Premier article après la « pause » !

Pour vous remercier d’avoir attendu mon retour, un article un peu plus long…

Supportez-vous un Candida ?

Hein ? De quoi est-ce qu’il parle ? Il y a des élections en cours, avec des candidats à supporter ?

Non, je ne parle pas de candidats, mais de Candida.

Et plus précisément du Candida Albicans…

Je vous en ai déjà parlé, voyons…

Ce champignon qui est naturellement présent dans notre organisme à tous, mais qui, une fois rompu l’équilibre naturel de notre flore intestinale, est source de pas mal de maladies.

Comment savoir si ce brave champignon vous infeste ?

Si vous vous reconnaissez dans l’un ou plusieurs de ces symptômes, il est possible qu’il s’agisse d’une prolifération anormale de cette levure qui en soit la cause : anxiété anormale, asthme, démangeaisons (généralement dans des zones humides), difficulté à vous concentrer, difficulté pour vous réveiller et vous lever le matin, fatigue chronique, migraine ou mal de tête inhabituels, prise de poids anormale, sensation générale de mal-être, tristesse/déprime profonde, tube digestif en mauvais état (ballonnements inhabituels, flatulences, …), etc. …

Pourquoi « etc » ? Parce que cette levure est à la source de tellement de maladies et de problèmes de santé (on parle même qu’elle aide à choper des cancers et la fibromyalgie, c’est dire !) qu’il serait difficile d’énumérer en une page tous les symptômes !

Et le pire, c’est que la plupart des symptômes sont également ceux de la maladie de Lyme !

Bon, si votre médecin a repéré des mycoses sur vos doigts de pied, ma foi, il y a gros à parier qu’il s’agit bien d’une colonie de Candida Albicans. Idem dans votre zone génitale. Idem si vous souffrez du « muguet ». Mais pour le reste, bonne chance pour le diagnostic !

 

Vous vous dites peut-être que, des champignons, ma foi, ce n’est pas si terrible.

Que, mis à part le fait que ça vous chatouille, ce n’est pas dangereux…

Bin, oui, … mais non !

Parce que cette levure fabrique des dizaines d’immunodépresseurs.

 

Des quoi ?

Des machins qui fichent en l’air vos défenses naturelles.

Et au plus vos défenses naturelles sont en berne, au plus vous chopez différentes maladies qui n’ont pourtant rien à voir avec le champignon !

 

Mais … ce n’est pas mortel, quand même ?

En soi, la candidose est rarement mortelle. Seul un cas de candidose sur douze mille cinq cent provoque le décès du patient dont le sang se fait envahir par le Candida.

Mais d’autres maladies peuvent être mortelles, des maladies que vous auriez attrapées parce que le Candida a affaibli vos défenses!

 

Alors, pourquoi ne pas essayer de vous débarrasser de cette saleté avant que votre santé n’en prenne un coup supplémentaire ?

Rectification : il ne s’agit pas exactement de se débarrasser de la saleté que pourrait être le Candida, mais de rétablir l’équilibre naturel entre les levures (le Candida est une levure) et les bactéries qui peuplent votre intestin.

 

Inutile de vous précipiter pour avaler des tonnes d’antibiotiques : vous ne feriez qu’aggraver la situation en tuant les bactéries dont vous avez besoin !

 

La première chose à faire, c’est de vous mettre (attention, j’entends d’ici les hurlements et les grincements de dents quand vous allez lire la suite) au régime sans sucre !

Bin, oui…

Le Candida (comme toutes les levures) adore le sucre. Demandez donc à votre boulanger avec quoi il nourrit ses levures, si vous ne me croyez pas…

Donc, commencez donc par virer tous les sucres de votre alimentation. Les sucres « simples » (le saccharose, le glucose, le maltose, le lactose) et les levures (donc les fromages à croûte fleuries, les bleus, …, mais aussi … la bière et le pain).(1)

 

Mais consommez en masse de l’ail, de l’huile d’olive, de la noix de coco, des crucifères (tous les types de choux), des échalotes, des infusions de romarin, des infusions de fenouil, des infusions de gentiane, des oignons !

 

Le matin, à jeun (un quart d’heure avant de manger), avalez des souches de probiotiques comme Lactobacillus et Propionibacterium (de la poudre que vous diluerez dans un peu d’eau tiède à une trentaine de degrés).

Faites cela durant plusieurs mois : il faut parfois jusque six mois pour régénérer convenablement une flore intestinale ravagée par Candida Albican !

Le midi et le soir, aussi un bon quart d’heure avant de manger, avalez un cocktail composé d’extraits végétaux et/ou d’huiles essentielles.

Voyez avec un spécialiste en phyto et en aroma quels sont les produits que vous pouvez mélanger, mais, en gros, je pense à des extraits ou des HE, par exemple, d’ail, d’arbre à thé, de cannelle, de clou de girofle, de feuille d’olivier, de pépin de pamplemousse, de pin sylvestre, de propolis, de sarriette des montagnes, de thym, …

Ne prenez pas toujours les mêmes produits : variez, et n’exagérez pas (si vous ne voulez pas risquer à la longue une irritation des muqueuses).

 

Ça, c’est pour la partie « traitement de fond »…

Il y a le « traitement local », également…

 

Si vous avez des mycoses aux pieds, ou le muguet, vous pouvez « noyer » tout ça dans un mélange d’eau tiède, d’eau oxygénée et de bicarbonate de soude. Si vous faites un gargarisme, évitez de l’avaler…

Le genre de chose à faire matin, midi et soir, plusieurs jours d’affilée. Le traitement sera d’autant plus loin que les champignons sont installés depuis longtemps, évidemment…

Au bout de quelques jours, ajoutez de l’extrait de pépin de pamplemousse (une heure après le traitement avec le mélange ci-dessus), puis, une fois que la mycose semble avoir disparu, continuez quand même au moins une fois le soir avec l’extrait de pamplemousse. Mieux vaut éviter que le Candida se réensemence !

 

Pensez à saupoudrer du talc boriqué dans vos chaussures et vos chaussettes.

 

Vous pouvez aussi essayer de faire couler de la teinture d’iode sous vos ongles.

 

L’extrait de pépin de pamplemousse est efficace également en cas de mycose vaginale (diluée dans un peu d’eau tiède).

N’hésitez pas, mesdames, à ensuite introduire régulièrement un ovule de Lactobacillus rhamnosus histoire de remplacer le Candida par une bonne flore.

 

Bon courage !

Surtout si votre colonie de Candida n’est pas récente…

 

——-

(1) Manque de pot pour vous si vous aimez aller chaque week-end manger quelques tartines et boire quelques bières à l’Abbaye de Maredsous ! Vous aurez intérêt à vous en passer durant quelques semaines, voire quelques mois…

 

 

 

Advertisements

2 réflexions sur “Premier article après la « pause » !

  1. Enfin !!!
    Je disais, ce matin, que tes articles me manquaient …
    Me voila servie !
    Bon, aucun problème décrit ci-dessus, mais contente de te retrouver.
    Bon début de semaine, avec des bisouXXX

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    Aimé par 1 personne

  2. Moi je pensais bien avoir cette sale bestiole rampante, mais d’après les exams il s’avèrerait que NIET… T’as vu j’ai mis le conditionnel car z’ont cherché que dans un coin!!

    Oui le candida est comme le cancer ça aime le susucre, ces affreux!!

    Au fait chat fait plaisir de te relire 🙂 Et ton bricolage?!

    J’aime

Les commentaires sont fermés.