Un peu de lecture pour la journée de jeudi ?

À propos des graisses en général, et des graisses saturées en particulier.

CLIC…

Tout n’y est pas expliqué, loin de là, mais ça vous permet au moins de constater que je ne suis pas le seul à raconter que les graisses saturées ne provoquent pas les infarctus en bouchant les artères…

Bon, alors, n’en profitez pas pour avaler une demi-livre de beurre sur deux jours, non plus… Parce que ce n’est pas parce que le beurre n’est pas aussi responsable des accidents cardiaques qu’on le croyait jadis, qu’il est souhaitable d’en consommer à la louche.  Il faut raisonnable rester…

 

Bonne lecture…

Bon jeudi !

 

 

 

Advertisements

5 réflexions sur “Un peu de lecture pour la journée de jeudi ?

  1. Ok, formidable, on peut remanger du beurre sur sa tartine sans se sentir coupable ! 🙂

    Malheureusement, rien n’est jamais complet dans une étude, car si ce ne sont pas les graisses qui provoquent les infarctus en bouchant les artères, d’où vient que celles-ci se bouchent ?

    Bonne journée, Maître Eric !

    J’aime

  2. Ben voila ce qui fait plaisir à lire !
    Je ne me sentirais plus coupable, tous les matins, de mettre une lichette de beurre sur mes tartines !!!
    Yessssssssssss

    J’aime

  3. Reçue hier aussi cette communication de Dupuis. Depuis le temps qu’on le disait… Quand je pense à tous ceux qui se goinfrent et n’ont pas la moindre goutte de mauvais cholestérol, se portent à me’rveille et n’ont pas le moindre cancer ou le moindre signe d’infarctus, même ceux qui ont des parents qui en ont été atteints!!!

    J’aime

  4. quand reconnaitre t on que le psychisme est important et que la bonne hygiène de vie passe par un moral d’acier, un mode de vie « avec philosophie » un « savoir prednre de la distance, accepter ce qui nous arrive et savoir en parler, se confier…. » »

    J’aime

  5. Hors-la-loi ? Jean-Marc Dupuis est hors-la-loi, affirmes-tu ?
    Fais quand même gaffe à ce que tu racontes. Après avoir travaillé quinze ans dans le social avec des handicapés, je ne dépose peut-être pas plainte contre un malade mental parce qu’il me diffame, mais il n’en va peut-être pas de même pour tout le monde…

    J’aime

Les commentaires sont fermés.