Serre m’en cinq !

Allez-vous mourir demain ?

… Poils aux mains !

 

Si les yeux sont le reflet de l’âme, il se pourrait bien que les mains soient le reflet … de votre vie.

Ou plutôt, de votre espérance de vie.

 

Des chercheurs de la McMaster University viennent de publier dans The Lancet une étude réalisée sur environ cent quarante mille personnes.

Une étude qui indique une corrélation entre la force d’une poignée de main, et la mortalité constatée quatre années plus tard.

 

Bref, en résumant très fort, il se pourrait bien qu’en mesurant la force d’une poignée de main, on en arrive à prédire la mort de la personne qui vient de vous serrer la paluche !

En effet, au plus la poignée de main est molle, au plus le risque de mourir bientôt serait grand !

Évidemment, la force de préhension n’est pas la même pour tout le monde : elle varie selon l’âge, la corpulence, la taille, le sexe, et même selon l’ethnie (et tant pis pour ceux qui voudront encore y voir de la discrimination, du sexisme ou du racisme de ma part).

Ce qui est intéressant, c’est de savoir si elle diminue au fil du temps…

Chaque fois que la force de préhension diminue de 5 kilos, le risque de décès, toutes causes confondues, augmente de 16%.

Il a été par exemple mesuré que chaque diminution de pression de cinq kilos correspondait à un risque accru de crise cardiaque de 7%, et d’AVC de 9%.

Par contre, il n’y a pas de différence en ce qui concerne le risque de développer un diabète, des problèmes pulmonaires ou d’être victime d’une fracture.

Pour le risque de développer un cancer, ça dépend si l’étude est réalisée dans un pays « riche », ou « pauvre » (au plus le pays est riche, au plus les gens qui voient leur force manuelle diminuer risquent de choper un cancer).

 

Bref, selon le docteur Darryl Lelong qui a dirigé cette étude, (je cite) « La force de préhension pourrait être une façon simple et peu chère de prédire le risque individuel de décès et de maladie cardiovasculaire », et il ajoute qu’il s’agirait même d’un indicateur plus fiable que de mesurer la pression artérielle !

 

Close your eyes, gimme your hand, dit la chanson … qui ajoute « do you feel my heart beating ? »…

Bin, c’est à peu près ça…


 

 

 

 

 

Advertisements

Une réflexion sur “Serre m’en cinq !

  1. Etonnant ! 😉
    Bon jeudi … L’orage gronde.
    Bisoux pressés : je fais mes conserves « à la fraiche » !

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    J’aime

Les commentaires sont fermés.