Sortez la farine !

Juste pour le fun… Durant le mois de février, quelques « pensées » à méditer – ou pas – chaque dimanche.

soleil

 

 

Le dicton du jour :

crepes

 

 

pancakes pile against white background

 


 

Mais pourquoi des crêpes à la Chandeleur ?
Bonne question…

Remontons rapidement dans le temps…
Chez les Celtes d’il y a quelques siècles, et encore de nos jours chez les Païens (ou « Néo-Païens »), c’est maintenant que l’on fête Imbolc.
La fête du grand retour du Soleil et de la lumière (c’est à ce moment que l’allongement des journées se remarque le plus*), la fête de la fertilité au sortir de l’hiver.
À cette occasion, les paysans parcouraient les campagnes, avec des torches, tout en demandant à la déesse Brigid de rendre la terre fertile pour les graines qui devraient être semées dans les jours à venir.
Quand la religion chrétienne a décidé de s’implanter chez nous, cette déesse d’origine celte n’eût évidemment pas l’aval de Rome, qui remplaça cette fête païenne de la fertilité par une fête chrétienne, la « Chandeleur », dans laquelle …

  • les chandelles (chandelles/chandeleur) chrétiennes remplacèrent les torches païennes,
  • et la lumière du Soleil fut occultée par la lumière de Jésus Christ.

 

Et les crêpes, alors ?

Les crêpes sont une réminiscence de la tradition d’Imbolc, que la religion chrétienne n’a pas réussi à détrôner : avec leur forme circulaire et leur couleur dorée, elles rappellent la forme et la couleur … du Soleil !

 

– – – – – – –

* Les journées s’allongent à partir de Yule, une demi-semaine avant la Noël, mais à cette période de l’année, ça ne se remarque pas vraiment. Ma grand-mère avait coutume de rappeler cet allongement à partir du solstice en fredonnant (je traduis, ce qui malheureusement enlève les rimes des vers) « à la Sainte Luce, du saut d’une puce ; à la Noël, du pas d’un poulet ; au Nouvel An, du pas d’un enfant ; à la Chandeleur, du pas d’un voleur ». C’est ici que les chicaneurs (appelés également « coupeurs de cheveux en quatre ») vont répliquer que la Ste Luce tombe AVANT le solstice, et donc, que la durée de la journée ne s’allonge pas à partir de la Ste Luce… Exact … sauf qu’en quinze cents et des briques (1581 ou 1582, je crois), on a mis en place notre calendrier grégorien, et qu’avant ce nouveau calendrier, la Ste Luce tombait deux jours après le solstice ! Désolé si ma grand-mère utilisait (elle, et bon nombre de ses contemporains) des références datant de plus de cinq siècles…

 

Bonne chandeleur !

Et ne mangez pas trop de crêpes !

 

 

Advertisements

6 réflexions sur “Sortez la farine !

  1. J’ai mangé une crêpe hier soir : offerte par ma jolie-maman, qui les fait sans sucre, rien que pour moi !
    Bon dimanche.
    Bisoux, Eric

    dom

    J’aime

  2. Bonjour Eric
    Merci pour ces explications ..
    Il me manque mes petits pour faire des crêpes , mais l’odeur de leur cuisson(trouvée sur tous les blogs ) me manque alors pourquoi pa s’y remettre cet après midi
    Bon dimanche à toi

    J’aime

Les commentaires sont fermés.