SCOOP !

Les garçons ont un zizi !

 

Bin, oui, et alors ?

Comment, ça, « et alors » ? Vous le saviez, peut-être ?

Oui ?

Dans ce cas, c’est que vous êtes plus intelligent que les quelques milliers d’Américains qui, apparemment, l’ignoraient jusqu’à présent…

Qui, apparemment, l’ignoraient, et l’ont, toujours apparemment, appris dernièrement en allant acheter une poupée chez Toys »R »Us…

 

Prenons notre DeLorean, et remontons le temps jusque dans les années soixante.

À l’époque, je jouais avec des poupées « pas très réalistes » : plutôt des infâmes machins de chiffons et de plastique, et c’était notre cerveau qui se chargeait de construire toute une histoire autour de ce qui ne ressemblait que vaguement à un bébé…

(Petite parenthèse : oui, j’ai joué à la poupée, comme bon nombre de garçons et de filles, et je jouais aussi avec des petites autos, comme bon nombre de garçons ET de … filles des années soixante. Ailleurs, je ne sais pas, mais en Belgique – en tout cas, dans la province de Namur, et plus particulièrement à Ermeton – il n’y avait pas besoin qu’un gouvernement ponde des lois idiotes pour que les parents d’un garçon lui achète une poupée ou que les parents d’une fille la laisse jouer avec des petites autos… Peut-être qu’aujourd’hui, il faut des lois pour cela, mais il y a un demi-siècle, elles étaient inutiles. Et ma fille, née voici un quart de siècle, a, elle aussi, joué avec des jeux « pour filles » ET des jeux « pour garçons ». Et refermons la parenthèse)

Au fil du temps, les poupées se sont de plus en plus perfectionnées, et elles sont devenues – sauf pour Barbie qui a les mensuration d’une extraterrestre – de plus en plus réalistes.

Aujourd’hui, si vous achetez un bébé (une poupée, hein, pas un vrai…) à votre enfant, il y a de fortes chances qu’il rie, pleure, ouvre et ferme ses yeux, boive son biberon et mouille ses couches !

Et c’est ainsi que, dernièrement, des parents qui avaient acheté, chez Toys »R »Us, un bébé « réaliste » de la marque « You & Me », ont poussé les hauts cris en découvrant que le petit garçon avait … quelque chose entre les jambes !

poupée pénis you and me

Normal, allez-vous me dire, c’est un garçon !

Ouais, … mais non… Pour les parents américains puritains (et ils sont quand même quelques-uns…), ce n’est pas du tout normal qu’une poupée montre des choses aussi « sales » qu’un … beurk … qu’un pénis qu’un p-e-n-i-s !!!

 

Ce qui est amusant (ou qui le serait si ce n’était pas aussi débile de la part de ces parents), c’est que les enfants, eux, trouvent évidemment tout-à-fait normal de voir un bébé aussi anatomiquement bien reproduit.  Il n’y a que les parents, et encore, uniquement ceux qui associent le pénis à quelque chose de sale ou de sexuel (avec une connotation perverse), qui sont gênés !

Prenons une grande sœur ou un grand frère qui assiste au bain ou au changement de couches de son petit frère… S’il/elle n’est pas aveugle, il/elle voit bien que le bébé a « quelque chose » entre les jambes… Il est donc normal, pour l’enfant qui va jouer à la poupée, de retrouver cette différence anatomique sur le poupon de plastique…

 

Bref, encore une fois, ce sont les adultes qui voient le mal partout…

Il est vrai que dans un pays où l’on apprend à épeler les mots principalement afin d’éviter de prononcer devant des enfants certains termes pourtant tout-à-fait naturels (p-e-n-i-s, ou v-a-g-i-n-a, ou encore b-r-e-a-s-t, …) mais qui sont considérés comme obscènes (uniquement par ceux qui veulent y voir de l’obscénité), plus rien ne m’étonne…

 

Bonne nuit !

 

 

 

 

Advertisements

5 réflexions sur “SCOOP !

  1. Moi je les trouve très jolies ces poupées. Dommage que certains parents réagissent comme cela. Je te souhaite un bon week – end, merci de tes visites pendant mon absence, biz.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.