Les voyageurs à destination du cimetière, en voituuure !

Voici quelques années, le chemin de fer français avait comme slogan :

sncf est possible slogan

Le slogan a changé entretemps, mais avec la SNCF, apparemment, tout est toujours possible !

Même vous faire mourir dans les gares plus qu’ailleurs…

 

L’INSERM a révélé cette semaine que son centre d’expertise « Mort Subite » (non, pas la bière) avait fait une petite étude de laquelle il ressort que l’on chope plus facilement un infarctus dans une gare parisienne qu’ailleurs à Paris !

Normal, allez-vous me dire, qu’on meure plus dans les gares … puisque c’est un endroit où des millions de personnes passent régulièrement…

Oui, mais … non…

Parce que les chercheurs n’ont pas retrouvé ce même engouement (pour l’arrêt cardiaque) dans d’autres lieux bourrés de visiteurs (dans des lieux touristiques, par exemple).

 

Entre 2000 et 2010, l’INSERM a repertorié 1.255 arrêts cardiaques sur la voie publique parisienne (donc, hors hostos et hors domiciles) et cinq endroits sortent du lot par rapport au nombre de personnes qui y passent au cours d’une journée : les cinq gares principales de Paris !

Moins de 1% de la surface parisienne concentre pas loin de 20% du nombre total d’arrêts cardiaques, soit cinq fois plus que dans des endroits très fréquentés comme Notre-Dame, le Louvre ou le parc des expos à la porte de Versailles !

Les chercheurs n’ont pas d’explications officielles à cette hécatombe dans les gares parisiennes, mais ils ont bien leur petite idée sur la raison : il semblerait que ce soit dû au stress…

Du stress ??? Je ne vois vraiment pas pourquoi…

sncf

 

 

J’attends avec impatience le même genre d’étude pour Bruxelles et d’autres capitales européennes…

 Notez quand même, si ça peut vous consoler, que c’était St Ex qui avait un jour écrit (si je me rappelle bien) que l’important, ce n’était pas d’arriver, mais d’aller vers…

 

 

Advertisements

4 réflexions sur “Les voyageurs à destination du cimetière, en voituuure !

  1. Avant d’avoir fini de lire je pensais au « stress » 😉 Mais le stress de rater son train, beaucoup de gens son très tendus avant de monter dans un train et se détendent une fois dans leur wagon. Et aussi quand ils descendent du train pour ne pas être en retard là où il vont. Et en sus le stress de la gare elle même l’écho du bruit, le monde, le mouvement rapide des gens, la désorientation pour certains…
    Et bien sûr tous les « possibles » de la SNCF 😉

    Aimé par 1 personne

  2. La désorientation c’est bien un problème de territoire ça non ?
    + si on est en voyage et pressé ( de toutes parts ?) le Dr HAMER nous en ferait plusieurs pages sur les raisons « normales des infarctus en gare ! ! !

    Attention voilà le week-end …!

    Aimé par 1 personne

  3. Ca ne m’étonne pas. J’ai horreur de la foule et ne supporte pas les gares : j’étouffe.
    Bon week-end.
    Bisoux, Eric

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    J’aime

Les commentaires sont fermés.