Déstockons !

Oui, déstockons !

Et vite, avant la fin de l’année…

Une flopée d’informations en ce mitan du mois de décembre…

Alors, je vais vous résumer tout ça vite fait (et ne venez pas m’enquiquiner avec des références scientifiques : je ré-su-me ! Point barre!)…

**

*

Le scandale du jour… Question… Si je vous dis : Lexomil, Lorazepam, Lysanxia, Myolastan, Valium, Xanax, …, vous me répondez… ?

Des benzodiazépines ?

Bravo !

Hé bien, figurez-vous qu’en Angleterre, l’on vient de retrouver « par hasard » (hem…) qu’en 1981 et 1982, des travaux scientifiques – sous la conduite du professeur Malcolm Lader – avaient mis en évidence que ces booooons produits chimiques (tenez-vous bien) provoquaient un rétrécissement du cerveau chez les utilisateurs !

Le dossier a été « classé » tout en bas d’une pile de dossiers (re-hem…), et « on » a « oublié » (re-re-hem…) de signaler aux toubibs qu’il serait peut-être bien de cesser de distribuer ces saloperies comme des bonbons s’ils ne voulaient pas voir leurs patients devenir gagas petit-à-petit.

Pfff, tout ça pour du fric…

Et après, mon troll va encore dire que je suis « contre la médecine, contre les médicaments, … » ? Mais bordel, comment peut-on être pour cette médecine-là ? Une médecine de mensonges, de profits au détriments des malades ? C’est cette médecine que tu défends, le troll ? Continue, moi, j’ai ma conscience pour moi !

**

*

Tant qu’on est dans « la booooonne médecine qui cherche le profit plutôt que la santé »…

Les médicaments contre le cholestérol… Ceux dont je vous raconte de temps en temps qu’ils sont plus nocifs qu’utiles…

Vous savez (si vous lisez ce blog régulièrement) que les statines ont été reconnues en 2012 comme « diabétogènes » (= qui provoquent le diabète).

Vous ne le savez peut-être pas, mais une nouvelle étude, toute récente, a confirmé cet effet et a expliqué que cet effet « secondaire » (hem…) était directement relié au mode d’action hypocholestérolémiant des statines.

Hé bien, vous savez quoi ?

Les agences des médicaments européenne (EMA) et américaine (FDA) estiment que le rapport bénéfices/risques de ces médicaments n’est pas remis en question, et que, donc, il faut continuer à vendre prescrire des statines à la pelle !

Hein ? Qui c’est qui a prononcé le mot « fric » ?

**

*

Allez, encore deux mots sur la booooonne médecine !

Le lycée de Falmouth, vous connaissez ?

Moi non plus… Mais c’est un lycée qui se trouve dans le Massachusetts.

Une quinzaine de cas de coqueluche se sont déclarés dans cette école…

Ouais, encore des gens qui ont refusé qu’on vaccine leurs enfants, va maugréer le troll de service !

Bin, justement, TOUS les enfants qui ont contracté la maladie avait été vaccinés !!!

Merci, le vaccin ! Vachement utile, et efficace, n’est-ce pas ?

Quoi ? Quelqu’un aurait-il encore parlé de fric ?

**

*

Une petite pause musicale…


 

**

*

Savez-vous que des séances de radiothérapie sont prescrites à deux femmes sur trois ayant eu une lymphadénectomie axillaire ?

Une quoi ?

« Ectomie » : rétirer quelque chose, et « lymphadén », des chaînes ganglionnaires lymphatiques…

Une étude publiée dans le JAMA par une équipe d’oncologues de l’université de Pennsylvanie explique que ces séances de rayons durent la plupart du temps deux fois trop longtemps !!!

Durée fréquemment prescrite aux USA et en France : 5 à 7 semaines (avec une séance quotidienne cinq jours sur sept).

Motif de la prescription : réduire le risque de récidive et de prolonger la survie.

Sauf qu’une radiothérapie de plus courte durée, durant trois semaines (ce que l’on appelle le « schéma hypofractionné »), fonctionne tout aussi bien, et est – évidemment – moins dangereuse pour la patiente ! Et en outre, les études montrent que les patientes préfèrent ce schéma hypofractionné (nooooon ? tu m’étonnes?).

Les chercheurs se sont penchés sur les raisons qui « empêchent » les médecins de France et des USA de prescrire ce schéma hypofractionné, et … les raisons données laissent sns voix (sauf mon troll qui va encore hurler qu’il s’agi tde mensonges).

