Vous mangez trop de sucre !

Moi ? Mais non, voyons ! Juste un seul morceau, le matin, dans mon café au lait !

Ha, c’est vrai que, vu comme ça…

Notez que, déjà un seul morceau de sucre dans votre café chaque matin, selon qu’il s’agit de morceaux de sucre de cinq ou de six grammes, ça vous fait déjà facilement dans les deux kilos chaque année (1.825 à 2.190 grammes selon le sucre)…

Rien qu’avec votre seul morceau quotodien, vous dépassez déjà sacrément la quantité moyenne de sucre consommé il y a deux siècles, juste avant que Napoléon ne refile sa propre Légion d’Honneur à Delessert, le gars qui a industrialisé la production de sucre raffiné dans nos régions (oui, déjà alors, on recevait une Légion d’Honneur pour tout et n’importe quoi, apparemment)…

À l’époque, la consommation moyenne de sucre ajouté tournait dans les six cents grammes (par personne et par an) !

 

Avez-vous déjà pensé à tout le sucre caché ?

Caché ?

Oui, le sucre que vous ne voyez pas, et qui se trouve dans une flopée d’aliments (dont les moins improbables, comme la mayonnaise industrielle ou le jambon cuit) que vous consommez quotidiennement…

Savez-vous, par exemple, que si vous mangez deux cheeseburgers, cela signifie que vous avez consommé autant de sucre que les 25 grammes max de sucres ajoutés recommandé par l’OMS ?

Hé oui, un seul bête cheeseburger, ça contient douze grammes et demi de sucre !

Sucre 1

 

Un autre exemple ?

Allez, un classique de chez classique : le Nutella !

Un pot de 440 grammes contient … 249 grammes de sucre !

sucre 2

Impressionnant, non ?

 

Vous prendrez bien une minuscule canette de Pulco Citronnade ?

Du « bon fruit » … qui ne contient « que » 19 grammes de sucre pour 33 centilitres de boisson !

Sucre 3

 

Allez, une dernière image, pour la route…

♫ Les produits laitiers sont nos… ♪

Ouais, bin, nos « amis-ennemis » pour la vie, ils sont souvent proposés avec du sucre ajouté !

Comme ce petit pot de Danio, par exemple, qui, pour 150 grammes de produit, vous sucre à hauteur de 17,6 grammes !

Sucre 4

 

Vous en voulez d’autres (des images comme ça) ?

Un compte INSTAGRAM vous en propose quelques-unes…

ICI :

https://instagram.com/explore/tags/dealerdesucre/

Allez-y vous promener … et vous viendrez ensuite me dire si, finalement, vous mangez vraiment si peu de sucres ajoutés, ou pas…

Et je ne parle que du sucre ajouté, pas du sucre naturellement présent dans certains aliments !

 

 

 

 

Advertisements

9 réflexions sur “Vous mangez trop de sucre !

  1. Ha, tiens, ça me fait penser que je viens de me mettre (depuis trois jours) en mode « cétonique »…
    Entendez par là « plus de sucre du tout », et par sucre, on entend « tous les sucres » … donc je ne mange rien que des graisses et des protéines, et plus du tout d’hydrates de carbone durant quelques jours…
    Les mitochondries (les « chaudières » de mes cellules) ne brûlent plus que de la graisses (sous forme de corps cétoniques) et plus du tout de glucose.
    Quelques bienfaits pour l’organisme (et c’est un euphémisme : je vous en touche deux mots dans « Ceci n’est pas…« , c’est assez impressionnant), …
    … avec un effet secondaire surprenant : malgré la consommation d’acides gras (vous savez, ces machins que les spécialistes – ou prétendus tels – en régime diabolisent à outrance, ce qui a conduit à la création de saloperies à 0%MG), j’enregistre une perte de poids ! Ma balance enregistre une perte d’un gros kilo en trois jours !

    J’aime

  2. faudrait que je refasse un peu de PGRL (pas de sucre) mais j’ai du mal à me passer totalement de fromage, suis accro au fromage, tous, beaucoup les chèvres et brebis mais aussi beaucoup tous ceux qui puent et aussi d’autres qui puent pas, bref accroc! D’ailleurs…ceci s’adresse à Dom La Chouppoise….j’aimerais bien avoir l’adresse dont elle parle lol!
    Bon, c’est dit (top-là camarade!) si j’arrive à résoudre un gros problème que j’ai en ce moment, j’arrête le fromage pendant …un mois…bon…15 jours….euh….allez, 30 jours et on n’en parle plus car résoudre ce problème le vaudrait bien!
    D’ailleurs je t’invite à faire un petite prière à Ste Rita pour moi et prier pour que vendredi tout se passe bien….Plusieurs de mes amis s’y sont engagés et l’union énergétique fera la force, je l’espère; un grand MERCI!

