Lecture de mon « journal du matin »…

Lecture de mon « journal du matin » … ou de l’après-midi (comme pour le Bâton de Berger, il n’y a pas d’heure…).

 

Non, pas spécialement une nouvelle rubrique sur le blog qui paraîtrait le dimanche.

J’avais juste envie de vous résumer, en quelques mots, une partie de ce que j’ai glané en lisant les news « normales » (pas spécialisées dans la santé) ce dimanche… Et ayant quand même un rapport avec la santé…

info

Belgique. Naissances. « On a assisté entre 2008 et 2012 à une augmentation importante de la proportion de mères en surpoids, du taux de diabète et des taux élevés d’induction de l’accouchement (c’est comme ça qu’on dit quand on « provoque » un accouchement, quand on déclenche artificiellement le travail) en Wallonie et à Bruxelles. C’est en tout cas ce que racontent les données collectées par le CepiP, le Centre d’Epidémiologie Périnatale.

Pour le surpoids, rien d’étonnant puisque le monde « civilisé » est en proie à une hausse de l’obésité…

Pour le diabète gestationnel, rien de surprenant non plus : les chiffres officiels ont été artificiellement abaissés (depuis le temps que je vous dis que les normes changent afin d’avoir de plus en plus de gens considérés jadis comme « normaux » et considérés aujourd’hui comme « malades »), ce qui, ajouté à une hausse du surpoids, entraîne automatiquement une hausse du nombre de futures mères diabétiques.

La Wallonie est la région d’Europe où l’on provoque le plus les accouchements… Les mauvaises langues disent que ce serait pour permettre au personnel de partir en week-end…

 

info

Déjeuner au lit, ce dimanche matin ? Bah, pourquoi pas, mais … les déclarations de Kadi Dulude, le propriétaire de l’entreprise de nettoyage new-yorkaise Wizard of homes, vont peut-être vous faire revoir vos habitudes.

Aux USA, au moins la moitié des gens mangent dans leur lit.

Résultat ? Les cafards, les fourmis, les mouches et les blattes débarquent, attirés par les miettes, les machins sucrés (sodas abandonnés sur la table de nuit, les jus de fruits et les biscuits), le lait caillé (dans un bol de céréales par exemple), …

 

info

Ebola et pognon… Ho, non, je ne vais pas vous parler de spéculations sur la crainte de ce virus pour vendre les futurs vaccins… Mais de ce qui s’est passé « avant », au nom de l’argent (what else ?)…

Nous, qui ne sommes pas des spécialistes de la chose, avons été surpris par cette épidémie actuelle d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Mais d’autres l’avaient prévue depuis au moins une décennie ! Pourquoi ? À cause de la déforestation…

C’est en tout cas ce qu’explique le journal The Guardian

Les forêts de Guinée ont été réduites de 80%, le Liberia a vendu les droits d’exploitation de plus de 50% de ses forêts, et la Sierra Leone est quasiment complètement déboisée.

En vendant ces forêts, les pays en question ont réduit l’habitat de nombreuses chauves-souris frugivores. La population de ces chauves-souris est un véritable réservoir du virus Ebola !

Et en plus de voir leur territoire réduit à la portion congrue, les pauvres roussettes se voient envahies par des milliers de travailleurs qui vont bosser dans les nouvelles mines qui se sont ouvertes un peu partout dans ces pays…

Résultat : de plus en plus de contact entre les roussettes – et le virus Ebola – et la population !

La déforestation n’a pas exactement « causé » l’épidémie, mais elle y a largement contribué. Merci, les industries !

 

info

L’art d’enfoncer des portes ouvertes ! Le docteur Adele Rueger, de l’Institut des neurosciences et de la médecine de Julich, en Allemagne, a fait une découverte qu’elle a publiée dans la revue Stem Cell Research & Therapy.

Les amateurs de cuisine épicée au curry sont moins à risque, face à la démence, que les autres.

Bin, logique… Que trouve-t-on souvent dans le curry ? Du curcuma ! Lequel curcuma prévient la détérioration du cerveau chez les personnes atteintes de maladies neurodégénératives comme l’Alzheimer (et c’est valable pour les AVC aussi).

Bref, l’Institut des neurosciences et de la médecine de Julich a payé une étude pour affirmer ce que la plupart des « charlatans » comme moi vous disent depuis longtemps : mangez du curcuma ! Et ajoutez-y un peu de poivre noir, et une goutte de matière grasse pour potentialiser son effet… En ce qui me concerne, je n’aime pas trop le goût du curcuma … mais j’ai promis de faire l’effort de goûter une nouvelle fois certaines recettes…

 

info

L’art de faire dire aux chiffres ce que l’on veut… Des chercheurs britanniques, de la superbe petite ville universitaire de Cambridge, ont pris la liste des aliments considérés comme « bons » ou « mauvais » pour la santé par leur gouvernement. Et ils ont fait deux paniers de mille calories, un panier avec des produits réputés « sains », et un panier avec des « crasses ». Stupeur : les milles calories de crasses coûtaient 3,20€, tandis que les mille calories de machins sains coûtaient 9,50 euros.

