Positif ? Négatif ? Neutre ?

Bonne nouvelle !

Dans la lutte contre le tabagisme, l’effet du paquet de cigarettes neutre n’est pas neutre … du moins en Australie !

 

Récapitulons…

Ça fait une bonne soixantaine d’années que l’on sait que le tabagisme est mortel. Surtout le tabac « industriel », la « blonde américaine » (si vous fumez de temps en temps une pipe bourrée avec un peu de tabac que vous aurez fait poussé dans votre jardin, ce sera nettement moins dangereux).

 

Mais ce n’est pas parce qu’on sait que c’est dangereux que les gens cessent de fumer pour autant.

Dame ! C’est que le tabac, et surtout le tabac « industriel », c’est addictif !

Non, non, arrêter de fumer, ce n’est pas QUE une question de volonté pure !

 

Et donc, peu, trop peu de gens abandonnent cette dangereuse habitude…

À ce jour, sur notre planète, environ six millions de personnes meurent chaque année à cause de leur tabagisme.

 

Les gouvernement (qui n’y sont pas à une hypocrisie près) essaient de lutter contre cette dangereuse habitude de fumer de l’herbe à Nicot, mais à part que ça fait rentrer un peu d’argent dans les caisses de l’état (mais pas assez pour renflouer les caisses des soins de santé pour soigner les fumeurs et les victimes passives du tabac), les résultats ne sont pas toujours vraiment au rendez-vous.

 

En 2012, à la date du premier décembre, l’Australie a testé le paquet de tabac neutre.

Les cigarettiers du monde entier se sont rebellés contre cette loi … non pas parce que l’Australie serait un grand consommateur de tabac, mais surtout pour éviter que cette loi ne crée un précédent sur lequel d’autres pays pourraient s’appuyer pour pondre des lois similaires.

 

La question est aujourd’hui de savoir si … oui ou non … c’est utile (de mettre en vente des clopes dans des emballages neutres).

À l’époque, les inconditionnels de la cigarette exprimaient leur révolte (contre le méchant gouvernement qui voulait s’attaquer à leur liberté de maltraiter leur propre santé) en disant que tout ce que ça apporterait comme résultat, ce serait une augmentation des ventes de boîtes joliment décorées pour y glisser son paquet neutre.

Et les cigarettiers, eux craignaient surtout que ça n’entraîne une augmentation massive de la contrebande du tabac, une augmentation tout aussi massive des contrefaçons, et surtout, une modification des habitudes des fumeurs qui, ne trouvant plus « leurs » marques favorites, risquaient de se tourner vers des clopes asiatiques moins chères, ce qui aurait entraîné une baisse des prix … et une augmentation de la consommation !

Bon, finalement, si l’on en croit les études, il ne s’est rien passé de tout ça.

Le paquet neutre (et quelques autres mesures, dont des mesures fiscales, des campagnes éducatives ou des législations sur les pubs), ça a eu du bon, apparemment.

Le principal objectif de l’emballage neutre, c’est de rendre le moins attrayant possible le geste d’acheter des clopes, surtout histoire de décourager les jeunes de se mettre à fumer…

Est-ce que ça a fonctionné, hé bien, apparemment, oui…

Parce que des diminutions de consommation de tabac sont là pour le prouver…

En 2013, 3,4% de tabac fumé en moins par rapport à 2012.

Et 7,7% en 2014.

 

Les cigarettiers ne sont pas contents … ceux qui ont réussi à arrêter de fumer, en revanche, sont très heureux (et leur portefeuille et leur santé leur disent merci)…

 

 

 

Advertisements

Une réflexion sur “Positif ? Négatif ? Neutre ?

Les commentaires sont fermés.