Le scandale du mercredi, un peu partout…

Trois petits articles où je vous parle rapidement des enfants/bébés, et de ce qui tourne autour du sujet…

 

 

bébé pleure

Nous (vous et moi) le savions depuis longtemps, les toubibs viennent de le découvrir : la pollution touche les enfants dès leur conception !

Nooon ?

Si !

La Fédération Internationale de Gynécologie et d’Obstétrique vient de l’annoncer (il y a quinze jours, mais j’ai attendu pour le placer dans le trio d’articles « pro-bébé » de cette première moitié de semaine) : les nouveaux-nés, à peine sortis du ventre de leur mère (et même avant de sortir du ventre de leur mère, d’ailleurs), ont déjà leur sang et tout leur organisme contaminés par une flopée de polluants !

 

Dit autrement : les fœtus sont soumis à une agression intense …

  • … des produits chimiques contenus dans notre alimentation, et …
  • … de la pollution environnante.

Agressions contre lesquelles les barrières naturelles de protection de la mère ne peuvent malheureusement pas tout (un peu, oui, mais quand la coupe est pleine, elle déborde !).

 

Bref…

Durant le siècle qui vient à peine de débuter voici trois lustres, l’Humanité va payer très cher cette surenchère de saloperies chimiques !

Parce que l’évolution (de notre espèce) est en marche (grâce à ces booooons produits chimiques), et l’évolution en question se traduit par une hausse de (en vrac, et sans que la liste soit exhaustive) : cancers, diabètes, maladies endogènes, malformations, obésités, problèmes de fertilité, troubles mentaux, … !

(Mais c’est plus facile de vous demander de donner des sous « contre le cancer » durant le mois d’octobre, que d’essayer de mettre en place des solutions)…

 

Des solutions ???

Étonnamment (pudiquement ?), le rapport des gynécos ne propose pas de solutions…

Mais, bon, les solutions existent (sauf que personne ne veut véritablement les appliquer, de crainte de faire de la peine aux gentils industriels) : interdire TOUTES les substances connues (ou même seulement soupçonnées) pour être des perturbateurs endocriniens !

Pas demain la veille !

On nous enfume avec l’annonce du retrait d’UN perturbateur endocrinien (comme le Bisphénol A, par exemple), alors que ce sont des dizaines (voire des centaines) de produits que l’on devrait interdire purement et simplement !

 

 

 

Advertisements

3 réflexions sur “Le scandale du mercredi, un peu partout…

  1. Pas grave la génération à naitre est probablement stérile à plus de 50% ! ( à cause des vaccins ? ) et des chimies diverses …
    le vrai problèmes va être de les prendre en charge dans des structures adaptées ! ! ! et en quantités suffisantes ;
    Si vous cherchez une formation à un emploi futur c’est vers là qu’il faut aller .

    J’aime

Les commentaires sont fermés.