Youhou ? Nous sommes vendredi !

Oui, et alors ?

Et alors ? Je vais vous parler d’une question de couleurs !

 

Si vous êtes un lecteur attentif, vous savez (parce que j’en ai parlé voici quelques mois) que nous possédons, dans nos tissus adipeux, des cellules blanches et des cellules brunes.

Les adipocytes de couleur blanche stockent les graisses (pour avoir des réserves d’énergie), et les adypocites de couleur brune les métabolisent pour maintenir une température corporelle stable.

Donc, idéalement, pour ne pas grossir (ou pour maigrir), il conviendrait que nous ayons des tas de cellules brunes.

Problème : ces cellules brunes sont abondantes chez les bébés, mais leur quantité diminue à l’âge adulte (et on a même cru à un moment qu’un adulte n’en possédait plus du tout, mais c’est une erreur : il en reste chez les adultes, mais de moins en moins).

 

Une étude vient d’être publiée dans la revue Scientific Reports par Teruo Kawada et ses collègues de l’Université de Kyoto.

Une étude qui explique que l’on vient de découvrir une troisième sorte d’adypocites.

De couleur beige.

Lesquelles beiges fonctionnent un peu comme les cellules brunes.

Elles métabolisent les graisses … mais disparaissent également petit-à-petit vers le milieu de l’âge adulte.

Mais…

Bonne nouvelle !

Très bonne nouvelle !

(sauf pour les poissons)

Certains aliments ont la propriété de transformer des cellules blanches en cellules beiges !

C’est le cas (désolé pour les végéta*iens) de l’huile de poisson, qui donc transforme des cellules qui stockent les graisses en cellules qui les brûlent !

 

En résumé, l’huile de poisson active des récepteurs dans le tube digestif…

Ces récepteurs déclenchent l’activité du système nerveux sympathique…

Ce qui active le métabolisme des graisses dans les cellules adipeuses.

 

On ne savait pas toujours très bien pourquoi certains régimes alimentaires (Okinawa, Crête, par exemple) contribuaient à la longévité et à une certaine sveltesse.

Cette découverte permet de mieux le comprendre : le poisson (gras) y est omniprésent !

 

Bon, bin, nous sommes vendredi, le « jour du poisson » pour certains : profitez-en !

 

 

Advertisements

2 réflexions sur “Youhou ? Nous sommes vendredi !

Les commentaires sont fermés.