3 brèves…

 

Des petites brèves…

C’est parti !!!

**

*

Les personnes dont l’âge se termine par 9 (donc 19 ans, 29 ans, 39 ans, etc.) sont plus susceptibles que les autres de tromper leur conjoint(e) ou de se suicider !

C’est ce qu’affirme une étude publiée dans la revue Proceedings of the Natural Academy of Sciences, dont l’auteur, Hal Hershefield, explique que c’est parce qu’avoir un âge comme 40 ou 50 ans (un « chiffre rond »), ça semble être une étape importante dans la vie, qui fait prendre du recul juste avant d’y arriver et « faire le point » sur sa vie passée, ce qui se traduit parfois par une inscription sur des sites de rencontres extraconjugales ou une tentative de suicide (pour info, le taux de suicide pour les personnes âgées de X9 ans est 2,4% plus élevé que celui des autres).

L’étude a aussi constaté que les marathoniens, à ces âges-là (29, 39, etc. …), couraient plus vite.

**

*

Vous le savez, les gras « trans » ne sont pas bons pour la santé en général.

On vient de leur découvrir un défaut supplémentaire : ils nuisent à la mémoire. Et ce, même à un relativement jeune âge !

C’est ce que racontent Beatrice A. Golombe et ses collègues de l’Université de la Californie à San Diego, dans une étude présentée au congrès de l’American Heart Association.

Lors de cette étude réalisée avec un millier d’hommes âgés de 20 à 45 ans, il a été constaté que, lors de tests de mémoire, les participants qui consommaient le plus de gras « trans » voyaient baisser leurs performances d’environ dix pourcents par rapport aux autres.

Vraisemblablement parce que les graisses « trans » sont oxydantes…

À noter que c’est cette même équipe qui avait démontré dans une étude précédente que la consommation de chocolat, lequel est riche en antioxydants, stimulait la mémoire des jeunes adultes.

Bref, préférez un bon morceau de chocolat noir (aux noisettes : miam) à tous ces produits industriels comme le popcorn à micro-onde, les biscottes, les biscuits, les crèmes à café, les margarines, les pâtes à tartiner, les pâtes feuilletées, les pâtisseries, les pizzas congelées, les produits de pseudo-boulangerie, les viennoiseries, …

Les aliments frits – du fait de la cuisson – sont également susceptibles de contenir des gras trans.

**

*

Voici quelques semaines, au risque de me faire étiqueter de « macho », j’expliquais que le travail – hors du foyer familial – des femmes avait marqué le déclin de tout un tas de choses, depuis une éducation correcte des enfants, jusqu’à une alimentation équilibrée de toute la famille, en passant par une « hygiène de la maison » impeccable.

Apparemment, je ne suis pas le seul à penser qu’avoir les deux membres du couple au travail, ce n’est pas une bonne chose.

Katherine E. Speir et ses collègues de l’Université d’Illinois ont suivi 247 mères et leurs enfants de 3 à 5 ans pendant un an.

Conclusion de l’étude publiée dans la revue Sleep medicine : les enfants dont les mères travaillent à temps plein ont tendance à prendre plus de poids et à avoir un BMI plus élevé que les autres.

Vraisemblablement parce que ces mères essaient de combiner leur vie professionnelle avec le temps passé auprès de leur(s) enfant(s), à la suite de quoi, lesdits enfants dorment moins que les autres. D’où prise de poids (je vous ai déjà dit que mal dormir ou ne pas dormir assez, c’était mauvais pour le poids : ça se confirme).

Apparemment, la limite se situe aux alentours de vingt heures de travail par semaine (en-dessous, le travail de la mère n’influence que très peu sur le sommeil des enfants).

