Tous les chemins mènent à ROME !

 

Rome ? La ville italienne ?

Non, ROME : le Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois…

Un répertoire créé en 1989 par l’ANPE française (Agence Nationale Pour l’Emploi : vous aurez remarqué que la France aime beaucoup les abréviations et les acronymes, même si plein de gens ne savent pas à quoi chaque lettre correspond). ANPE qui s’appelle aujourd’hui « Pôle Emploi », mais là n’est pas la question…

 

ROME, donc, est un répertoire qui sert à identifier aussi précisément que possible chaque boulot que l’on peut rencontrer en France.

Un répertoire « de plusieurs pages » ! Dame, c’est qu’il existe plus de dix mille possibilités (officielles) de métiers, chez nos voisins du sud…

 

Alors, juste pour le fun, savez-vous quels sont les métiers, non pas les plus exercés, mais les plus « aimés » ? Ceux que bon nombre de gens souhaiteraient (auraient souhaité) exercer (pour eux, ou pour leurs proches), même si finalement, ils exercent une toute autre profession que celle de leur rêve…

Voici, dans l’ordre, le « top ten » des jobs préférés :

  • 01 Photographe
  • 02 Chef cuisinier
  • 03 Journaliste
  • 04 Architecte d’intérieur
  • 05 Vétérinaire
  • 06 Archéologue
  • 07 Réalisateur
  • 08 Médecin
  • 09 Chirurgien
  • 10 Masseur-kinésithérapeute

Autant vous dire que bien peu de gens réalisent leurs rêves !

Je viens de me rendre compte en relisant mon article avant de le programmer, que j’avais suivi « quand j’étais jeune » une formation de photographe, que j’avais aussi un diplôme de chef cuisinier, et que j’avais eu, durant un an, une carte de presse pour un journal syndical… Les trois premières professions préférées des gens… Et le plus amusant, c’est que je n’exerce (aujourd’hui) aucune de ces professions…

 

Vous remarquerez qu’être prof ou instit, ça n’intéresse plus autant qu’auparavant. Il faudrait diffuser en masse des feuilletons mettant en scène le job (idéalisé) d’enseignant, histoire de relancer les vocations. Idem pour les infirmières, d’ailleurs…

Hé oui, la télé entre pour une bonne part dans les « rêves professionnels ».

D’ailleurs, depuis la foultitude d’émissions « culinaires » diffusées ces dernières années, le job de cuistot se retrouve sur le podium (job idéalisé, évidemment, parce qu’une fois qu’on se retrouve réellement dans une cuisine, ou même dans une école de cuisine, bizarrement, plus personne ne veut plus devenir « chef »).

Hé oui, les temps changent, ma bonne dame…

 

Et puis, il y a des métiers assez … insolites.

Des métiers qu’on ne rencontre pas à tous les coins de rue !

Je vous en ai épinglé quelques-uns… Juste pour le fun également…

  • Branleur de dindons (pour l’insémination)
  • Comportementaliste canin (pour voir si votre chien et vous, vous pouvez vous entendre)
  • Fendeur de porcs (non, ce n’est pas encore fait automatiquement partout)
  • Feutier (un seul, à Lourdes, et il s’occupe de surveiller les … cierges)
  • Goûteur d’eau (bin, oui, il faut savoir si l’eau est bonne – au goût – avant de l’embouteiller)
  • Sexeur de poussins (sont-ce des futurs poules ou des futurs coqs?)
  • Siffleur professionnel (une profession mise en place lors des premiers westerns)
  • Sourceur (cinq en France à chasser les essences naturelles pour trouver les matières premières des futurs parfums)

 

Et vous, vous vouliez faire quoi, quand « vous étiez petit » ?

 

 

 

 

 

Advertisements

6 réflexions sur “Tous les chemins mènent à ROME !

  1. Huuu oui les fiches ROME putaing…. je suis contente d’être à la retraite et de ne plus avoir à plonger dedans…. de toutes les façons les mecs et nanas du Pôle Emploi ne savent pas s’en servir de ces fiches! Enfin c’est un « joyeux » (euphémisme bien sûr) merdier
    Je suis en retard dans mes lectures chez toi et ailleurs, mais que veux-tu tu écris plus vite que je ne peux lire 😆 n’empêche que :

    voilà, je t’ai épinglé , nominé, awardé 😉 😀
    C’est là que cela se passe : http://catherinenbocher.wordpress.com/2015/03/06/epinglee-nominee-awardee-enfin-je-reponds-et-passe-le-flambeau/
    Mais attention y’a rien d’obligatoire, cela me fait plaisir de te faire plaisir 🙂
    Bises, Catherine

    J’aime

  2. Bah, je voulais faire tant de choses… et j’en ai fait finalement quelques unes, au petit bonheur la chance, selon ce que la vie proposait, mais je ne me souviens plus vraiment de ce qui me faisait rêver comme enfant… à part taper sur un tambour, qu’on m’a vite retiré !

    Eh oui, il y a d’un côté les rêves, et de l’autre la réalité !
    Bonne journée à tous et à toi spécialement, cher Eric.

    J’aime

  3. je voulais être maitresse dès que je susi rentrée à l’école… à 4 ans et demi
    puis on m’a dit d’avoir un peu plus d’ambition et de viser plus haut alors j’ai choisi l’allemand ma matière préférée et j’ai décidé de devenir prof d’allemand et puis j’ai atterri dans le sud ouest de la France à cause du travail de mon mari (c’est le plus gros salaire qui mène…) du coup je suis devenue professeur des écoles et je me plais en maternelle … enfin sauf que je dois être aussi psy , assistante sociale, infirmiere , médecin éduc spé…. et faire de mes petits élèves enfermés à 30 individus dans une grande salle de classe d’une 60aine de mètres carrés qui ont besoin de temps et de tranquillité avant tout, des super génies !!!
    oh j’allais oublier il faut aussi intégrer (contre leur volonté) les élèves à troubles autistiques…. merci l’Etat

    J’aime

Les commentaires sont fermés.