Je suis trop gros…

Je suis trop gros, est-ce qu’une alimentation végé pourrait m’aider ?

 

C’est une question qui revient régulièrement dans les cabinets de naturopathes…

Est-ce que les régimes végétariens aident à perdre du poids, ou pas ?

 

En tant que naturo, j’ai bien ma petite idée là-dessus, mais comme vous savez que, sans être végétarien moi-même (juste flexitarien, c’est-à-dire « végé-à-temps-partiel »), je prône une alimentation « pas trop riche en produits animaux », vous pourriez me taxer d’un certain parti-pris…

Aussi vais-je simplement vous parler d’une étude – une méta-étude, plutôt, puisqu’elle regroupe les résultats d’une douzaine d’études traitant de la différence en matière de perte de poids entre un régime VG et un autre – une étude « officielle », réalisée par des scientifiques, ayant reçu l’imprimatur de la sacro-sainte médecine conventionnelle, et dont voici la référence :

Huang RY et coll. : Vegetarian Diets and Weight Reduction: a Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials. J Gen Intern Med 2015. Publication le 3 juillet 2015.

 

Bon, alors, je résume…

On sait que l’alimentation végétarienne apparaît (quoi qu’en disent ses détracteurs) comme potentiellement protectrice contre bien des maladies chroniques, et principalement contre les maladies dites cardiométaboliques.

Mais en ce qui concerne la perte de poids, qu’en est-il ?

Hé bien, en comparant les régimes végétariens (les régimes végétariens, y compris le tant décrié – par les spécialistes autoproclamés – régime « végan ») à des régimes comme le régime hypolipidique, le régime diabétique, le régime hyperprotéiné, …, il appert que (rrrrroulement de tambourrrrr)…

… dans leur ensemble, les sujets soumis au régime végétarien ont perdu davantage de poids que ceux des autres régimes !

 

Cerise sur le gâteau : c’est le régime « végan » qui est même le plus efficace !

 

Bon, bin, vous allez encore me dire que je me répète, mais apparemment, tout le monde (sauf les bouchers-charcutiers) semble bien d’accord pour affirmer qu’au moins nous mangeons de produits animaux, au mieux notre santé et notre poids se portent !

Oui, l’humain est un « omnivore » (enfin, presque, parce qu’il y a des trucs qu’il ne mange pas : vous mangez souvent des cailloux à votre dîner, vous ?) … mais c’est un omnivore … par habitude, … parce qu’il est curieux, et qu’il s’est mis, au fil des millénaires, à goûter à un peu de tout dans la Nature, et qu’il a trouvé que, la viande, ma foi, ça avait bon goût … mais il n’est pas omnivore par essence : son tube digestif n’est pas prévu pour assimiler correctement de la viande.

Quant aux imbécillités qu’on entend souvent à propos des VG qui seraient en manque de ceci ou de cela, je ne puis, pour vous aider à les effacer de votre mémoire, que vous citer textuellement deux phrases que je viens de lire sur le site-même du JIM (le Journal International de la Médecine), dans un texte signé du docteur Boris Hansel : « En l’état actuel des connaissances, il n’y a pas de risque à restreindre la consommation des aliments d’origine animale, à condition de diversifier son alimentation et de suivre quelques règles diététiques. Par conséquent, il n’y a pas de raison de dissuader un patient qui souhaite manger végétarien ou même végane, pour contrôler son poids ou pour d’autres raisons. »

 

Dont acte…

 

Bon appétit !

Que ça ne vous empêche pas, vu que nous sommes vendredi, de manger une truite si vous êtes catholique, ni de manger un spaghet’bolo si vous êtes pastafarien !

 

 

 

Advertisements

10 réflexions sur “Je suis trop gros…

  1. Ce n’est pas la viande qui fait le + grossir (enfin la viande blanche en tous cas), ce sont essentiellement les produits comme le fromage (dont je suis carrément accro!), les pâtes à tartiner type beurre de cacahuète (je sais de quoi je parle Y__Y) et toute chose trop grasse (saucissons? x) et/ou prise avec excès. Il faut faire attention aux quantités, mais malheureusement chacun d’entre nous est différent, nos organismes peuvent fonctionner différemment: certaines prennent rapidement du poids, d’autres, au contraire, on du mal à en prendre quoiqu’ils mangent (j’ai un pote dans ce cas-là, c’est fou: il mange macdo régulièrement et ne prend pas un gramme! O_O).
    Ne tombons pas dans les excès 🙂

    J’aime

  2. Passer une journée à travailler dans un abattoir freine ses propres ardeurs de carnassier.
    Je conçois qu’on peux aimer le goût de la viande préparée , rare sont ceux qui aiment la viande crue entière saignante à tuer soi-même !
    Le conditionnement familial est souvent primordial !

    Le tout n’a rien à voir avec le tour de taille ou de cuisses !

    J’aime

  3. Je mange très peu de viande (rouge) mais j’ai perdu du poids en supprimant le pain et surtout le sucre et tous ses dérivés.
    Bon week end, Eric
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    PS : J’ai vu le nouveau lien sur l’article d’hier, mais je l’avais cherché avant et j’avais aussi lu des critiques sur ce docteur … 😳

    J’aime

  4. Ben pour moi végé, c’est pas ça du tout, c’est même tout le contraire
    Comme c’est l’été, et qu’on m’a donné plein de bon légumes de jardin, ben on a mangé végé, pour mon mari ça passe bien, mais moi j’ai fini à l’hosto le weekend passé, tellement j’étais pliée en deux.
    Résultat, je ne peux plus manger de fibres du tout pendant au moins 3 mois pour soigner mon gros intestin qui est tout enflammé !!!!!!!
    et pourtant je ne mange pas de céréales depuis près de 2 ans et avant je n’en mangeais pas très souvent non plus
    Donc, je pense que les régimes et ce qui va bien aux personnes, c’est à chacun de voir, et pas aux autres de vous dire ce qui est bon.
    Ceci dit, je ne mange plus qu’une fois par jour mon petit morceau de viande et je me sens super bien hormis mon bide qui me fait encore souffrir un peu, quand la douleur sera partie, je me ferai des bouillons light hihihihi

    J’aime

Les commentaires sont fermés.