Vaccins, ou pas vaccins ?

piqure

Ça dépend des pays et des personnes à qui vous posez la question, pensez-vous ?

Oui, exact, mais aussi curieux que ça puisse paraître, il est une catégorie de personnes qui devrait défendre bec et ongles la vaccination (si possible la vaccination obligatoire), … et qui ne le font pas nécessairement.

 

Alors, en quelques mots, je rappelle que depuis environ un quart de siècle, les saloperies de booooons vaccins sont de plus en plus boudés par des citoyens avertis qui craignent que les vaccins ne soient non seulement pas si efficaces que le prétend la publicité des labos pharmaceutiques, mais qu’en outre, ils soient dangereux (entre autres pour leur système immunitaire)…

Alors, grosse panique chez les marchands de soupe de vaccins : comment continuer à offrir le nouveau manteau de vison mensuel et la nouvelle Mercedes annuelle à sa maîtresse à payer les employés si les ventes de vaccins chutent ?

Une étude a donc été commanditée, en France, pour savoir ce qu’il en était du travail des gens censés « vendre » la vaccination auprès du vulgum pecus. Je veux parler des médecins généralistes.

 

Hé bien, accrochez-vous : 24% des médecins sont plus ou moins sceptiques quant à la vaccination, dont 8% carrément pas confiants du tout ! Seuls 76% d’entre eux défendent avec plus ou moins d’acharnement le principe de la vaccination.

Pire : les médecins sont de moins en moins favorables à l’obligation vaccinale !

Pire encore : la moitié d’entre eux ont ouvert les yeux pensent que le Ministère de la Santé ou les agences sanitaires sont payés influencés par l’industrie pharmaceutique !

Il n’y a que 43% des toubibs qui se disent être à l’aise pour répondre aux questions des patients concernant les adjuvants chimiques.

Les plus confiants en la vaccination sont, comme par hasard, ceux qui ont suivi du bourrage de crâne continu de la part des laboratoires une formation médicale continue dans les douze derniers mois…

 

Bref, les auteurs et les labos s’inquiètent de ce scepticisme.

Dame, ce serait malheureux si les gens n’achetaient plus de vaccins !

 

La phrase qui tue…

Au lieu d’avouer honnêtement que la chute des ventes est due à un manque de confiance en ces booooons produits, lequel manque de confiance provient de quelques scandales concernant les médocs en général et la vaccination en particulier, les auteurs de l’étude ont préféré expliquer … (je cite) « La vaccination est en quelque sorte victime de son efficacité, contribuant à un effacement de la mémoire individuelle et collective des maladies qu’elle participe à prévenir, dans la population mais aussi chez les professionnels de santé »…

C’est c’la, ouiii…

Et la marmotte … !

 

Mais, comme je ne manque pas de vous le rappeler chaque fois que je parle des vaccins, que cela ne vous empêche surtout pas de vous faire vacciner, et plutôt deux fois qu’une, évidemment…

 

 

 

Advertisements

16 réflexions sur “Vaccins, ou pas vaccins ?

  1. Ah la phrase qui parle de l oubli des vaccins et des maladies…. Combien de fois me l a t on déjà servie pour me culpabiliser de ne plus vacciner mes enfants je suis une mauvaise mère
    Alors comme j en ai marre qu on me culpabilise je ne le dis plus mais je ne le fais plus non plus…. Il ne reste que les médecins qui n y vont pas de main morte pour me culpabiliser ou du moins essayer…. C est honteux
    Bonne soirée bises

    Aimé par 1 personne

  2. Tout ça pue le fric … et ça peut tuer !
    Bon jeudi.
    Bisoux, Eric

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ
    Voté hier, pour le food truck et oublié de le noter … 😳

    Aimé par 1 personne

  3. Bah, je pense surtout qu’Eric est un fanatique du non-vaccin, lol… avec raison, évidemment !
    Je pense pourtant qu’il faut « faire la part des choses ». Je m’explique : quelqu’un qui n’a jamais mis les pieds en Afrique, par exemple, n’a-t-il pas tout intérêt à se faire vacciner contre certaines maladies tropicales courantes, comme la malaria ou autres saletés de là-bas, bien connues ? Là est ma question.
    Sinon, bien sûr, je suis tout à fait d’accord avec toi Eric contre tout ce qu’on veut nous vendre ici à tours d’aiguilles !