En outre, ces enfants dont les mères travaillent hors de leur maison se lèvent généralement plus tôt que les autres, ce qui n’arrangent rien…

 

 

 

Advertisements

17 réflexions sur “3 brèves…

  1. Pour la 3ième, ça démontre qu’il est préférable que l’un des deux parents travail moins (ou pas) en dehors du foyer pour avoir le temps de s’occuper de ses gnomes, mais ça n’indique pas qu’il faille nécessairement que ça soit la mère. Je pense que les PAF (Pères Au Foyer) peuvent parfaitement remplir ce rôle 😉

    J’aime

    • Bien d’accord (d’autant plus que j’ai joué jadis ce rôle de « PAF »* 😉 ), mais, bon, en l’occurrence, il s’agissait de mères et non de pères, dans l’étude en question.
      Les scientifiques préfèrent tester un truc à la fois. Aujourd’hui, on prouve un truc concernant des femmes. Demain, on prouvera le même truc concernant les hommes. Et après-demain (et les jours suivant), on refera d’autres tests pour savoir si ce même truc diffère selon que les gens exercent tel ou tel métier, selon qu’ils s’habillent en noir ou en blanc (ou « ♫ En rouge et noir … ♪ »), selon qu’ils pratiquent une religion ou sont athées, selon qu’ils sont véfétariens ou carnivores, selon …

      * Marrant comme les abréviations diffèrent d’un côté à l’autre de la frontière… Chez nous, on écrit « PAF » au bas des affichettes annonçant une festivité (un bal, une représentation théâtrale, un concert, …) pour signaler quel est le prix de l’entrée de l’événement… « PAF 10€ » = participation aux frais de dix euros par personne. 😆

      Aimé par 1 personne

      • Ah c’est rigolo ça 🙂
        En même temps, les acronymes, c’est toujours marrant, surtout à détourner. D’ailleurs en France, « PAF » désigne aussi le Paysage Audiovisuel Français (on parle des stars du PAF, des émissions cultes du PAF, des tendances du PAF…). Sans compter l’histoire de « PAF le chien »…

        J’aime

        • Quand chez nous, on dit « il est resté paf » (ou « tout paf »), ça pourrait se traduire par « il en est resté comme deux ronds de flan »…
          Et un « paf », en argot, ça désigne aussi un membre … heuuu … hé bien, chez amis lecteurs, à vous de découvrir lequel (je vous donne un indice : j’aime bien surtout quand c’est une lectrice qui le découvre… 🙄 )… Hem… 😆

          Et la copine de Paf-le-chien, c’est Tchic-tchic-la-girafe…
          Une girafe se promenant fut survolée à basse altitude par un hélicoptère.
          Curieuse de nature, cette dame releva la tête et … tchic tchic la girafe !

          Bon, je vais faire mes courses, parce que l’heure est grâââve ! Je n’ai plus de bananes !

          J’aime

  2. Arrête de hurler, je t’ai déjà dit que ça ne te rendait pas plus sympathique…
    Quoi « en Belgique aussi » ?
    En Belgique aussi, des scientifiques ont trouvé que les marathoniens de 19, 29, 39, …, ans couraient plus vite mais se suicidaient plus que les autres ? En Belgique aussi, le commun des mortels sait que les gras « trans » sont mauvais pour la santé ? En Belgique aussi, bien des gens pensent que les enfants sont mal élevés ? En Belgique aussi, on rigole de ce pauvre malheureux Paf-le-chien ? En Belgique aussi, plein de mes lecteurs te prennent pour un malade mental ? En Belgique aussi, on aime les bananes (parce qu’il n’y a pas d’os dedans) biologiques à un euro soixante-neuf le kilo (c’est le prix que je viens de payer les miennes voici très exactement une heure et quatre minutes) ?
    Achève tes phrases, bon sang ! Comment veux-tu que l’on sache à quoi tu penses (j’ai hésité quand même à écrire le verbe « penser » quand il s’agit de toi) si tu ne le dis pas ?

