Je vous laisse… Je vais faire la sieste…

 

La sieste ? C’est bon pour les petits enfants ou pour les habitants des pays chauds, ça !

 

Il est vrai que, chez nous, et dans les pays plus froids en général, la sieste, c’est effectivement réservé aux bébés, aux enfants jusque trois ou quatre ans, et à personne d’autre, sauf exceptionnellement le dimanche après-midi quand on arrive « à un certain âge ».

 

Et pourtant, une sieste, c’est si utile !

 

Vous savez que le sommeil est fondamental pour votre santé.

Aussi bien pour être en pleine forme moralement que physiquement !

Les avantages d’un bon sommeil sont trop nombreux pour être cités rapidement en une ligne…

 

Vous savez aussi que, de nos jours, nous (ou, en tout cas, bon nombre d’entre nous) dormons moins que nos ancêtres ne dormaient.

En Europe de l’ouest, en France et en Belgique, environ 17% de la population âgée entre 25 et 45 ans dorment trop peu chaque nuit.

Au Canada, ce n’est pas beaucoup mieux : environ 40% de la population souffrent de troubles du sommeil, et environ 12% souffrent carrment d’insomnie.

Tout cela se paie.

Cash !

Avec des effets négatifs sur la santé, dont les plus visibles sont le manque de concentration, le risque accru de certains cancers, de diabète, de maladies cardiaques, …, le risque d’AVC multiplié par … quatre, le stress, les sautes d’humeur, une obésité coriace à traiter, une perte de neurones, …, sans compter qu’une personne fatiguée risque plus l’accident en général (de la route, domestique, au travail, …).

 

Et c’est là que la sieste intervient !

Même s’il n’est pas habituel, chez nous, de faire la sieste, par manque de temps, par manque d’habitude, ou par préjugés, ces courts moments de repos sont prônés par diverses études récentes.

Parce qu’une sieste peut aider à combattre les effets nocifs de l’insomnie !

Hé oui… Les siestes permettent, un minimum, de reconquérir une partie du sommeil perdu, et ipso facto, de diminuer les ennuis de santé générés par le manque de sommeil nocturne.

Mais attention ! Si l’on dort une heure en moins durant la nuit, pas question de récupérer cette heure l’après-midi !

Pour je ne sais quelle raison, il a été constaté que les siestes de seulement dix minutes étaient les plus efficaces !

Et, pour je ne sais non plus trop pourquoi, pas question de siestes de plus d’une demi-heure, sinon, elle ne feraient qu’aggraver les problèmes dus au manque de sommeil nocturne !

 

En outre, une sieste permet, immédiatement après le réveil, d’améliorer les capacités cognitives, de redonner de la vigueur, de contrer la fatigue et d’accroître la vigilance. Dix minutes de sieste, et hop, vous voilà retapé pour environ 150 minutes !

Et en plus, une sieste remplace facilement l’équivalent d’une à deux heure de sommeil nocturne. Si elle est pratiquée quotidiennement, en tout cas.

 

Le meilleur moment ?

Entre 14 et 15h…

Au moment où une importante somnolence se fait généralement sentir, avec une diminution significative de la vigilance. Une fatigue qui arrive aussi bien chez les insomniaques que chez les gens qui forment toutes leurs heures chaque nuit.

 

Dans quelques pays, quelques rares entreprises l’ont bien compris : la sieste en milieu de journée permet d’améliorer la mémoire, de consolider les apprentissages, mais aussi d’être plus dynamique et plus créatif par rapport aux employés qui ne peuvent pas profiter d’une sieste.

Si vous êtes travailleur indépendant, rien ne vous interdit de mettre en place cette sieste quotidienne et de programmer une fermeture entre 14 et 15h. Et si vous êtes employé, rien ne vous interdit de proposer cette nouvelle activité à votre patron. Gageons qu’il sera ravi d’avoir ensuite des employés plus performants !

