Haaa, ces Braves Benzos !

 

Les benzodiazépines, vous connaissez…

Je vous en ai déjà parlé. 

Une saloperie molécule chimique que les médecins prescrivent à tour de bras contre l’anxiété ou le manque de sommeil.

Des marques ?

Allez, en vrac : Ativan, Havlane, Hypnovel, Klonopin, Lexomil, Lysanxia, Mogadon, Nordaz, Normison, Nuctalon, Rivotril, Seresta, Temesta, Tranxene, Urbanyl, Valium, Veratran, Versed, Victan, Xanax, …, ou que vous connaissez peut-être sous le nom de la molécule (en version générique) Alprazolam, Bromazépam, Clobazam, Clorazépate potassique, Clotiazépam, Diazépam, Estazolam, Ethyl loflazépate, Loprazolam, Lorazépam, Midazolam, Nitrazépam, Nordazépam, Oxazépam, Prazépam, Témazépam, …, ou encore les molécules Zolpidem (comme le Stilnox) ou Zopiclone (comme l’Imovane) et quelques autres, qui sont apparentées aux benzos…

Ça fait des années que « on » (d’abord les « charlatans » comme moi, ensuite les scientifiques !) vous met en garde contre l’utilisation de ces saloperies de ces booooons médicaments, mais rien n’y fait : de plus en plus de gens sucent ces bonbons chaque jour !!!

 

Mettre en garde contre quoi ?

Bah, rien de spécial… Deux fois rien… Ces médicaments sont juste un petit peu liés à des risques accrus de chutes, de fractures, d’accidents d’automobile et de … déclin des capacités cognitives, avec un risque accru également de démence et de maladie d’Alzheimer.

Rien de grave, quoi…

Si vous mangez de ces crasses, ne vous étonnez pas si, demain, vous êtes incapable de vous rappeler ce que vous avez mangé au déjeuner (alors que ça fait au moins vingt ans que vous mangez chaque matin deux tranches de pain de campagne tartinées de fromage de Maredsous et trempées dans du café) et si, après-demain, vous ne vous rappelez plus le prénom de vos enfants…

Bref, le genre de produits à utiliser avec parcimonie, et pour des durées très courtes.

 

Or, une étude publiée récemment dans le Journal of the American Medical Association (le JAMA dont je vous parle de temps en temps) par Mark Olfson et ses collègues de l’Université Columbia montre que NEUF POURCENTS des Américains entre 65 et 80 ans se font prescrire ces anxiolytiques, sédatifs et hypnotiques ! Presque une personne âgée sur dix ! Énorme ! Surtout des femmes, et pour de (très) longues durées, des durées d’autant plus longues que les patients sont âgés ! (*)

Et ce, je le répète, malgré tous les risques démontrés scientifiquement, et malgré les avertissements répétés depuis plusieurs années !

 

Enfin, quoi ? Risquer la démence, comme ça, juste pour le plaisir de bouffer du médoc chimique, vous ne trouvez pas que c’est un peu idiot ?

 

Pardon ? Vous dites ? Vous en avez besoin ? Pour dormir, dites-vous ? Ou parce que vous êtes anxieux ?

Heuuu … oui … sauf que …

Sauf que l’étude américaine confirme ce qui avait déjà été prouvé dernièrement par une étude française (réalisée par Nicholas Moore et ses collègues de l’Université de Bordeaux).

À savoir que, en ce qui concerne leur indications principales (contre l’insomnie et l’anxiété), les benzos ne fonctionnent guère mieux que des … placebos au bout de quelques semaines de traitement.

Traduction : au bout de quelques semaines, au lieu de prendre une gélule de benzo, vous prendriez une gélule remplie de sucre impalpable que ça aurait exactement le même effet !

Oui, au début, il y a une amélioration, c’est vrai. Mais au bout de quelques semaines, l’effet (réel) disparaît ! Mais comme le patient continue à prendre le médicament en croyant à son efficacité, bin, automatiquement, un « effet placebo » se met en place au fur et à mesure que l’efficacité diminue, et le patient ne se rend même pas compte qu’il bouffe du produit chimique inutilement.

Pire : le benzo, c’est une drogue (avec ses effets d’accoutumance et de dépendance)… Et quand on conseille au patient de cesser le traitement, il y a une sorte de « manque » qui apparaît, avec des symptômes de sevrage, ce qui fait dire au patient que « vous voyez que c’est un médicament dont j’ai besoin : quand j’arrête, mon état empire »… Bin, non, mon grand, ce n’est pas ton état qui empire, c’est l’effet de manque, tout simplement…

Bon, cela dit, le manque, c’est deux semaines à tout casser, ensuite, vous êtes « clean »… Mais il faut tenir le choc durant deux semaines, et ça, c’est vrai que ce n’est pas dans la poche…

 

Vous savez ce qu’il faudrait ?

Que, sans vous le dire, quelqu’un (un de vos enfants, votre conjoint, le pharmacien, …), au bout de six à huit semaines de traitement, remplace progressivement les gélules/comprimés contenant la molécule réelle, par une gélule ou un comprimé ne contenant que du produit neutre (bref, un placebo)… Au bout de six mois, un an, cinq ans, …, votre « faux benzo » fera toujours le même effet, vous dormirez mieux et/ou vous vous sentirez moins anxieux, mais votre santé mentale n’en prendra plus un coup…

 

Enfin, bon, c’est vous qui voyez… C’est votre santé, pas la mienne…

 

———————-

(*) Pour info, chez nous, c’est environ sept gros pourcents de la population qui en consomment, et plus précisément une trentaine de pourcents chez les plus de soixante-cinq ans !!! Encore pire qu’aux USA où l’on tire pourtant la sonnette d’alarme… Mais chez nous, apparemment, ça ne gêne personne que vous vous empoisonniez et que vous deveniez déments durant vos vieux jours… Et dire que des gens se demandent encore pourquoi les « vieux » sont de moins en moins « indépendants », pourquoi ils n’arrivent plus à vivre seuls au bout de quelques années de retraite, touchés par des démences de plus en plus courantes ! Cherchez pas, docteur, c’est parce que vous leur laissez avaler trop de benzos…

 

 

 

 

Advertisements

3 réflexions sur “Haaa, ces Braves Benzos !

  1. Ces cochonneries me font peur depuis des années!!!

    Une fois y’a très très longtempsalors que je faisais un séjour à l’hosto, j’étais trop en forme et ça dérangeait les infirmières ils m’ont donné une mini dose de valium!! huuuuuu effet contraire intense, une vraie pile électrique!!! 😆
    Bon pour vous vaut mieux pas z’ont dit 😉 tant mieux!!!

    J’aime

  2. Je ne dors pas tres bien en ce moment , je bois des tisanes , et un peu d’HE mais ça ne suffit pas , je me lève fatiguée le matin , mais jamais de benzo … Je sais !!! Si tu as une potion magique , je suis preneuse merci Éric

    J’aime

  3. Une saloperie de plus !
    J’ai lu, ce matin, qu’ils font maintenant la chasse au Paracetamol ! Pas trop tôt !!! :-/

    J’aime

Les commentaires sont fermés.