Une p’tite goutte ?

Oui, j’boirais bien une p’tite goutte, moi…

Nan, pô une p’tite goutte de péket, hein…

Je vous parle de la goutte…

Cette fichue maladie qui fait hurler de douleurs ceux qui en souffrent…

 

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous recommande de feuilleter l’excellent blog du naturopathe Éric Delfosse, « Santé à la Lune », où quelques explications ont déjà été fournies quant à cette maladie « des rois » comme on l’appelait jadis…

 

Si je vous en reparle aujourd’hui, c’est parce que je viens d’apprendre une petite recette « de bonne femme » (1) hyper simple…

Il s’agit de la tisane de physalis !

 

Bon, alors, c’est quoi ce physalis ?

C’est un fruit… Qu’on connaît également sous le nom poétique d’amour-en-cage…

C’est ça :

physalis

La recette pour deux grandes tasses (des mugs) de tisane-contre-la-goutte :

  • 25 à 30 grammes de physalis bien mûrs (uniquement le fruit, pas l’enveloppe)
  • 1/2 litre d’eau

Je porte l’eau à ébullition, je coupe le feu aux premiers bouillons, j’ajoute les fruits que j’écrase grossièrement, et je laisse infuser le tout un petit quart d’heure.

Je filtre, et je bois les deux tasses sur la journée…

Cette tisane va produire un effet diurétique qui va éliminer les cristaux qui encrassent les articulations !

 

 

 

Advertisements