    J’aime

  3. Je suis beaucoup mieux depuis que j’essaye de chasser le sucre de mon assiette ! 🙄
    J’essaierais bien ton régime « c’est tonique » …
    Bon jeudi, Eric
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    J’aime

    • Joli, le jeu de mots … parce que tout-à-fait approprié !
      Bon, le premier jour, forcément, on est « en manque de sucre », donc, on se sent un peu las… Normal…
      Mais ensuite, la pêche, le tonus !
      Le tout est de bien respecter le « sans sucre » !
      N’oublions pas qu’il y a une flopée de produits naturellement sucrés… Les fruits, certains légumes (tout ce qui est féculent), les céréales (pain, pâtes, …), …
      Une petite salade + une tomate avec plein de mayo ou plein de vinaigrette, oui, mais sans le maïs, sans les croûtons, …
      Il faudrait systématiquement lire les étiquettes de chaque produit, et calculer si la quantité de sucre … sur la journée … ne dépasse pas les TRENTE grammes !
      Exemple, ce matin, je bois mon jus de citron (avec un peu d’eau chaude) avant de déjeuner => le jus de citron titre déjà 2.5% de sucre ! Je n’ai pas pesé mon jus, mais disons que j’en ai 50 grammes (max), donc je suis en train d’avaler un bon gros gramme de sucre… Pas suffisant pour redescendre en mode glucidique, mais attention au cumul sur la journée !
      Du café, oui, mais si je me fais un lait russe, n’oublions pas que le lait contient du sucre à raison de 3.5 à 5% selon le lait => un mug de lait russe, ça fait tout de suite dans les huit à douze grammes !

      Bon, jus de citron terminé, je passe au repas proprement dit : de la poitrine de porc !

      Aimé par 1 personne

        • Évidemment, il faut tout cuisiner soi-même, pour éviter des ajouts de sucres sous différentes formes.
          Mais quand je parle de lire les étiquettes, ce n’est pas (pas seulement) des plats préparés industriels dont il s’agit, mais même des produits « bruts » (ou pas trop transformés, enfin).
          Un bête exemple (qui me vient à l’esprit en voyant l’image de fond de mon blog) : le maïs… À moins de vivre à la campagne ET de posséder un jardin d’un hectare (ET d’avoir le temps de s’en occuper), personne ne mange du maïs de son jardin. Donc, on l’achète… Mieux vaut savoir que le maïs (selon la « race » du maïs) contient quelque chose comme dix à vingt pourcents de glucides ! En principe, ça devrait être inscrit sur la boîte ou sur le sachet… Tu achètes une petite boîte (c’est combien ? 200 ? 240 grammes poids net ?) de « maïs doux en grains » de chez Delhaize (de leur marque), pan, tu as 22% de glucides, donc 44 grammes de sucre si tu manges la boite de 200g ! Et pourtant, le maïs n’est pas spécialement un aliment qu’on verrait en guise de dessert ou en guise de goûter : on ne pense pas nécessairement qu’il est sucré…

          Bon, allez, pour les non-végé, une petite recette hyper simple pour une entrée qui – généralement – est appréciée des invités (ou des clients)…
          Il faut cinq ingrédients.
          1 : tu demandes à ton charcutier de te couper une tranche de jambon cuit d’un bon centimètre d’épaisseur
          2 : tu ouvres une petite bouteille de crème fraîche
          3 : tu ouvres une boîte de maïs
          4 : tu sors une noisette de beurre de ton frigo
          5 : tu sors de ton étagère à épice un moulin avec du poivre noir
          Avec la tranche, tu fais quatre petits rectangles (1/4 de tranche de jambon par personne, c’est bien suffisant), et tu les passes à la poêle dans la noisette de beurre, histoire d’un peu colorer des deux côtés.
          Tu mets chauffer le maïs (rincé, égoutté) dans une casserole avec la moitié de la crème (et tu laisses un peu épaissir la crème).
          Tu déposes chaque morceau de jambon cuit (et « caramélisé ») sur une petite assiette, tu répartis le maïs à la crème sur le jambon, et tu donnes u tour de moulin à poivre noir au-dessus de chaque assiette avant d’envoyer à table…
          Bon, alors, on peut décorer avec une demi tomate cerise, avec une pluche de persil, … Mais, bon, ça, c’est la finition selon le goût de chaque cuisinier…

          Aimé par 1 personne

          • Merci pour la recette, mais je ne suis vraiment pas fan de maïs …
            J’aimais celui que je mangeais cru, dans le champ de mon papa ! 🙂
            Rien à voir avec tout ce que je trouve dans le commerce : même pas le bio !!! 😦

            J’aime

Les commentaires sont fermés.