Bon, alors, ce revenu universel …

Bon, alors, ce ‘revenu universel’ (pour tous), c’est pour quand ?

Quel rapport avec la santé, allez-vous me dire ?

Attendez, j’y viens…

 

La question qui fâche : la médecine conventionnelle est-elle égale pour tout le monde ?

Pas certain…

Parce que, si l’on en croit une étude danoise publiée dans JACC (une revue états-unisienne de cardiologie), au plus vous serez riche, au plus vos chances de survie après une chirurgie cardiaque seront élevées !

Jusqu’à présent, il avait été prouvé par diverses études qu’au moins on avait de sous, au plus on risquait des ennuis cardiaques.

 

Étrange ?

Non…

Un peu logique (et la qualité de la médecine n’est pas, pour une fois, mise en cause, je vous rassure tout de suite) : si vous n’avez pas de sous, vos activités et votre hygiène de vie seront différentes de celles de gens riches (alimentation moins équilibrée, obésité plus fréquente, sédentarité plus importante, soins médicaux moins naturels, tabagisme plus prononcé, …, que si vous avez « le portefeuille pour suivre »).

Bin, oui… Allez donc manger … ne serait-ce qu’une fois par mois … une petite salade à la Cité d’Athènes (à Profondeville) après être allé vous relaxer l’après-midi au Golf de Rougemont (près de Namur) quand vous gagnez le « minimex », vous !

Donc (et tant pis si l’on m’accuse encore de « discriminer », de « faire des amalgames », et toute cette sorte de choses, mais c’est pourtant, statistiquement parlant, et en caricaturant à peine, la stricte vérité), si vous n’avez pas de sous, vous mangerez quotidiennement une crasse-pas-chère-et-pas-bonne-pour-la-santé, vous resterez cloué dans votre fauteuil toute la journée (devant la télé), vous fumerez votre paquet de clopes quotidien, vous pèserez dix kilos en plus que votre « poids-santé », … et, pour ne pas vexer les moins riches d’entre vous, je ne pousserai pas la caricature jusqu’à dire que vous boirez deux litres de bière sur la journée au lieu de déguster religieusement un demi-verre de Bordeaux à votre souper (mais vous savez que c’est souvent lié)…

 

Bref, les pauvres sont plus facilement malades du cœur que les riches.

Et l’on sait à présent que cette spécificité existe également après une chirurgie cardiaque (censée pourtant résoudre le problème cardiaque), et qu’au plus vous êtes pauvre, bin, désolé pour vous, mais au plus vos chances de survie sont minces !

 

Bon, soyons clairs : ça ne me surprend pas…

Si « avant » », vous n’aviez pas de sous pour « bien vivre », et que ça a engendré des pathologies cardiaques, … vous n’aurez pas plus de sous pour « mieux vivre » par la suite … et même immédiatement après l’acte de chirurgie, vous serez « en moins bon état » pour résister à l’opération et remonter la pente.

Logique.

Mais quand même, logique ou pas, ça fait peur…

Ça signifie que … notre population étant ce qu’elle est … les plus riches devenant de plus en plus riches (tant mieux pour eux) et les plus pauvres (nous!) devenant de plus en plus pauvres … si on ajoute à cela le fait que l’industrie agro-alimentaire vend « à bas prix » des saloperies de plus en plus merdiques (n’ayons pas peur des mots) … bin, les « petits » vont de plus en plus souffrir de problèmes cardiaques, et en mourir !

Et ce n’est pas un minuscule billet d’un blog charlatanesque et inconnu qui le dit, mais c’est carrément une étude de grande envergure qui le prouve avec des chiffres noir sur blanc.

Vous voulez les chiffres ? OK, allons-y…

  • Durée en années, 7.
  • Nombre de patients suivis, 100.534.
  • Nombre de décès parmi ces opérés du cœur, 29.176.
  • Discrimination utilisée : séparation en 5 catégories, selon les revenus de la personne.
  • Catégorie 5, les moins riches.
  • Catégorie 1, les plus riches.
  • Par rapport à la catégorie 5, la catégorie 1 a vu une mortalité plus faible de 29%.
  • Les différences de risque de décès par catégorie ?
  • Catégorie 1, 29% de décès en moins.
  • Catégorie 2, 22% de décès en moins.
  • Catégorie 3, 13% de décès en moins.
  • Catégorie 4, 7% de décès en moins.
  • Catégorie 5, la « base » de comparaison.

Et l’on ne parle même pas d’une éventuelle sixième catégorie dans laquelle les gens sont tellement pauvres qu’ils n’ont même pas été opérés du cœur et sont morts directement !

 

Je me rappelle … début des années 90 … un prof qui se plaisait à répéter que, pour éradiquer la tuberculose en Belgique, c’était simple : il suffisait de donner à tout le monde suffisamment d’argent que pour vivre « bien ». Une sorte de « revenu universel » comme on en parle beaucoup aujourd’hui (mais on ne fait qu’en parler, malheureusement).

Un quart de siècle plus tard, la situation financière n’a fait qu’empirer, et la santé de nos concitoyens aussi !

 

…….

 

NB… Après avoir écrit ceci, j’ai lu un article qui pourrait vous intéresser…

Je vous le transmets :

http://www.latribune.fr/economie/international/esperance-de-vie-quand-l-ecart-depasse-les-dix-ans-entre-riches-et-pauvres-d-une-meme-ville-513780.html

 

 

 

 

Advertisements

6 réflexions sur “Bon, alors, ce revenu universel …

  1. Et qu’est devenue la tuberculose ? En Belgique ? Et depuis 1990 ?

    Et quand le territoire de chacun devient de plus en plus « rétréci » ou « attaqué », il est inévitable que les problèmes cardio augmentent ! C’est une loi biologique chez tous les mammifères !
    Si « en plus « ils sont amenés à  » bouffer  » …comme ils peuvent, les risquent augmentent …

    J’aime

  2. Navré de constater que l’étude n’est peut-être pas complète
    Qu’advient-il de ceux qui ne mangent pas trop mal et qui disposent d’un revenu moyen ?
    Ont-ils des chances de passer au travers, de la problématique ?
    Je retiens quand-même, à titre préventif que:
    ~~ Si avant », vous n’aviez pas de sous pour « bien vivre », et que ça a engendré des pathologies cardiaques, … vous n’aurez pas plus de sous pour « mieux vivre » par la suite …

    [Si, toutefois vous vous goinfrez, sans le sou…c’est peut être qu’on vous invite, chez les riches 😀 ]

    Finalement, j’adore cette polémique -du bouffer mal à pas cher et du bouffer trop, avec de gros moyens

    La suite ?

    J’aime

  3. Tout ça semble logique mais les riches peuvent aussi manger trop « riche » … 🙄
    Bon jeudi, Eric
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ
    PS : je serais absente demain, tout la journée …

    J’aime

Les commentaires sont fermés.