Infarctus ?

Vous avez fait un infarctus ?

Ne prenez que le quart des médicaments qu’on vous prescrira !

 

Ce n’est pas moi qui l’invente, rassurez-vous ! Je ne me permettrais pas de faire de l’exercice illégal de la médecine !

C’est le docteur Jeffrey Goldberger, professeur de cardiologie à la faculté de médecine de l’Université Northwestern (aux USA), qui le dit…

Son équipe et lui ont réalisé une petite étude (publiée dans le Journal of the American College of Cardiology) à la suite de laquelle ils ont fait ce constat surprenant : les patients (ayant eu une crise cardiaque) ont vu leur taux de survie grimper de 20 à 25% en prenant seulement un quart de la dose recommandée de bêta-bloquants !

 

Vous connaissez probablement les bêta-bloquants ?

Ces médicaments donnés à neuf cardiaques sur dix pour traiter l’insuffisance du cœur, minimiser les effets de l’adrénaline (le cœur ne s’emballe plus sous un coup de stress), réduire l’arythmie cardiaque et contribuer, en théorie, à prévenir la défaillance du cœur.

 

Hé bien, les chercheurs ont constaté à leur plus grande surprise que des victimes de crise cardiaque traitées avec de faibles doses de bêta-bloquants se remettaient plus rapidement et avaient une plus grande espérance de survie que ceux traités avec la dose « normale ».

 

Bon, alors, vous allez me demander ce qui a bien pu conduire ces chercheurs à étudier l’incidence de faibles doses que, pensez-vous, on ne prescrirait jamais…

Hé bien, si, on les prescrit parfois à des doses faibles…

Pour différentes raisons.

Par exemple lorsqu’existent des risques plus importants, chez certains malades, d’effets secondaires, de fatigue, de dépression et/ou encore de dysfonctionnement sexuel.

Les chercheurs avaient déjà remarqué cette particularité « de temps en temps », mais il fallait procéder à une étude plus sérieuse pour le confirmer.

C’est chose faite.

 

Alors, des chiffres…

Les chercheurs ont épluché les données cliniques de 6.682 malades, qui avaient fait une crise cardiaque, et dont environ 90% avaient été traités avec différentes doses de bêta-bloquants.

D’abord, bon point pour les bêta-bloquants : tous les patients traités (avec ce médoc) ont survécu plus longtemps que ceux qui n’ont pas été traités du tout.

Les doses, maintenant…

Chez les malades qui ont reçu le dosage normal, 14,7% sont décédés dans les deux ans après leur crise cardiaque.

Chez les malades traités avec la moitié de la dose recommandée (par Big Pharma), 12,9% sont décédés.

Et chez ceux traités avec le quart de la posologie recommandée, 9,5% de décès !

 

Bon, petit bémol quand même…

Si vous prenez des bêta-bloquants, ne coupez pas directement les cheveux tous vos médocs en quatre !

Le docteur Goldberger explique qu’il n’y a probablement pas UNE dose idéale, unique pour tous les patients, et qui serait d’office le 1/4 de la posologie imprimée par le fabricant … mais qu’il faudrait procéder à de nouvelles études pour comprendre pourquoi et comment, selon le profil des patients, ces médocs agissent mieux à des doses différentes…

Un peu logique : la même dose n’a probablement pas les mêmes effets sur un patient frêle de 80 ans qui fait une petite attaque cardiaque que sur un homme de 40 ans dans la force de l’âge terrassé par ze big crise cardiaque…

 

En attendant, ça fait des années que les bêta-bloquants existent, et qu’ils sont vendus à des doses « de cheval », alors qu’une dose plus faible suffirait pour bon nombre de patients !

Mais, bon, tant que ça rapporte, hein…

 

 

 

Advertisements

4 réflexions sur “Infarctus ?

  1. je prend du beta bloquants depuis des années en dose retard,
    aujourd’hui j etais mal je sais pas si c est cela mais mon coeur etait au ralenti
    j ai eu peur, j ai essayé de maitriser mon angoisse
    je me sentai vidée,
    je te promet,
    puis je suis partie , c est pas serieux envoiture, faire des achats, cela finalement m’a changé les esprits, je me sens mieux mais fatiguée

    J’aime

  2. Pas encore fait d’infarctus … mais des risques.

    Passage rapide pour ceux qui s’inquiètent de mon absence :
    Je suis « encore » coincée !
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    J’aime

Les commentaires sont fermés.