Conclusion : bien manger coûte cher…

Présenté comme ça, c’est vrai que c’est flagrant.

Sauf que les chercheurs oublient juste une chose : les mille calories sont généralement atteintes avec bien plus de produits sains qu’avec des crasses !

Par exemple, vous allez au McDo, et vous prenez un pack de 6 chicken macnuggets en « entrée » à tremper dans une petit sauce curry, un royal cheese et une frite moyenne en « plat », et un minute maid (ça fait plus « diététique » que le coca), vous en sortez déjà avec pas loin de 1280 calories ! Mais si vous prenez – chez vous – un énorme saladier de deux cents grammes de salade composée (laitue, tomates, asperges, oignons, concombre) avec un plat de riz (200g de riz cuit et des bouts de poulet ou de poisson ou de fruits de mer), et une daurade de 150g cuite au four avec une « patate pétée », un assortiment de légumes cuits et quelques fruits, ça ne vous fait même pas les mille calories, et vous en faites deux repas au moins !

 

info

Un gros chapitre pour terminer…

Des employés de Sanofi soupçonnés de pots-de-vin pour aider ses filiales au Moyen-Orient et en Afrique de l’Est entre 2007 et 2012 ?

Des professionnels de la santé auraient reçu des dessous-de-table afin de regarder d’un œil bienveillant (et d’en prescrire plus) certains produits pharmaceutiques fabriqués par Sanofi dans les « pays émergents », le nouvel eldorado de Big Pharma… Des (je cite) « paiements inappropriés en faveur de professionnels de santé dans le cadre de la vente de produits pharmaceutiques » ?

Impensable, voyons ! D’ailleurs, si j’en crois Dante Beccaria (le responsable juridique), « Sanofi prend ces allégations au sérieux et ne tolère pas les actes répréhensibles, ne serait-ce que d’un seul de ses employés. Sanofi attend de l’ensemble de ses collaborateurs qu’ils se conforment à ses politiques ainsi qu’à l’ensemble des lois et réglementations »… Bon à savoir, on en prend note…

N’empêche que le Wall Street Journal explique avoir eu accès à certains e-mails prouvant que Sanofi a bien payé des médecins pour qu’ils assistent à des conférences à l’étranger et leur a donné de l’argent et/ou fait des cadeaux. Des médecins au Kenya demandaient par exemple de l’argent à Sanofi pour participer à des colloques. En échange, ils prescrivaient des médicaments fabriqués par le groupe français.

Il faut dire que la corruption est particulièrement visée ces derniers mois, dans les groupes pharmaceutiques ! Surtout chez nos amis chinois… En août 2013, les autorités chinoises avaient déjà ouvert une enquête contre Sanofi, suite à des accusations de corruption dans le pays. À la mi-septembre, c’est GlaxoSmithKline qui y a été reconnu coupable de corruption et qui a chopé une amende de 3 milliards de yuans (+/- 378 millions d’euros), soit l’amende la plus haute jamais infligée par la justice chinoise à une entreprise ! Chez les Suisses aussi, la corruption marche bien : Novartis a lancé en 2013 une enquête interne … pour faire taire des accusations de corruption dans la presse chinoise. Accusation contre Alcon, sa filiale spécialisée dans l’ophtalmologie. Et pas qu’en Chine : début 2014, le gouvernement américain a (de nouveau) déposé une plainte contre Novartis, qu’il accuse d’avoir versé des pots-de-vin (des participations à des « événements récréatifs », avec des invitation à des banquets dans des restaurants de premier ordre, ou la facture – par personne – s’élevait à seulement 672 dollars…

Mensonge, évidemment, vont rétorquer les trolls !

 

 

Bonne soirée, bonne semaine qui pointe déjà à l’horizon…

 

 

 

Advertisements

3 réflexions sur “Lecture de mon « journal du matin »…

  1. Merci pour ce journal aprèmidical !
    J’espère que tu as passé une bonne fin de semaine et que la prochaine sera comme tu le souhaites !
    Bisoux
    dom

    J’aime

  2. Whaouhhhh bonne lecture merci ! Je laisse tout ça a ceux qui se font bananés, les vaccins, les médoc, la mal bouffe , sanofi et les autres etc… Moi je prends mon curcuma ts les jours mélangé au poivre et un peu d’huile de colsa ou olives ou avocat ou sésame , mes fruits et mes légumes et tout va pour le mieux … Merci pour tes précieux conseils bonne nuit

    J’aime

Les commentaires sont fermés.