    Bonne et belle journée, Eric.

    Aimé par 1 personne

    • Coucou…
      Je suis « un peu surbooké » pour l’instant, mais je vous lis quand même régulièrement… Et là, je suis en train de … ne rien faire entre deux machins (c’est tellement rare) et j’en profite, suite au commentaire de notre ami Léo, pour éclairer quand même un peu sur ma position…
      Et faire … la part des choses !

      Fanatique du non-vaccin ?
      Non, pas du tout.
      Fanatique de deux choses : de la vérité, d’une part … et, d’autre part, fanatique d’un principe qui a été mis en place par le père de la médecine moderne lui-même, Hippocrate, il y a deux millénaires et demi.
      « D’abord, ne pas nuire ».
      Un principe que la naturopathie tente d’appliquer à la lettre … mais que la médecine conventionnelle, même si elle a pris (on se demande bien pourquoi) Hippocrate comme père-fondateur de sa doctrine (le pauvre, il doit se retourner dans sa tombe !),oublie généralement d’appliquer.
      « D’abord, ne pas nuire », avec comme corollaire, la maxime bien de chez nous « dans le doute, abstiens-toi ».

      Le jour où quelqu’un arrivera à me prouver par A+B que la vaccination est sans risque aucun (« d’abord ne pas nuire ») et que la vaccination a réellement bien fait disparaître certaines maladies comme la médecine conventionnelle l’affirme (la vérité), je serai probablement le premier à conseiller à tout le monde de se faire vacciner.
      Mais…
      Jusqu’à présent, personne n’est arrivé à me convaincre du bien fondé de la vaccination.
      En effet, personne ne m’a jamais servi sur un plateau les deux choses dont je serais fanatique (« ne pas nuire » et la recherche de la vérité).
      Je ne peux quand même pas mettre purement et simplement à la poubelle les milliers de cas de gens rendus malades à cause des vaccins ! Malades, ou … pire ! Enfin, merde, quand tu as un bébé plein de vie qui se retrouve dans un cercueil quelques heures après une vaccination, je veux bien admettre que le hasard pourrait en être la cause (sauf que j’ai déjà dit que je ne croyais pas au hasard) … une fois … mais pas cinq fois, dix fois, vingt fois, quand même ! Qu’une adolescente soit malade après une vaccination contre le papillomavirus, oui, ok, pourquoi pas, admettons que le hasard pourrait encore avoir frappé (il a bon dos, le hasard), mais cinq, dix, vingt, … ???
      Les vaccins sont tellement si peu dangereux (!) qu’aux USA, ils ont même mis sur pied une sorte de tribunal qui ne sert qu’à payer les gens victimes de la vaccination pour éviter les vrais procès qui à la fois coûteraient trop cher et seraient une trop mauvaise publicité anti-vaccinale !
      Donc, pour le côté « ne pas nuire », déjà, tu repasseras…

      Quant à la belle pub qui dit que c’est utile de se faire vacciner, bah, je veux bien, moi … mais est-ce juste une simple publicité, ou dit-on vraiment la vraie vérité véritable et véridique ? Tel produit lave deux fois plus blanc, ou plus blanc que blanc, ok, admettons, mais plus blanc que blanc, c’est transparent…
      Et la transparence, chez les fabricants de vaccins, c’est quelque chose qu’on chercher encore !
      Ils vous sortent de belles théories, comme quoi telle maladie (dont on a connu des épidémies jadis) a presque disparu au moment où l’on a commencé des campagnes de vaccination contre la-dite maladie. Et c’est (presque) vrai … sauf que, ils oublient juste de préciser deux choses :
      1. que les épidémies, ça va, ça vient, sans vaccination … et ça s’améliore souvent grâce à une meilleure hygiène
      2. quand on regarde de plus près le calendrier, on s’aperçoit que, souvent, les épidémies étaient en régression (de manière naturelle) juste avant (voire bien avant) que la campagne de vaccination se mette en place !
      Un exemple rapide : on nous casse les … pieds avec la rougeole. Chez nos voisins du sud, en France, on n’arrête pas de faire croire (vive la vérité) aux gens que si la rougeole revient en force aujourd’hui (déjà là, la vérité est un peu compromise : non, la rougeole ne revient pas en force, loin de là, il y a juste quelques cas en plus, rien d’anormal, mais, bon, c’est si porteur d’utiliser des mots pour faire peur…), c’est parce que des inconscients, des « mauvais-citoyens » refusent de faire vacciner leurs enfants. Et on ajoute que c’est la vaccination contre la rougeaole qui a fait descendre en flèche le nombre de cas de rougeoles dans le 20e siècle…
      Ha oui ?
      Bon, allez, pour terminer, je vais juste déposer ci-dessous un petit graphique…
      Avec les nombre de décès par rougeole, chez nos voisins, au siècle dernier.
      Pour le côté « vérité » de la part des « pro-vaccins », je me dis qu’on pourra repasser aussi…

