À la personne qui a tapé…

… dans Google « que signifie isrs » (et qui, suite à cela, est arrivé sur ce blog), je répondrai qu’il s’agit de l’abréviation de « inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine »…

Un antidépresseur, quoi…

Pour info, les effets secondaires habituels sont :

  • de l’agitation et de la nervosité,
  • de l’insomnie … ou de la somnolence,
  • des maux de tête,
  • des nausées et/ou des vomissements, et/ou de la constipation et ou de la diarrhée,
  • des troubles sexuels et de la libido,
  • une prise de poids,
  • un risque de choper un diabète,
  • un risque de dépendance, …

Exemple bien connu : le PROZAC…

Imaginons que, vous, Monsieur, vous soyez un peu déprimé parce qu’au lit, vous n’êtes plus au top, et que votre médecin vous prescrive du Prozac pour, non pas résoudre votre problème d’érection, mais diminuer la déprime causée par ce manque d’érection, … Hé bien, votre problème érectile risque fort d’en être aggravé…

Ou, imaginez, vous, Madame, que vous pesiez « quelques kilos en trop », ce qui vous déprime assez fort parce que votre garde-robe a besoin d’un renouvellement qui n’est pas gratuit, et imaginez que votre médecin décide de traiter, non pas vos kilos en trop, mais la déprime causée par cet embonpoint, avec du Prozac (ou un autre SSRI/ISRS) … Hé bien, votre poids et votre tour de taille risquent fort d’aller en augmentant…

Vachement utile, n’est-ce pas ?

Merci qui ?

Merci les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine !

 

Le clin d’œil du jour…

Le Prozac ne produit pas des troubles de la libido chez tout le monde…

Voici … des années (ma mémoire n’a pas retenu la date – ni le nom du gars -, juste l’anecdote, mais ça date de pas loin d’un quart de siècle), un chercheur aux USA a découvert que la sérotonine aidait les mollusques à se reproduire. Et au lieu de refiler de la sérotonine à ses moules, il leur donne … la molécule fluoxétine (du Prozac, quoi)… Résultat : les moules se mettent à se reproduire comme si elles n’avaient que ça à faire !

Une fois ses travaux publiés quelques années plus tard (oui, il lui a fallu une demi-douzaine d’années pour pondre sa théorie !), le gars a reçu un « IG NOBEL » en biologie pour sa contribution au bonheur des moules !

 

Voilàvoilàvoilà…

J’espère avoir répondu à votre question…

 

 

 

Advertisements

3 réflexions sur “À la personne qui a tapé…

  1. :-(( si je vous disais, qu’un jour j’ai pris ce truc, suite à un évènement difficile, ça m’a mis plus à terre, que debout…. dans un premier temps… non… mais en fait à eu un effet d’effondrement du plafond sur ma tête… pire n’a pu m’aider à résoudre mon mal dans mon hémisphère du cœur.. lol…
    restons sincère ces médocs en placébo.. n’aide en rien à la cicatrisation, font mm l’oubli de soigner la cause sans en parler… donc… un intérêt pas prometteur, juste accompagnateur sur pte durée, encore que..
    tout dépend du mental … qu’on doit ‘travailler » en Volonté et et ne plus être en soumission d’une soi-disant guérison…qu’on peut trouver en d’autres techniques bien meilleures et qui nous ressemblent, en corps et esprit, et pas en chimie….:-)) ……

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.