C’est à s’arracher les cheveux … !

 

Vous le savez, les médicaments contre le cancer causent souvent la chute des cheveux.

Mais savez-vous que d’autres médicaments peuvent aussi provoquer la chute des cheveux ?

Une chute de cheveux qui peut être précoce ou tardive, brutale ou progressive, diffuse ou localisée…

 

Bonne nouvelle : souvent, la chute s’arrête à l’arrêt de la médication.

Mais … si vous n’avez pas été prévenu par votre médecin ou par votre pharmacien, vous avouerez quand même que ça fiche un choc de retrouver une poignée de cheveux dans le bac de douche !

 

Ci-après, quelques médocs qui provoquent régulièrement la chute de cheveux : certains antifongiques , surtout en cas de traitement prolongé et à fortes doses … de nombreux immunodépresseurs … le lithium … les interférons.

Il y en a d’autres, mais un peu moins « dangereux » que les précédents : des traitements hormonaux … divers médicaments cardiovasculaires … la vitamine A et les rétinoïdes … les anti-infectieux … les anticoagulants … les antidépresseurs … entre autres !

 

Il est dommage que bon nombre de professionnels de la santé « oublient » de parler de ce risque avec leurs clients.

Parce que, quand on y pense bien, le choc psychologique est parfois important lors d’une perte de cheveux !

Si vous devez prendre des médocs, c’est que vous êtes malade, et si vous êtes malade, vous n’avez pas vraiment besoin de ce problème en plus !

 

Notez qu’il n’y a pas que des médicaments qui causent la chute des cheveux…

Citons en vrac des carences alimentaires, des expositions à des toxiques, des infections, des inflammations, des maladies auto-immunes, des traumatismes physiques ou émotionnels (non, perdre ses cheveux suite à un choc émotionnel, ce n’est pas une légende : imaginez le double choc si votre toubib ne vous a pas prévenu du risque !), des troubles hormonaux, des tumeurs, etc. …

 

Bon week-end !

 

 

 

Advertisements

Une réflexion sur “C’est à s’arracher les cheveux … !

Les commentaires sont fermés.