Le clin d’œil du dimanche…

 

Du temps où j’étais enfant de chœur (non, pas ceux qui officient sur Vivacité le dimanche matin(1)), il m’est arrivé d’assister à des messes en latin, même si, déjà à cette époque, le latin n’était plus très souvent utilisé par l’église catholique pour les rapports avec les fidèles.

J’ai ensuite étudié le latin durant quatre années (et même le grec ancien, pour faire bonne mesure, puisque je me destinais initialement à être prof de français), …

… avant de m’empresser de (presque) tout oublier.

Bin, oui…

Dame, c’est qu’aujourd’hui, pratiquement plus personne ne parle le latin, et même si je me rappelle encore quelques termes (voire quelques phrases de quelques auteurs), j’avoue que je serais bien en peine, aujourd’hui, de dire bonjour ou au-revoir dans cette langue morte…

 

Morte ? Pas tout-à-fait…
Parce que le Vatican continue encore et toujours à l’employer…

Et comme une langue doit évoluer avec son temps, hé bien, des nouveaux mots latins sont inventés régulièrement pour désigner des choses qui n’existaient pas encore du temps de ce bon vieux Jules César…

Un ordinateur, par exemple, qui porte aujourd’hui le joli nom de instrumentum computatórium (à vos souhaits).

Voici, par exemple, quelques termes actuels dont j’ai eu connaissance ce vendredi après-midi…

  • abat-jour : umbráculum lámpadis
  • baby-sitter : infantária (-ae)
  • bar : thermopólium (-ii)
  • camping : campus tentórius
  • casino : aleatórium
  • discothèque : taberna discothecária
  • flirt : amor levis
  • goulag : campus captivis custodiendis
  • kamikaze : voluntárius sui interemptor
  • playboy : iúvenis voluptárius
  • popcorn : máizae grana tosta (pl.)
  • safari : venátio Africana
  • week-end : éxiens hebdómada

Et le clin d’œil du jour : le Jazz, cette musique initialement jouée par les Noirs de New Orleans, s’est d’abord appelé en latin … nigritarum musica, mais on vient de le remplacer par le plus politiquement correct iazensis musica, avant que la LICRA ne dépose une plainte pour racisme… De nos jours, on est si vite étiqueté de « raciste » que même le Vatican doit prendre ses précautions…

Bon, j’vous laisse… J’ai rendez-vous à la taberna discothecaria pour nous trémousser sur de la iazensis musica avec mon nouvel amor levis, qui n’est autre que l’infantaria de ma petite-fille, que j’ai rencontrée l’exiens hebdomada dernier au campus tentorius des flots bleus…

Hein ?

Non, non, je n’oublierai pas de mettre un tegumembra, un préservatif…

 

Bon dimanche !

 

SONDAGE DU JOUR :

messe_lapin

 

*********************

(1) Note pour les non-Belges (ou pour les Belges qui n’écoutent pas la radio) : Vivacité est une radio francophone belge, et « les enfants de chœur », c’est le titre d’une émission humoristique qui passe le dimanche matin…

 

 

 

Advertisements

10 réflexions sur “Le clin d’œil du dimanche…

  1. J’ai aussi fait du latin et du grec mais rien à cirer de la messe. 😉
    J’adore les traductions et ton bel exercice de style.
    Bon début de semaine, avec des bisoux.

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    J’aime

  2. j’aime beaucoup le terme « aleatorium » pour casino
    fait on référence au casino jeu ou au casino super marché?
    Dans les deux cas, c’est bien aléatoire et c’est un endroit ou le sort en est jeté si l’on recherche le bon produit.
    Alea jacta est! ave Ericus
    « pensus à votare charus paris foodus tuchus »…hihihi!

    J’aime

  3. Trop fort notre Eric! Merci pour la tranche de rire 🙂

    J’adore: flirt : amor levis ?! 😉

    Eh ben on ne s’ennuie pas, flirter avec la bb sitter…

    J’aime

  4. Moi aussi j’ai fait du latin et du grec pendant 2 ans aaaahhh 😦 Je répondais tout le temps que je ne voulais pas être bonne-sœur 😉 Et en bonne bretonne bien têtue je me suis tapée une moyenne de 2/20 et j’ai redoublé ma 5° à cause de ça !! Alors que j’étais sinon très bonne élève ailleurs 😉

    Mais trêve de plaisanterie maintenant je suis bien contente car cela me permet de bien connaître , disons assez bien connaître l’étymologie et ça c’est utile.

    « week-end » en français c’est « fin de semaine » et en latin z’ont traduit par « sortie hebdomadaire », sont un peu à la masse les linguistes du Vatican, pfff… c’est pas parce qu’on est en week-end qu’on fait une sortie on peut rester en pyjama avec un paquet de chips étalé(e) dans le canap à zieuter la télé 😛

    J’aime

Les commentaires sont fermés.