½ million chaque année !

500.000 chaque année !

Non, ce n’est pas pas mon salaire…

Malheureusement…

C’est tout simplement le nombre de nouveaux cancers déclarés annuellement dans le monde, cancers liés à l’obésité chez des adultes…

 

Alors, pour rappel, il y a environ un milliard et demi de gros (adultes) dans le monde.

Et un peu moins d’un milliard de gens qui meurent de faim !

Le nombre d’affamés diminue, tandis que le nombre de gros augmente.

Le nombre de cas d’obésité a doublé en trente-cinq ans !

 

La différence entre l’obésité et être simplement trop gros, en surpoids ?

Facile… Il y a, disais-je, environ un milliard et demi d’adultes en surpoids dans le monde, et parmi eux, un tiers (200.000 hommes et 300.000 femmes) d’obèses.

Un adulte en surpoids, c’est un adulte dont le BMI dépasse 25.

Un obèse, c’est un adulte dont le BMI dépasse 30.

 

Comment est-ce que ça se calcule ?

Facile aussi… Vous prenez votre poids en kilos, vous le divisez par votre taille en mètre(s), vous divisez le résultat obtenu une nouvelle fois par votre taille en mètre(s), et vous obtenez votre BMI…

Quelques exemples…

– une personne de 1,68m et de 85kg a un BMI de 85 / 1,68 / 1,68 = 30,11, elle est obèse.

– une personne de 1,79m et de 82kg a un BMI de 82 / 1,79 / 1,79 = 25,59, elle est en surpoids.

– une personne de 2,05m et de 97kg a un BMI de 97 / 2,05 / 2,05 = 23,08, elle est normale.

 

Bref, l’humanité grossit !

Et le portefeuille des gens qui soignent les cancers aussi, parce que, proportionnellement au nombre d’obèses, la courbe du nombre de cancéreux augmente également !

On savait depuis longtemps que la pollution, le tabac ou l’alcool favorisaient les cancers, on y ajoute maintenant l’obésité et le surpoids !

Dans une étude publiée dans The Lancet Oncology, le Centre international de recherche sur le cancer a calculé que le surpoids et l’obésité avaient été responsables, en 2012, d’environ 481.000 cas sur l’ensemble des nouveaux cas de cancers chez les adultes !

Pas loin du demi million annoncé dans le titre de cet article, quoi…

Et, évidemment, ce sont les pays d’Europe et d’Amérique du Nord qui sont les plus touchés (qui l’eût cru)…

Mauvaise nouvelle pour vous, mesdames : la relation entre cancer et obésité touche plus les femmes que les hommes (136.000 nouveaux cas de cancers masculins en 2012, et 345.000 nouveaux cancers féminins).

En vrac, les cancers féminins les plus en vogue chez les grosses, ce sont ceux de l’endomètre, du côlon, et du sein. Et chez les gros, on retrouve surtout des cancers des reins et du côlon.

Et pourquoi est-ce que ces pauvres obèses chopent des cancers, allez-vous me demander ?

Tout simplement parce que (entre autres raisons), les obèses voient leur flore intestinale se dérégler. Ce qui produit des composés qui favorisent le développement de cancers. Tout simplement.

Selon l’étude, un bon quart de ces cancers auraient purement et simplement été évités si les gens en surpoids avaient gardé leur poids « normal »… Pas pour rien qu’on appelle ce poids « normal », le poids de santé !!!

 

L’occasion de se dire que, bah, finalement, commencer à manger différemment pour perdre un peu de poids, ce n’est pas si mal que ça, après tout…

 

Bon, allez, ce sont les fêtes, ne vous privez pas obligatoirement de tout. Ce ne serait d’ailleurs pas une bonne idée (bonjour la déprime!)…

 

Mais (et j’en profite pour faire ma pub) prenez donc rendez-vous avec moi pour dresser ensemble un petit « état des lieux » de votre « capital-santé », un petit bilan de votre vitalité, et, toujours ensemble, nous verrons ce que nous pouvons mettre en place pour que vous perdiez ces fichus kilos en trop… Surtout que, pour la nouvelle année, je diminue mes prix !

Promo noel 2014 nouvel an 2015

 

 

 

Advertisements

5 réflexions sur “½ million chaque année !

  1. Bonjour, Eric
    Le nombre de gros augmente et leur portefeuille diminue …
    Celui de la Sécu aussi, par la même occasion.
    Pendant ce temps il y en a qui meurent de faim.
    Bon réveillon à ceux qui en font !!!
    Je te souhaite un bon mercredi.
    Bisoux

    dom

    J’aime

    • Le nombre de « gros » (toutes catégories confondues) augmente (on approche du milliard et demi), mais … et ça, c’est une bonne et une mauvaise nouvelle à la fois, le nombre de gens qui meurent de faim diminue aussi (on est descendu en-dessous du milliard, alors que voici quelques années, c’était l’inverse) !
      Bonne nouvelle, pour des raisons évidentes…
      Et aussi, quelque part, une mauvaise nouvelle, parce que s’il s’agissait uniquement de ne pas mourir de faim, ce serait magnifique … mais le problème, c’est que la plupart des populations qui accèdent à une nourriture suffisante … mangent généralement une tellement mauvaise nourriture que leur santé sur le long terme est menacée. « Avant », la Chine crevait de faim (en ce sens que bon nombre de Chinois avaient juste un ou deux bols de riz et quelques légumes par jour = pour nous, occidentaux, ne manger que du riz et des légumes, c’est mourir de faim) ; depuis quelques années, les Chinois pauvres commencent à manger comme nous, mais depuis le même nombre d’années, la courbe des maladies « de civilisation » grimpe, et de plus en plus vite !
      Alors, finalement, vaut-il mieux mourir de faim ou mourir de cancers, de maladies cardiovasculaires et souffrir de diabète, je me le demande…
      Enfin, bon réveillon à toi ! Bisous du jour…

      J’aime

Les commentaires sont fermés.