      MAIS … que ça ne vous empêche pas de vous faire vacciner, évidemment !
      En ce qui me concerne, dans le doute … je m’abstiens (et je m’abstiens aussi d’aller en Afrique, mais c’est un autre débat)…

      Aimé par 1 personne

  4. Je traîne une fatigue chronique depuis l’âge de 15 ans suite à une vaccination anti-grippale. Mon père âgé a fait 15 jours d’hosto après un tel vaccin….

    Aimé par 1 personne

  5. « D’abord, ne pas nuire ». OUI, mais la plus part des toubibs semblent l’avoir oublié ?? Quand tu leur parles « effets secondaires » (pas 1 mais plus de 5 et certains handicapants plus que ta maladie!!) ils ne t’entendent pas, ils passent à autre chose!!
    Faut se mettre en colère pour être écoutée? Une personne qui fait état de ses effets secondaires ça les dérangent et ils ne te soignent plus disons qu’ils t’expédient en moins de 10 minutes pour une maladie prise en charge à 100%!!!
    Et en plus tu es raisonnable, tu ne vas les voir que tous les 4 ou 6 mois.. Aaaah 😮 cela doit être ça!!! Faut y aller tous les 15 jours pour que cela rapporte plus!!! Oh pardon j’avais pas penser à ça 😈

    Aimé par 1 personne

    • Tiens, en parlant des médecins qui ne t’écoutent pas quand tu parles d’effets secondaires…
      Ça me fait penser qu’il est de coutume de dire « dans les milieux autorisés » (comme disait Coluche) qu’en ce qui concerne les « retours » (vers les instances officielles) des effets secondaires, ça tourne entre 1 et 10% !
      Dit autrement : sur cent personnes qui se sont réellement chopé un effet secondaire suite à une vaccination (ou à une autre médication), les autorités de santé ne sont informées, au mieux, que de dix cas, au pire, que d’un seul cas…
      Pourquoi ? Parce que les toubibs veulent cacher la vérité ? Non, pas nécessairement… Surtout parce que, rapporter des cas d’effets secondaires, c’est le parcours du combattant ! Et que les toubibs ont autre chose à faire que de la paperasserie « inutile » (pour une fois que de la paperasserie pourrait être utile, justement…) !

      Aimé par 1 personne

        • Il paraît qu’en France, c’est un peu le parcours du combattant, mais carrément le combattant « para-commando-seul-dans-la-jungle-avec-des-ennemis-tout-autour-et-juste-un-opinel-comme-arme »…
          En Belgique c’était un peu ça aussi jusqu’il n’y a guère, mais un site plus pratique (que je n’ai jamais eu le temps de tester) aurait été mis en place depuis un an ou deux… Site pour tout le monde (y compris les professionnels de la santé)… Mais comme personne n’est au courant, bin, forcément, personne ne déclare rien ! On en parle vaguement à son toubib, et basta… J’te dis, dans le meilleur des cas, un effet secondaire sur dix est déclaré (et un sur cent quand ça coince un peu) !

          Bon, je te fais trois litres de thé, des biscuits au chocolat, je t’enferme 24h dans ton bureau, tu testes une déclaration, et tu me tiens au courant ensuite ? 😈

          Aimé par 1 personne

          • Euuhhh avec 3 l de thé tu me laisses la porte des toilettes accessible!!!!
            Voilà je viens de recopier une posologie en cours (c’est maintenant sur toutes les posologies dans les boîtes) :
            « …Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) et réseaux des Centres Régionaux de Pharmacovigilance http://www.ansm.sante.fr En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir d’avantage d’informations sur la sécurité du médicament »
            Voilà, va falloir que j’essaye!!

            J’aime

Les commentaires sont fermés.