux qui ont la maladie cœliaque, même la plus petite quantité peut déclencher une réaction auto-immune qui peut entraîner des douleurs à l’estomac, endommager l’appareil gastro-intestinal, entraîner une inflammation systémique, des carences en vitamines et en minéraux et déclencher une foule d’autres symptômes douloureux.

Mais l’évidence monte que le gluten peut avoir des effets négatifs sur les personnes sans maladie cœliaque …

Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine faisait le lien entre le gluten et 55 états de santé, notamment la fatigue chronique, les ballonnements, le syndrome du côlon irritable, les migraines, l’ostéoporose, l’anémie, l’arthrite rhumatoïde, la dépression, les troubles d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDAH), et même le cancer.

Une autre étude, publiée dans le Journal de l’American Medical Association, a constaté que les personnes qui ont été diagnostiquées comme ayant une inflammation de l’intestin ont 72 % de risque accru de décès (principalement en raison des maladies cardiaques et du cancer), tandis que ceux ayant une sensibilité au gluten avaient un risque de 35 %.

Et le point essentiel … ce n’est pas seulement le gluten qui cause problème. Des dizaines d’autres composés dans le blé ont également été associés à des réactions immunitaires et à d’autres problèmes de santé graves.

Pourquoi le pain, les pâtes et les céréales ne correspondent pas à vos gènes

Il y a douze mille ans, nos ancêtres chassaient et trouvaient leur nourriture en creusant la terre pour survivre. Le repas de la journée incluait des légumes fraîchement cueillis, des baies, des noix, des graines, des œufs et tout ce qu’ils pouvaient attraper ou tuer.

Mais avec l’avènement de l’agriculture et la révolution industrielle, les aliments à base de céréales (qui n’étaient pas encore au menu) ont commencé à remplir nos assiettes. Aujourd’hui, une personne consomme en général des céréales à presque tous les repas … des céréales et du pain grillé pour le petit déjeuner … un sandwich au déjeuner … une barre granola en guise de collation … des pâtes et des petits pains au dîner.

Et tandis qu’une période de 12.000 ans peut sembler longue, cela correspond à un battement de cil en termes d’évolution. La plupart d’entre nous n’ont pas développé la capacité à gérer ces protéines « étrangères ».

Sans compter que les céréales modernes hybrides contiennent jusqu’à 40 fois plus de gluten que les variétés anciennes cultivées il y a tout juste trente ans … et nous en mangeons plus que jamais.

En d’autres termes, nous avons surdimensionné notre consommation de super-gluten !

Mais qu’en est-il de l’élimination des matières grasses?

Est-ce que le « sans céréales » va vous aider à maigrir?

Il n’y a rien d’inhérent au gluten qui vous fasse gagner ou perdre du poids. Mais ce n’est pas toute l’histoire …

Les céréales sont un aliment à niveau glycémique élevé. Ils stimulent la production d’insuline – l’hormone de stockage des graisses de votre corps.Cela signifie que plus vous consommez de pain, de pâtes, de céréales et de farine, et plus vous serez en surpoids.

En fait, une étude récente montre que la consommation de blé est l’indicateur le plus fiable de régime alimentaire concernant le poids et est étroitement corrélée à l’indice de masse corporelle. En d’autres termes, plus vous mangez de blé, plus vous êtes lourd, peu importe votre taille.

Ainsi, alors qu’il n’a que peu ou rien à voir avec le gluten … un régime sans gluten PEUT vous aider à perdre du poids.

Mais ce n’est pas la façon dont cela fonctionne pour la plupart des gens …

Sans gluten : de la poêle … au feu

La plupart des aliments sans gluten préparés dans le commerce sont extrêmement transformés et contiennent des produits chimiques et des conservateurs. Mais cela n’est même pas le pire.

Les aliments emballés sans gluten, comme le pain, les pâtes, les biscuits, les croustillants et les gâteaux, ont généralement un indice glycémique plus élevé que leurs équivalents à base de blé!

C’est la même chose pour les pâtes prêtes à cuire. Sans oublier les recettes de pain et de desserts « sans gluten » que l’on trouve sur la plupart des blogs.

La plupart de ces aliments et recettes sont faites à partir de farines de riz, de maïs, de pommes de terre et de tapioca et d’autres céréales à indice glycémique élevé. En fait, la plupart des farines sans gluten sont PIRES que si vous mangiez une barre de chocolat par rapport au taux de sucre dans le sang que cela implique !

Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas perdre du poids ET protéger votre santé avec un régime sans gluten.

Consommer des produits sans gluten – l’option santé – est la clé d’une bonne santé et de la longévité.

Et la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez encore profiter de vos aliments préférés – y compris le pain et la pizza – sans qu’ils soient nocifs pour votre santé.

Bien Amicalement,

Julie Lopez

50, boulevard Bryas

DAMMARIE-LES-LYS Île-de-France 3071

FRANCE

 

 

 

Advertisements

2 réflexions sur “J’ai envie de flemmarder, aujourd’hui…

  1. je ne peux pas me résoudre ) ne plus manger de féculent et pourtant l’alimentation paléo est celle qui correspond le plus à mes convictions…mais les pâtes fraiches aussi …et aussi le riz et les pommes de terre alors comment faire pour mes 20 ou 30 prochaines dernières années sur cette terre?? bises

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.