Devinette

Devinette du jour : quelle est la ressemblance entre…

… cialis, ibuprofène, levitra, paracétamol, et viagra ?

 

Mhhh ? Vous dites ? « Ils soignent les troubles de l’érection » ?

Bah, oui, peut-être certains d’entre eux, mais pas tous… Une autre idée ? Non ?

Je vous donne la réponse : ils jouissent tous d’une mauvaise réputation d’ototoxicité !

 

D’auto QUOI ?

Ototoxicité.

Ils sont toxiques pour l’oreille (oto = oreille, comme le « O » de ORL), ou, dit autrement, ils rendent sourds !

 

Et il n’y a pas que ces cinq-là !

La revue « Prescrire » nous rappelle dans son édition de juin que quelques médicaments ont une toxicité directe sur l’oreille interne ou au niveau des nerfs auditifs.

Ces surdités provoquées par les médicaments sont (je cite la revue) parfois irréversibles et leurs mécanismes sont mal connus. Elles sont uni- ou bilatérales et peuvent survenir progressivement ou brutalement. Parfois le lien avec la prise de médicament prend plusieurs mois, voire années, à être évoqué.

 

La toxicité pour l’oreille dépend souvent de la dose et de la durée de prise du médicament. La surdité stoppe parfois après l’arrêt du médoc, mais elle peut parfois se poursuivre même après arrêt du médicament.

Moche…

Et, généralement, pas un toubib de vous dira que vous risquez de devenir sourd en prenant un de ces médocs ! Les malades qui se voient prescrire ces médicaments ne sont jamais (ou extrêmement rarement) informés du risque, ne serait-ce que pour qu’ils puissent être attentifs à l’apparition de tout signe (perte d’audition, vertiges ou acouphènes)…

Encore plus moche…

 

Prescrire cite plusieurs médicaments qui exposent au risque de perte d’audition :

 

  • des anti-infectieux tels que des antibiotiques (en particulier, les aminosides, la vancomycine, les macrolides, les cyclines), des antifongiques, des antipaludiques, des antiviraux, etc.;

 

  • des anticancéreux exposent à des lésions des nerfs auditifs (en particulier, le cisplatine, les vinca-alcaloïdes, le thalidomide);

 

  • divers autres médicaments :
  • médicaments cardiovasculaires;
  • médicaments des troubles de l’érection;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • antalgiques;
  • médicaments utilisés en rhumatologie;
  • médicaments fixant le fer;
  • immunodépresseurs;
  • médicaments utilisés en endocrinologie;
  • neuropsychotropes;
  • etc.

 

Différents facteurs augmentent les risques de surdité liés à un médicament :

 

  • le jeune âge ou le grand âge,
  • une déshydratation,
  • un problème de fonctionnement du rein,
  • l’association avec un autre médicament ototoxique.

 

 

 

Quand je vous le disais, que l’OMS elle-même avouait que les ¾ des maladies étaient causées par la médecine elle-même !

 

 

 

 

Advertisements

Une réflexion sur “Devinette

Les commentaires sont fermés.