Première raison : l’habitude… On a toujours donné des grosses doses de rayons, et on continue bien qu’il soit prouvé que ça ne sert à rien…

Ha bon ? Un médecin ne travaillerait que par « habitude », alors ? Et moi qui croyais naïvement que chaque patient recevait un traitement personnalisé ? Et puis, la force de l’habitude, c’est bien, mais alors, comment se fait-il que les médecins du Canada (pourtant proche des USA) et d’Angleterre (pourtant proche de la France) aient – eux – réussi à casser cette habitude et à donner des séries plus courtes de rayonnement dans les deux tiers des cas, réservant les séries longues aux cas extrêmes ?

L’explication résiderait peut-être dans la seconde raison… Le … fric !!! L’étude prouve qu’effectivement, ça rapporte plus de faire des longues périodes de rayonnement que des courtes périodes, et … accrochez-vous … c’est cette seconde explication qui est également la plus souvent mise en avant par les spécialistes français pour justifier l’absence de changement, en expliquant que si l’on proposait des radiothérapies hypofractionnées, cela réduirait les rentrées d’argent des centres de radiothérapie, ce qui pourrait mettre des gens au chômage !

Bon, hé bien, maintenant que vous le savez, mesdames, donnez-nous votre avis : préférez-vous une radiothérapie longue (avec les risques que ça comporte pour votre santé et votre confort, mais qui va faire rentrer plein de fric dans les centres de traitement), ou préférez-vous une radiothérapie plus courte (avec moins de risques et d’inconfort pour vous, mais avec le risque que le malheureux centre de radiothérapie gagne moins d’argent) ? Tout en sachant que les résultats sur le cancer sont identiques ! Je parie que vous choisirez toutes la thérapie deux fois plus longue ! Non ? Ha bon ?

**

*

Y a-t-il une relation de cause à effet entre Lume et fibromyalgie ?

Une étude a été publiée dans la revue Arthritis & Rheumatology, par Gary P. Wormser et ses collègues du New York Medical College à Valhalla.

Après avoir épluché le cas de personnes ayant été diagnostiquées comme étant infectées par la bactérie qui provoque la maladie de Lyme (clic1 et clic2 pour + d’infos), et avoir vérifié leur état de santé onze à vingt années après traitement et guérison, ils ont conclu qu’il n’y avait pas plus de malades de la fibromyalgie chez les anciens malades de Lyme que chez ceux qui n’avaient jamais été attaqué par Dame Borrélia !

C’est ceux qui ont chopé les deux maladies qui doivent être content de l’apprendre !

**

*

Bon, allez, la suite demain, avant « les fêtes »…

Parce qu’après les fêtes de fin d’année, on va réduire la cadence à trois articles par semaines !

Yule

 

 

Advertisements

5 réflexions sur “Déstockons !

  1. Bonjour ^^

    Etant Lyme et fibro, le toubib que je vois m’a dit que pour lui, la fibromyalgie ne serait pas une maladie mais un symptôme de Lyme … Tellement de sons de cloche qu’on s’y perd tous je crois…

    Le système actuel, exclusivement tourné vers le fric, me débecte …

    Bonnes fêtes de fin d’années tout de même à vous, auteur et lecteurs(trices) 🙂

    J’aime

    • D’un côté, je me dis qu’il a raison (c’est un peu comme ça que je vois les choses). La fibro n’est pas une maladie en soi, mais ce serait plutôt un ensemble de symptômes causés par … (ha, là, on peut y mettre plusieurs causes, plusieurs maladies).
      Une belle saleté, en tout cas (les deux)…

      Merci pour ces bons vœux, Dame Magali !
      Des vœux que je réciproque avec plaisir !

      J’aime

  2. tout cela ne m’étonne pas un instant
    …et ce qui va étonner mes toubibs chirurgiens c’est le mail que je vais leur envoyer avec scanner à l’appui montrant la totale guérison d »‘un cancer au pronostic des plus défavorables, pour leur dire que je suis toujours vivante malgré mon refus de l’opération et de la chimio (sic) « vous ne vivrez que trois ans mais mieux »!!!! Il est certain que si tout le monde avait mon raisonnement et surtout la force de leur tenir tête, il leur manquerait peut être quelques sous pour payer leurs taxes foncières et leur noeud au port de plaisance

    J’aime

Les commentaires sont fermés.