Bonne nouvelle

Bonne nouvelle pour les diabétiques américains !

La FDA vient d’autoriser la mise sur le marché d’une forme d’insuline administrée par inhalation.

Une insuline « à courte durée d’action », qui « soigne » aussi bien le diabète de type 1 que celui de type 2.

 

Son nom : l’Afrezza.

Et il a fallu que son fabricant, les laboratoires MannKind Corporation, demande trois fois l’autorisation pour qu’après deux refus, la troisième fois soit la bonne…

 

Alors, évidemment, côté labo, c’est la joie.

Alfred Mann, le dirigeant de MannKind Corporation, a immédiatement réagi en déclarant que « La décision de la FDA valide les années de recherche clinique et d’engagement qui ont rendu possible le développement de ce traitement unique »…

Et du côté de la FDA, le docteur Jean-Marc Guettier, directeur de la division endocrinologie et métabolisme, a déclaré que « Cette approbation ouvre une nouvelle voie d’administration de l’insuline pour les diabétiques ».

 

M’oui, ok, admettons…

Effectivement, ça ouvre une nouvelle voie d’administration…

Mais…

 

Mais quoi ?

Bin, finalement, il se pourrait peut-être que ce ne soit pas une si bonne nouvelle que ça.

Du moins pour les diabétiques (pas pour le portefeuille d’action de MannKind Corporation)…

Pour deux raisons…

 

La première raison qui me fait douter qu’il s’agisse bien d’une vraie bonne nouvelle, c’est qu’il s’agit d’une insuline à courte durée d’action.

Ce qui signifie qu’il ne faut pas que le diabétique s’imagine qu’il va « sniffer » un « puff » d’Afrezza en se levant le matin et être tranquille pour la journée. Loin de là.

Qu’il ne s’imagine pas non plus qu’il lui suffirait alors de « sniffer » un « puff » toutes les trois-quatre heures (une fois avant chaque repas) pour se passer des injections d’insuline.

Que nenni non point messire !

En fait, comme l’indique la FDA, « l’Afrezza ne peut se substituer à de l’insuline à longue durée d’action », ce qui signifie que, même en « sniffant » régulièrement de l’Afrezza, le diabétique devra quand même s’injecter de l’insuline !

On peut donc se demander quelle est réellement l’utilité (si ce n’est rapporter des sous à son fabricant) de ce produit auprès des millions de diabétiques (plus de 28 millions de diabétiques aux USA) qui s’injectent de l’insuline chaque jour, et qui devront quand même continuer à le faire (à des doses moindres, d’accord, mais, franchement, qu’un diabétique qui s’injecte, par exemple, 3 X 25 unités chaque jour, ne s’en injecte plus que 3 X 23 unités + 3 « puffs », ça ne va pas faire un grand changement pour lui : il aura quand même tout le rituel de l’injection à supporter)…

Encore que … ce n’est même pas certain, que ça ne fasse pas de changement.

Parce qu’en y réfléchissant un peu, quand un diabétique s’injecte son insuline (avec une seringue), il est certain de la dose exacte qui entre dans son organisme. En sera-t-il de même avec ce système de « puffs » à inhaler « le plus profondément possible » ? Si je n’inspire pas à fond (pour tout un tas de raisons, parce que j’ai chopé un rhume ou une bronchite, par exemple), est-ce que je suis certain de recevoir la dose exacte d’insuline ?

Bref, je suis sceptique quant à l’utilité réelle d’avoir mis ce truc sur le marché…

 

Je vous avais annoncé une seconde raison.

L’Afrezza a eu une grande sœur (grande sœur, puisque née avant elle). Une grande sœur décédée entre-temps…

En 2006, la FDA avait déjà autorisé une autre insuline à inhaler, l’Exubera (de chez Pfizer, celle-là).

En Europe aussi, d’ailleurs, cette insuline avait été autorisée.

Avait…

Elle a vite été retirée du marché (en 2008) parce que, apparemment, inhaler dans des poumons une hormone qui devrait se retrouver dans la circulation sanguine, ce n’est pas trop bon pour la santé.

Et un léger effet secondaire a été signalé, qui a vite fait stopper la commercialisation d’Exubera… Ho, si léger, l’effet secondaire… Juste quelques cancers du poumon !!!

À l’époque, Pfizer avait avancé comme excuse que tous les cas de cancers du poumon étaient survenus chez des fumeurs ou des anciens fumeurs. M’ouais, admettons… N’empêche que, des diabétique fumeurs, il y en a quand même probablement quelques-uns aux USA…

Cerise sur le gâteau, des spasmes sévères des bronches ont été observés chez les patients souffrant d’asthme ou de bronchite chronique. D’où la restriction d’indication pour Afrezza, déconseillé notamment aux fumeurs et à ceux atteints de maladies chroniques des poumons.

 

Enfin, puisqu’il paraît que c’est une bonne nouvelle, alléluia, réjouissons-nous, mes frères (et mes sœurs) !

 

 

Advertisements

4 réflexions sur “Bonne nouvelle

  1. Ils ont eu l’AMM au bout de la troisième tentative seulement? Pourquoi donc? Ils n’avaient pas assez graissé de pattes avant? Leurs évaluations cliniques n’étaient pas assez bien truquées?
    Rhooo, non quand même, je suis méchant… j’ai vraiment l’esprit mal tourné pour oser penser qu’un honnête fabriquant de poiso… de médicaments puisse éventuellement envisager ne serait-ce qu’un embryon de tentative de triche avec les autorités sanitaires…

    Aimé par 1 personne

  2. Mon troll, …
    … qui a cette fois pris le pseudo de « Gérard » (oui, parfois, il ne soutient pas Sanofi, les CNOM ou le nucléaire, ou il ne « jéte » pas les sites de ‘santé’ ou les antisémites : il reste modestement « Gérard » tout court), …
    … et qui m’a déjà envoyé SIX pages-écrans de littérature ce matin, …
    … vient de se vanter que son ancien patron, étonnamment (si, si, c’est étonnant) plus intéressé par le côté « pognon » que par le côté « bien-être des diabétiques », avait signé des accords avec Mannkind pour développer l’insuline à inhaler « Sanofi », ce qui pourrait rapporter la coquette somme de 691 millions d’euros.
    Je n’ai pas vérifié l’information, je vous la fais passer telle qu’elle m’a été livrée par mon troll, et si elle est vraie (ce qui est fort probable), je remercie le « Gérard » d’avoir apporté de l’eau à mon moulin quand j’affirme que je trouve criminel que les gens qui se prennent pour des professionnels de la santé s’intéressent plus à la santé de leur portefeuille qu’à la santé des malades.
    Bon jeudi !

    J’aime

    • « je ne fais pas dans les domaines de vos blogs », dis-tu ?
      Bin, ferme ta g…rande bouche, alors. Qu’est-ce que tu viens me harceler ici pratiquement quotidiennement si tu « ne fais pas dans les domaines de nos blogs »… Va visiter des blogs qui t’intéressent, au lieu de venir ici…

      J’aime

Les commentaires sont fermés.