Je suis en train de lire mes mails…

Évidemment, c’est une publicité …

… MAIS … !

Mais ce n’est pas qu’une publicité pour un abonnement à une revue de médecine non-conventionnelle !

C’est aussi un texte intéressant en ce sens qu’il vous raconte ce que moi-même je vous explique depuis longtemps : la médecine officielle, conventionnelle, de nos pays ne guérit pas le diabète … alors que d’autres médecines le font ! ! !

 

Je viens de recevoir un mail.

De « Santé Nature Innovation ».

Un mail me proposant de m’abonner à leur revue sur la médecine traditionnelle chinoise…

Un mail qui a pour titre :

La médecine qui ne « traite » pas le diabète… mais le guérit !

 

Puis-je me permettre de vous résumer ce mail ?

Juste pour vous donner une idée de la manière dont les médecins chinois traitent le diabète ?

Alors, d’abord, pour commencer, le texte nous explique que personne, après s’être foulé la cheville, n’aurait l’idée d’envisager de marcher jusqu’à la fin de ses jours avec une béquille.

Et que c’est pourtant bien selon cette logique illogique que notre médecine officielle s’occupe du diabète.

Bin, oui… Je vous le dis depuis des mois et des années : le médecin et le pharmacien préfèrent vous vendre des dizaines de consultations et de boîtes de médocs durant le reste de votre vie que de vous guérir.

Alors que les autres médecines préfèrent vous … guérir, quitte à perdre des clients !

 

La médecine occidentale aborde le diabète comme une trop grande abondance de glucose dans le sang et un déficit de la production d’insuline par le pancréas.

Point.

Or, la médecine chinoise qui a identifié cette maladie depuis 2500 ans nous enseigne que cette vision est juste et nécessaire… mais pas suffisante !

 

Bref, le diabète n’est pas une « défaillance » irrémédiable de votre santé, mais l’expression d’un désordre plus global que vous pouvez corriger.

Selon les différentes causes…

 

Fondamentalement, le diabète est dû à un Vide de Yin qui favorise une Chaleur-Sécheresse qui « assèche » les liquides organiques. Celle-ci est générée ou favorisée par :

  • Une intempérance alimentaire (surconsommation d’aliments gras, sucrés, d’alcool, de laitages…)
  • Un trouble des émotions (trop grande exposition aux situations générant colère, frustrations affectives ou sexuelles, qui vont agresser des organes comme le foie et l’estomac)
  • Un épuisement du Jing des Reins dû à des excès sexuels (éjaculation chez les hommes, orgasmes chez les femmes) et à un surmenage physique (exercice physique intense épuisant l’organisme).

La médecine chinoise distingue trois localisations anatomiques de la Chaleur-Sécheresse qui vont lui permettre d’affiner le diagnostic :

  • Le poumon, « source supérieure de l’eau», est victime du Shang Xiao, ou diabète supérieur, provoquant soif excessive (polydipsie) et mictions fréquentes (pollakiurie)
  • L’estomac, lorsqu’il consume trop vite la nourriture ingérée et se révèle dès lors insatiable, est touché par le Zhong Xiao, ou diabète moyen, qui se manifeste par une faim quasi constante, de la constipation et des selles solides
  • Les reins, « source inférieure de l’eau», lorsqu’ils sont la cible du Xia Xiao, ou diabète moyen, engendrent des urines fréquentes et sucrées, et une fatigue persistante, signe de l’altération du Jing.

C’est donc cette source du mal que le soin « visera » en priorité. Un diabétique sera d’abord traité au poumon quand, chez un autre, ce sont les reins qui seront soignés en premier.

DONC… Triple bonne nouvelle concernant cette maladie :

  1. Elle n’est pas irréversible
  2. Sa guérison ne recourt à aucun médicament de synthèse
  3. Vous avez les moyens de vous soigner

 

En fonction de l’organe d’abord ciblé par la maladie, le médecin chinois va adapter un protocole curatif dont les ressources principales sont au nombre de cinq (et une sixième à utiliser avec parcimonie) :

  1. Un régime alimentaire adapté. On éliminera, partiellement ou totalement, de notre alimentation les aliments favorisant le diabète: les céréales (blé, maïs, riz…), les légumineuses (haricots blancs, rouges, noirs…), la viande rouge. À l’inverse, on favorisera quotidiennement le chou rave, le céleri branche, les oignons, les épinards, etc.
  2. Changer son mode de vie en écartant autant que possible les sources de stress (professionnel, amoureux, familial) mais également ce qui génère l’ennui dans notre quotidien.
  3. Se livrer à l’introspection thérapeutique: réfléchir à ce que nous sommes, ce que nous voudrions être et ce qui y fait obstacle.
  4. S’appuyer sur la pharmacopée et la diététique chinoise, à l’aide de décoctions, d’infusions de simples ingrédients ou de formules; entre autres la « décoction du Tigre blanc », et la « pilule pour le Qi des Reins ».
  5. Le recours à l’acupuncture, en particulier si l’expression du diabète se concentre sur le poumon, l’estomac ou les reins.
  6. On peut ajouter à ces mesures la pratique du Qi gong, mais modérée : en effet, l’échauffement du corps, qui fatigue l’organisme, est contre-indiqué dans le traitement du diabète.

 

Bon, alors, maintenant que d’autres que moi le disent, vous me croyez quand je vous dis que, non, un diabète, ce n’est pas irréversible du tout ?

Il n’y a pas que la MTC (la médecine traditionnelle chinoise) qui vous propose des solutions…

La Médecine Traditionnelle … Occidentale (autrement dit … la Naturopathie) vous propose également des possibilités de guérison !

Mais il est vrai qu’il est plus facile d’acheter des pilules jusqu’à la fin de ses jours…

 

 

 

Advertisements

4 réflexions sur “Je suis en train de lire mes mails…

  1. je lis cette newsletter aussi… euh en passant tu as vu la pub amazon sous ton article… c’est pour le livre de jeunesse GLOUPS un adorable monstre vert….
    bises
    zabelle

    J’aime

    • Ha, non, pas vu la pub (mais je ne suis pas responsable des publicités que WP pourrait passer sous mes articles : c’est VRAIMENT indépendant de ma volonté … et je ne touche pas un centime sur lesdites pubs).
      Belle nuit, Dame Zabelle…

      J’aime

Les commentaires sont fermés.