LES SORCIÈRES D’ERMETON

Comment, ça, des sorcières à Ermeton ? À Ermeton sur Biert ?

Oui !

Au 16e siècle eurent lieu, à Ermeton sur Biert, quatre procès de sorcières : Ghislaine, Jeanne, Sophie, et Sybille.

Jeanne fut même condamnée à la peine capitale, c’est-à-dire, à l’époque, … LE BÛCHER !

Brrrrr !

Heureusement que, de nos jours, on ne brûle plus – réellement … on se contente de les brûler symboliquement – les sorcières et les sorciers !

 

Depuis la fin du siècle dernier, le dimanche qui précède le mardi gras, Ermeton revit, de manière bon enfant, cette chasse aux sorcières.

Certainement pas pour commémorer cette triste période de notre histoire ni pour raviver une flamme bien éteinte (et c’est très bien comme ça) d’une vieille guerre de religions, mais simplement pour parodier ces jugements à sens unique et en faire une « fausse reconstitution folklorique » qui a pour seule ambition … l’amusement !

 

Jadis, Ermeton connaissait les « grands feux » en cette période froide de l’année, pour appeler la chaleur du Soleil. Désormais, le grand feu traditionnel s’est transformé en cette fête appelée « Chasse aux Sorcières », ou « Tchesse aus Macrales » en wallon.

 

Bref…

Tout cela pour vous proposer de nous réunir, ce dimanche de la mi-février, afin de goûter à la « Tchabotte », spécialité d’Ermeton sur Biert inventée pour l’occasion.

 

Une « Tchabotte » ? C’est quoi, ça ???

Un peu d’histoire/géo…

Il y a, à la limite entre Ermeton et Furnaux, un vieux tilleul qui date du 14e siècle.

Un gros tilleul creux (oui, oui, creux : les enfants arrivaient à se glisser dedans, du temps où ils préféraient aller jouer dans le bois « du Grand Tillou » plutôt que de rester coincés devant leurs jeux vidéos … du temps des dinosaures de ma jeunesse). Un tilleul de plus de sept mètres de circonférence, et vingt mètres de haut.

À noter que si vous souhaitez aller le saluer avant sa belle mort, il vaut mieux ne pas trop tarder à y aller, car ce brave vieux tilleul commence à donner des signes de faiblesse et il ne restera probablement plus debout aussi longtemps que ce qu’il a vécu jusqu’à présent.

Ce tilleul est surnommé « le sabot de St Nicolas », soit, en Wallon, « li tchabotte da St Nicolas ».

Rassurez-vous, nous ne mangerons pas un sabot en bois de tilleul, mais en … pain.

La « Tchabotte » est un gros pain creusé (un peu comme un sabot) et farci d’un mélange de viandes hachées, de lardons, de poireaux, de champignons, de tomates, et de béchamel, le tout gratiné… Miam… Douze euros l’assiette, et j’avoue qu’on n’a plus faim par la suite !

tchabotte

Et puis, le reste de la journée est consacré à l’amusement, à la danse, aux contes, … avant la « chasse » proprement dite, … suivie d’un « jugement », … suivi d’un bal…

Tenté par une promenade au 16e siècle (si j’ose dire) ? Et par une « Tchabotte » (accompagnée d’une bière « li crochon », ou d’autre chose) ?

macrales ermeton

 

Vérifiez vite vos disponibilités dans votre agenda flambant neuf, et inscrivez-vous !

 

 

 

Advertisements

18 réflexions sur “LES SORCIÈRES D’ERMETON

    • Généralement, oui, c’est une belle journée … enfin, quand il fait beau, parce que la chasse par temps de pluie, c’est moyen quand même… Mais on se réchauffe ensuite en dansant…

      J’aime

  1. Bonjour, Eric
    Une belle journée en perspective ! Dommage que ce soit si loin …
    A propos de sabots, je vais avoir mes nouveaux mercredi. 🙂
    Je te souhaite un bon week end.
    Bisoux

    dom

    J’aime

  2. Ah c’est comique, je me disais « tiens, c’est un peu comme les sorcières de Stambruges » et je les vois sur le flyer 😉 J’ai de la famille là-bas, ils sont justement passés aujourd’hui!

    Faut-il s’inscrire? Ou on peut décider le jour même d’y aller s’il fait beau?
    Je suis pas fan de ce type de fêtes (j’aime trop mon calme) mais pourquoi pas en profiter pour une petite randonnée dans le coin et passer à 12h pour une « tchabotte »…

    J’aime

  3. Comme je suis du N-O, 50 kilomètres de la Mer du Nord je ne connais pas tout de vos us et coutumes dans le Sud… hormis vos carnavals reconnus…. Ah oui sympa ce pain chaud fourré… et puis tout quoi ! Merci et bonne année Eric !

    J’aime

Les commentaires sont fermés.