Et si vous êtes à la retraite, sachez que, vu qu’au fur et à mesure que l’âge augmente, le nombre d’heures de sommeil nocturne a tendance à diminuer (jusqu’à, quand tout va bien, plus ou moins six heures et demi en moyenne par nuit), une sieste vous sera encore plus profitable ! Et dans ce cas, il semblerait même qu’une sieste un peu plus longue (que dix minutes) serait même conseillée… Mais je vous en parlerai plus longuement quand je serai moi-même retraité … ce qui n’est pas demain la veille, ni l’avant-veille !

 

 

 

Advertisements

6 réflexions sur “Je vous laisse… Je vais faire la sieste…

  1. Je suis la pro de la sieste … lorsqu’il m’est impossible de la faire, je suis grincheuse et je trouve que la journée n’en fini pas !! donc je t’abandonne lâchement, cher Eric, et file à ce doux délices!!

    J’aime

  2. ben oui, on en parlait l’autre jour!…. j’aime en faire une, généralement je m’endors devant l’écran hypnotiseur après le début du film et me réveille juste avant la fin, juste pour arriver à saisir l’histoire!
    Aujourd’hui, pas de sieste car nous sommes allés profiter d’un « deal » et manger une (excellente bouillabaisse dont je parlerai d’ici quelques jours.
    alors il faut savoir outre tout ce que tu dis qui est très vrai, qu’il y a un pic de’hormone du sommeil exactement au moment ou le soleil est au zénith (va à gauche, va à droite, il ne sait pas…c’est le moment d’en profiter car la nature a bien fait les choses) ce pic va durer tout au plus 1h, 1h30 et se produit à midi heure du soleil (pas les deux heures en plus que nous subissons)
    Il faut savoir également que pour ceux qui ont du mal à trouver le sommeil, une séance de ralaxation profonde de 5 à 15 mn est suffisant pour les retaper et peut d’ailleurs les aider à s’endormir si cette séance est pratiquée au coucher (ça s’appelle aussi « compter les moutons »… s’évader dans ses rêves et ses meilleurs souvenirs)
    pour revenir au sommeil…et oui…j’extrapole… le nouveau pic de mélatonine revient…au coucher du soleil (bien la dame nature!) et là, les anciens partaient « conter » autour de la cheminée et tout le monde allait se coucher avec son pot de chambre vers 19/20h ou même un peu plus tôt (heure du soleil)
    Alors tachons d’attraper le « marchand de sable » vers 20h…ou 22h et au pire, 24h (heure actuielle d’été) mais sachons que ce sont les heures avant minuit qui sont les plus récupératrices.
    Comme tu le dis, le cerveau se régénère avec le sommeil si celui-ci est fait de rêves. pas de rêve pas de bon sommeil et attention aux rêves artificiels (drogues et alcool) qui ne procurent en rien un sommeil récupérateur, bien au contraire
    C’est rien… c’est que j’explique ça presque tous les jours à mes patients!

    J’aime

  3. Siester à l’heure ou le soleil est au zénith surtout quand il fait chaud à 14h au moment ou lorsqu’on marche nous n’avons pas notre ombre parterre .. Oui la nature à bien fait les chose c l’heure de la sieste… à part qu’avec le décalage il devrait être midi ! Moi travaillant la nuit la sieste c un grand moment merci bonne nuit moi je bosse !!! Il en faut des bosseurs de nuit !!!

    J’aime

  4. Une sieste de 10 min? Impossible à faire pour moi … Quand je m’allonge c’est pour siester entre 3 et 6 h *ahem*, ce qui ne m’empêche de dormir la nuit.

    J’aime

  5. parfois une petite halte de 1/4 d heure çà fait du bien
    ( mal dormi cette nuit la lune et bagarre de chats sous ma fenêtre et aussi un rapace qui à crié en plus tapage de grives musiciennes vers 4 heures oupssss
    vais faire la sieste
    bonne journée Eric
    kénavo

    J’aime

Les commentaires sont fermés.