Cette bonne vieille énergie nucléaire, si sûre…

Encore des ennuis à Fukushima ?

Non, à Tchernobyl, cette fois (mais je vous rassure, ce n’est pas mieux au Japon)…

Des années après la catastrophe nucléaire, l’Ukraine se voit menacée une nouvelle fois par les radiations atomiques (mais a-t-elle cessé de l’être, menacée, finalement ? On ne parlait plus de Tchernobyl … parce que les mémoires humaines oublient vite … et parce qu’un clou chassant l’autre, Fukushima a – temporairement – pris sa place … mais en Ukraine, la vie n’est pas rose tous les jours, au point de vue des radiations nucléaires).

 

En quelques mots, le problème à Tchernobyl, ce sont … les feuilles des arbres !

Non, non, je vous rassure tout de suite : la Nature n’a pas décidé (pas encore) de nous éliminer de cette planète, et elle n’a pas commencé à le faire avec des feuilles…

Il s’agit tout simplement d’une suite de la catastrophe nucléaire du siècle dernier…

Je vous explique…

En automne (maintenant, donc), les feuilles mortes tombent des arbres qui ont été irradiés pendant la catastrophe de 1986.

Normal…

Ce qui est moins normal, c’est que ces feuilles mortes se ramassent à la pelle ne se décomposent pas normalement.

Logique : pour se décomposer, elles doivent se faire « manger » par des minuscules bestioles (bactéries, vers, …) … et quelle bestiole sensée voudrait bouffer des feuilles irradiées ?

Il n’y a que les humains pour trouver normal de consommer un machin irradié !

Alors, bin, elles (les feuilles, pas les bestioles) s’accumulent depuis presque trente ans.

Ce qui fait craindre aux auteurs d’une étude qui vient de paraître dans la revue scientifique Oecologia un catastrophique feu de forêt nucléaire dans la zone de 2.600 km² autour de l’ancienne centrale.

Si un incendie s’y déclare, les feuilles de ces arbres qui ont absorbé massivement des radionucléides (strontium 90 ou cesium 137 par exemple) vont « partir en fumée », et vont se déplacer sur de (très) longues distances, saupoudrant des milliers de kilomètres carrés de particules pas très bonnes pour la santé !

 

Bientôt un nouveau nuage radioactif en vue ?

Bah, avec un peu de chance, tout sera sous contrôle, hein ?

 

 

 

Advertisements

3 réflexions sur “Cette bonne vieille énergie nucléaire, si sûre…

Les commentaires sont fermés.