♫ Frère Jacques, frère Jacques ♪

Vous chantiez ?

J’en suis fort aise…

Hé bien, dansez maintenant !

Isabelle Peretz est psychologue.

Et elle bosse à l’Université de Montréal.

Madame Peretz et ses collègues ont mené une petite étude avec 30 bébés de 7 à 10 mois.

 

Conclusion de l’étude.

Si votre bébé pleure, chanter est probablement plus efficace que lui parler pour le calmer.

C’est en tout cas ce qui vient d’être publié dans la revue Infancy.

Enfin, pas tout-à-fait…

L’expérience consistait à faire entendre aux 30 bébés de 7 à 10 mois des enregistrement de paroles et de chants en turc (oui, en turc, afin que les sons ne leur soient pas familiers).

Et à minuter le laps de temps avant que les enfants manifestent des signes avant-coureurs de pleurs.

Quand ils entendaient du blabla (soit des paroles prononcées par des adultes, soit du babillage enfantin), les bébés commençaient à grimacer (rassurez-vous, les chercheurs n’allaient pas jusqu’à les laisser pleurer, ils coupaient les enregistrement avant les larmes)…

… commençaient à grimacer au bout de +/- 4 minutes.

Mais quand ils entendaient des chansons, les bébés se mettaient seulement à grimacer au bout de 9 minutes !

 

Conclusion directe : entendre chanter est moins « dérangeant » qu’entendre parler…

Conclusion indirecte : si Bébé pleure, chantez !

 

Heuuu … pas en turc, hein (sauf si vous êtes Turc, évidemment)…

Encore que…

Avec un autre groupe de bébés, les chercheuses ont fait passer des enregistrements en français (donc, une langue familière aux bébés montréalais) et elles ont constaté les mêmes effets … ou presque !

Les bébés préféraient toujours entendre chanter que parler mais … ils écoutaient moins longtemps les chansons en français qu’en turc (6 minutes en français contre 9 en turc).

 

Bon, bin, chantez en turc, alors, finalement…

 

 

 

Advertisements

2 réflexions sur “♫ Frère Jacques, frère Jacques ♪

Les commentaires sont fermés.