    J’aime

    • Quelles prises d’otages ?
      Tu parles des grèves qui se déroulent actuellement en Belgique ? 😆
      Sinon, à part ça, blague à part, oui, sur ce blog, les prises d’otages, je m’en fous – comme tu le dis si bien, mon cher singe hurleur ; moi, personnellement, j’aurais juste dit que je n’en parlais pas – vu qu’il s’agit d’un blog qui parle surtout de santé. Et qu’en outre, le sujet de cet article, ce n’est pas « les prises d’otages » mais « le suicide chez les gens dont l’âge se termine par neuf », « les gras trans », et « l’éducation des enfants quand les deux parents travaillent »…
      Bon, maintenant, on pourrait parler (en termes de santé) de la psychologie des preneurs d’otages, on pourrait parler de sociologie également (la « société » influe sur la santé, de toute façon, et les prises d’otages font éventuellement partie de ladite société) ou de criminologie et de criminalité (pour info, la prise d’otages de ce matin dans le nord de la Belgique semblait concerner des dealers), et même du fameux syndrome de Stockholm (dont on place le nom chaque fois qu’il y a un feuilleton TV où l’on parle de prise d’otages sur le long terme), mais je ne suis pas certain que ça intéresserait bon nombre de lecteurs. D’ailleurs, je suis même certain que toi-même, tu n’es pas non plus intéressé par tous ces problèmes de criminalité.
      Soyons clairs : si tu me parles de prise d’otages, la seule et unique raison, c’est parce qu’il s’en est déroulée une aujourd’hui en Belgique, et que tu adores me harceler avec ce qui touche mon pays, mon travail, …, ou, finalement, tout ce qui me concerne un tant soit peu.
      En réalité, le sort des otages, si tu me permets cette expression triviale, tu t’en branles complètement ! La preuve, ça fait des mois qu’on n’arrête pas de parler (ailleurs que sur ce blog) des otages français, anglais, américains, …, et de l’exécution de certains d’entre eux, et, que je sache, tu n’as jamais pris la peine de m’interpeler à ce sujet. Mais pour une fois que des trafiquants de drogues font les cons en Belgique, vite, le harceleur anti-belge se précipite pour m’en parler !

      J’aime

        • Tu n’es pas pédéraste ?
          Tu devrais !
          À défaut de te mettre du plomb dans la cervelle, ça te mettrait autre chose dans le c… !

          Dis voir, tu n’as pas bientôt fini ton harcèlement quotidien ?
          Encore six messages-à-la-con en même pas six heures, ce matin, ça commence à bien faire !
          Je sais que tu es amoureux de moi, que tu ne peux pas te passer de moi, mais quand même, tu deviens fatigant !

          J’aime

    • Ça t’intéresse donc, les prises d’otages en Belgique ?
      Alors, en voici une :
      https://www.facebook.com/events/270917893032371/?source=1
      Auras-tu les couilles de soutenir les parents dont on a enlevé la fillette sous de fallacieux prétextes ?
      Ou bien vas-tu, comme à ton habitude, donner stupidement raison à ces ayatollahs du lobby médico-pharmaceutique ?
      Évidemment, comme tu n’as pas de moyen de locomotion pour aller jusque là vendredi, je suppose que ton bon cœur qui te fait (te vanter de) donner plein de fric par ci par là va te pousser à faire un petit don pour cette petite fille ? Je ne sais pas, moi, un nounours, par exemple ? Nounours que tu vas lui envoyer par la poste… Ou alors, tu vas envoyer un chèque – par exemple de 160 euros, comme les chèques que tu prétends envoyer chaque année à chacun de tes enfants, petit-enfants et arrière-petit-enfants qui bizarrement n’en ont jamais vu la couleur – à l’UNACS ? Tu n’as pas leur adresse, toi qui écris si souvent un peu partout ? Pas grave, je vais te la donner de bon cœur… La voici :
      UNACS – soutien CINDY
      34 Rue des Hauts Pavés
      44000 Nantes

      J’aime

  3. Ça fait beaucoup d’évidences, tout ça !
    Il est surtout évident … que l’ensemble de Sathonay-Camp doit être vachement sous l’emprise de je ne sais quoi (de la bonne, en tout cas !) pour te donner 55 ans, ou pour dire que tu n’es ni grossier ni insolant-insultant, ou pour te trouver bien habillé ! Quant à ton intelligence (et accessoirement ton instruction), permets-moi de te dire que si tu étais intelligent, tu me foutrais la paix…
    Bonne journée, mon petit harceleur chéri !

    J’aime

Les commentaires sont fermés.