Toujours du bref !

 

Hein ? Du Bref ?

Non, ce n’est pas de la pub cachée pour un produit de nettoyage des vitres…

bref

*

Jetez votre lave-vaisselle pour être en meilleure santé (surtout si vous avez de jeunes enfants).

Telle est la conclusion à laquelle on arrive en lisant l’étude réalisée en Suède sur cette machine bien pratique qui nettoie tellement bien assiettes, verres et couverts, qu’elle les désinfecte littéralement, et vous rend malade parce que vous n’êtes plus assez en contact avec les bactéries qui devraient, si vous laviez votre vaisselle à la main, encore se retrouver sur vos assiettes !

Des chiffres ?

Les chercheurs ont épluché la santé de 1.029 enfants entre 7 et 8 ans, et ont comparé les données médicales avec les habitudes des parents.

Seulement 12% faisaient la vaisselle à la main.

Chez les autres qui utilisaient un lave-vaisselle, 38% des enfants souffraient d’eczéma (23% dans les ménages « vaisselle à la main ») et 7% souffraient d’asthme (2% chez les ménages sans lave-vaisselle).

Conclusion : les enfants des familles où l’on fait la vaisselle à la main ont 40% de risques en moins de développer des allergies par rapport à ceux qui entendent ronronner le lave-vaisselle quotidiennement.

Régulièrement, je vous signale qu’on protège beaucoup trop nos enfants, et que, pour leur permettre de s’habituer « aux dangers » (aux divers dangers, pas rien qu’aux bactéries pathogènes), il faut – raisonnablement – les laisser s’exposer auxdits dangers. Apparemment cette nouvelle étude le confirme une fois de plus, merci les scientifiques…

*

« Belgium, one point » : vous vous souvenez de ces terriiibles instants de solitude quand, à l’Eurovision, la Belgique recevait péniblement un malheureux point…

Hé bien, bonne nouvelle : la Belgique est médaille de bronze !

À l’Eurovision ou aux Jeux Olympiques ?

Ni l’un ni l’autre…

D’après le classement établi par des chercheurs de Cambridge et publié dans le journal Lancet Global Health, la Belgique occupe la troisième place (derrière l’Arménie et la Hongrie) sur le podium des championnats européens de la …

… de la malbouffe !

Pire : notre pays est même le seul pays d’Europe occidentale à figurer dans le top 10 des pays dont la population se nourrit le moins sainement au monde !

Dans le monde entier (1), ce sont les Tchadiens (qui mangent énormément de fruits et de légumes) qui sont les humain à se nourrir le plus sainement. Et les pires consommateurs, ce sont les Arméniens.

Dans le monde entier (1), les gens ont tendance à consommer de plus en plus de fruits et légumes. Ce qui est une bonne chose. Mais en même temps, le nombre de malbouffe consommée augmente également (merci, les industriels).

Sans surprise, ce sont les pays les plus pauvres où l’on mange le mieux (normal : ils n’ont pas de sous à gaspiller en plats préparés) et les pays les plus riches (USA, Canada, Europe occidentale, Australie et Nouvelle-Zélande) où l’on consomme à la fois des bons produits et la pire des saloperies !

Sans surprise non plus, au fur et à mesure que les gens prennent de l’âge, au mieux ils se nourrissent. Et l’on constate aussi que les femmes mangent mieux que les hommes.

Selon Éric Delfosse, l’auteur de cet article, et selon le docteur Imamura, le responsable de l’étude, l’amélioration des habitudes alimentaires a un rôle crucial à jouer dans la lutte contre les maladies non transmissibles. Maladies non trasmissibles (donc, pas à base de virus ni de bactéries) qui, en 2020, seront responsables des trois quarts des décès.

♫ On est foutu, on mange trop ♪, chantait Souchon… Bin, oui… Et pas que « trop », mais « mal », aussi…

*

Vous le savez (parce que vous lisez ce blog et que je vous en ai déjà parlé), la nourriture industrielle rend addict.

Partant de ce principe, des chercheurs américains viennent non seulement de démontrer que la nourriture industrielle pouvait rendre dépendant de la même manière que la drogue, mais en outre, ils ont établi le classement des addictions à certains aliments.

C’est sans surprise qu’ils ont remarqué que (je cite l’étude publiée dans Plos One) « Les aliments hautement transformés, enrichis en graisses et en glucides raffinés (sucre, farine blanche, etc.), sont le plus souvent associés avec un comportement de dépendance alimentaire ».

Tiens ? Bizarre : c’est exactement ce que je vous dis depuis longtemps…

Les aliments les plus addictifs : les pizzas, le chocolat (2), les chips et les frites, la crème glacée, les gâteaux et les cheeseburgers.

Les moins addictifs : le concombre, les carottes, les haricots secs, les pommes et le riz complet (sans sauce).

Et l’étude ajoute (ce que je vous ai déjà raconté) que c’était parce que la malbouffe industrielle actionnait, dans notre cerveau, des circuits « de plaisir », « de récompense »…

Notez que ce n’est pas la première fois (en plus de ce blog) qu’on parle d’addiction à la malbouffe.

Déjà en 2013, il avait été prouvé que les aliments à IG haut (exemples : pain, chips, purée de patates, …) stimulaient la même zone cervicale du plaisir et de la dépendance que la nicotine et l’héroïne. Et la même année, il était également prouvé que les aliments à haute teneur en sucre et en gras stimulaient le cerveau de la même manière que la drogue. Ces deux études provenant respectivement du Boston Children’s Hospital et de l’Université du Connecticut.

Bref, les chercheurs de l’université du Michigan et de la faculté de médecine de l’hôpital Mount Sinaï (qui ont mené cette étude sur la dépendance alimentaire) n’ont fait qu’enfoncer des portes ouvertes…

*

Une petite dernière, pour la route … à aller lire sur le site du New York Times…

Vous vous rappelez probablement que je vous ai déjà dit que ce n’était pas intelligent de faire du dépistage systématique du cancer du sein via une mammographie régulière… Pour tout un tas de raisons (que j’avais décrites dans cet article et dans cet autre).

Apparemment, je ne suis pas le seul à raconter à peu près la même chose… L’article date d’un certain temps, mais il est toujours d’actualité…

Pour lire l’article : un p’tit clic !

*

C’est l’heure de passer à table.

Et même si ça ne se fait pas dans les milieux … haut placés, je vous souhaite quand même…

Bon appétit !

 

* * * * * * *

(1) Le monde « presque » entier : les chercheurs ont utilisé les données nationales de 9/10 de la population mondiale entre 1990 et 2010.

(2) Je ne suis pas certain que l’on parle dans cette étude du « vrai chocolat » (comme le chocolat belge de Pierre Marcolini, ou le chocolat suisse)… Il s’agit plutôt du machin américain étiqueté « chocolat », et qui contient d’autres graisses que la graisse de cacao, le tout additionné d’une grosse louche de sucres. Notez que certains chocolats que l’on trouve en Europe correspondent parfois aussi à cette description, malheureusement…

ÇA, c’est du VRAI chocolat (et encore, ici, je vous montre seulement le chocolat en version « pralines », donc des bouchées aromatisées avec autre chose que du chocolat seul, et pas le bloc de chocolat comme je l’aime) :

Pierre M

 

 

Advertisements

6 réflexions sur “Toujours du bref !

  1. merci beaucoup pour ton gentil mot pour l’anniversaire de mon blog. moi j’apprends toujours des choses sur le tien, et là je pique un de ces excellent chocolat!

    J’aime

Les commentaires sont fermés.