Pour Helene-Hug qui est déçue de ne rien avoir à lire…

Errare humanum est …

… mais quand même !

 

Ça se passe en Afrique du Sud.

Jusque là, rien de spécial, allez-vous me dire…

 

Une femme se retrouve à l’hosto pour un problème d’infection des voies respiratoires.

Jusque là, rien d’anormal non plus (sauf qu’on peut très bien soigner des infections des voies respiratoires sans passer par la clinique, mais, bon, c’était peut-être trèèèèès grave, comme infection…).

 

Là où ça devient moins normal, c’est que cette dame, Madame Rita du Plessis, 83 ans, s’est retrouvée en salle d’op’ pour … une opération au cœur !

ahuri

Hein ?

Bah, oui, l’erreur est humaine, paraît-il…

Apparemment, son toubib s’est trompé sur les noms des malades, et quand il s’en est rendu compte, on était déjà en train de pratiquer un drainage d’un épanchement (inexistant) du péricarde !

 

Mais, bon, la porte-parole de l’hosto a expliqué que la dame avait bien supporté l’opération, qu’elle ne devrait pas souffrir d’effets secondaires, et que suite à cet incident (sic), l’hôpital et les médecins avaient entamé des discussions constructives avec le patient et sa famille…

 

Ha, bon, alors, tout va bien…

 

 

 

Advertisements

7 réflexions sur “Pour Helene-Hug qui est déçue de ne rien avoir à lire…

  1. Bon la, un peu plus à lire Eric, mais je reste quelque peu scotchée… par ces pratiques, ouille, j’ai mal pour la dame.

    Merci pour l’honneur : « pour Helene-Hug »… Waouh… !

    J’aime

  2. C’est dangereux d’entrer à l’hôpital, c’est ce que je ressens à chaque fois
    et pourtant que de vies humaines sauvées… et j’en fais aprtie

    J’aime

  3. les erreurs médicales existent et c’est dommages pour les malades
    de les subir
    *Je te souhaite une agréable soirée
    très bon weekend
    Gros bisous

    J’aime

Les commentaires sont fermés.