Un p’tit café ?

Le café en soirée empêche de vous endormir normalement.

Vous le savez, tout le monde le sait … sauf apparemment Kenneth P. Wright Jr et ses collègues de l’Université du Colorado, qui viennent de publier les résultats d’une étude parlant … du café et du retard d’endormissement provoqué par celui-ci…

Si, si… Ces chercheurs ont cherché … et ils ont découvert que le café empêchait de dormir…

Ne riez pas, c’est très sérieux…

Je vous passe les détails, mais, en résumé, quand, le soir, vous prenez 200 milligrammes de caféine (c’est-à-dire plus ou moins un double expresso, selon le café utilisé, selon la préparation … et il faut savoir que lors des expériences, les cobayes ne buvaient pas de café mais avalaient des gélules de caféine), celle-ci affecte votre horloge biologique circadienne en retardant d’environ quarante minutes la production de l’hormone appelée « mélatonine » par votre glande pinéale.

Et comme la mélatonine, en résumant très fort, c’est l’hormone qui vous fait dormir (à l’inverse de la sérotonine, l’hormone qui vous réveille), hé bien, à la suite de cette perturbation de votre horloge biologique, vous vous endormez quarante minutes plus tard.

 

C’est bien joli, tout ça, allez-vous me dire, de savoir que c’est la glande pinéale qui glande pendant presque trois quarts d’heures avant de se mettre au boulot une fois qu’on a pris un café en soirée, mais quel est l’intérêt de savoir exactement comment le café empêche de dormir ?

Hé bien, selon le chercheurs, ça pourrait servir … à traiter certains troubles du cycle circadien.

Et ils donnent l’exemple des voyageurs qui pourraient prendre des pilules de caféine au moment approprié pour aider à modifier l’horloge circadienne, pour combattre le jet lag

 

Heuu, oui, mais … ne serait-ce pas plus simple de leur expliquer à quelle heure il leur faudrait prendre un double expresso, plutôt que d’envisager de traiter ces troubles avec des gélules de caféine ?

Bin, si, mais …

La tasse de café ne se vend pas (pas encore) en pharmacie… La gélule de caféine, oui !

 

Vous rappelez-vous que, de temps en temps, je lance en boutade qu’avec la main-mise du lobby médico-pharmaceutique sur tout ce qu’il est possible de breveter, vous allez bientôt vous retrouver devant un tribunal pour exercice illégal de la médecine si vous conseillez à un copain fatigué de boire un café (et vous vous retrouverez devant le même tribunal, pour exercice illégal de la pharmacie, cette fois, si vous lui préparez la tasse de café en question) ?

On y arrive, on y arrive !

 

 

Bon…

Jeudi premier octobre…

Dans un mois, c’est Halloween.

Le temps passe vite !

Santé à la Lune sort un peu de sa léthargie !

Bonne journée, les amis !

 

 

 

Advertisements

3 réflexions sur “Un p’tit café ?

  1. Je suis pétée de rire par ton humour sardonique 😆

    … et que je foutrais ma machine à expresso (vrai, pas dosettes) à la poubelle (non je la donne) et cela me fera de la place dans la cuisine et j’aurais une petite boîte de gélules de caféine colombienne, kényane etc… ?? (tiens ça me fait penser à Georges…) pour servir le petit kawa et aussi économie d’eau et pas de sucre et pas de tasse et pas de tit’ cuillère et pas à attendre… gloup! Et les paysans referont de la coca ou du cannabis pour vivre et tout le monde y sera heureux, les cartels et la Pharmacie ! Vive la recherche scientifique de haute volée…

    Oups 😳 pardon je me laisse emporter, je sais je divague, je sors >>>>>>> 😆

    Aimé par 1 personne

  2. ma mere disait que le café la faisait dormir, je te jure, on l’a croyait pas,
    mais elle jurait que c etait vrai

    pourtant c est bien connu que cela enerve

    moi je prend du café pour mes migraines

    sinon tu vois vers cinq heures, j ai mon coup de barre, et bien un thé, et le temps qu’il passe dans mon organisme, je te dis en une heure je suis active

    donc le the le café cela doit etre pareil

    bisoutes

    Aimé par 1 personne

    • Le thé et le café, c’est (presque) pareil : ça contient de la caféine tous les deux.
      Mais il y a quand même une différence.
      Le thé contient des tanins qui ne se trouvent pas dans le café.
      Et ces tanins modifient l’action de la caféine.
      En caricaturant un peu, on pourrait dire que si tu bois un café, tu vas être directement « réveillée » mais ça ne se prolongera pas (enfin, pas trop). Si tu bois un thé, la caféine va agir moins fort mais plus longuement.
      La même dose de caféine, selon qu’il s’agit de café ou de thé, va t’énerver un bon coup ou te maintenir alerte durant un bon moment…
      Si tu dois prendre la route la nuit pour faire juste quelques dizaines de kilomètres, un café, c’est parfait. Mais si tu as des centaines de kilomètres à faire, carbure plutôt au thé…
      Le thé a moins ce côté « énervement » du café…

      Le café « qui endort », oui, ça pourrait arriver…
      Deux cas de figure : ou bien la personne a un organisme qui réagit aux substances de manière inverse (il existe des gens à qui ont peut refiler un somnifère, et qui seront en pleine forme ensuite, et si on leur donne un excitant, ça va les calmer !)… Ou alors, des gens qui boivent beaucoup de café, et dans ce cas, comme on dit, « il leur faut leur dose », sinon, ils sont « en manque », et donc, boire du café les relaxe…

      J’aime

Les commentaires sont fermés.