Une émission que vous ne verrez probablement pas chez nous…

Je résume…

Un projet d’émissions de LifeTime, une chaîne de télé américaine.

Des émissions qui montreraient des accouchements « naturels » (dans la Nature).

Nom du programme :

Born in the Wild

 

Évidemment, la médecine officielle a déjà poussé les hauts cris.

Pensez donc, montrer des accouchements … sans aide médicale !

Ha, bin, oui, parce que ce n’est pas tellement le fait de montrer un accouchement (sans « floutage ») qui choque. C’est uniquement le fait que ça se passe hors d’une maternité, sans médecin présent, dans la Nature…

C’est surtout le fait de ne pas faire appel aux prétendus sauveurs de l’humanité (les médecins), qui choque ces mêmes médecins !

Sauf que …

La « vraie médecine » oublie parfois un peu trop rapidement que l’humanité à survécu des millénaires sans que les femmes accouchent, comme aujourd’hui, dans des hôpitaux, mais bien en pleine Nature ou chez elles. Et aujourd’hui, cette « vraie médecine » voudrait nous faire croire qu’il n’y a que la maternité (le bâtiment) qui soit apte à accueillir les accouchements ! Bin tiens…

La maternité (le fait de devenir mère) serait-elle devenue une maladie, qu’on doive aller dans un milieu médical pour la pratiquer ?

 

Bon, ok, je joue un peu à l’avocat du diable en défendant envers et contre tout (tous) un accouchement en pleine Nature comme je semble le faire dans cet article.

J’admets que c’est vrai que, PARFOIS, un médecin présent lors d’un accouchement, c’est bien utile. Au cas z’où, dirais-je…

Mais la plupart du temps, pour peu que la future maman soit un tant soit peu au courant de ce qu’il y a lieu de faire, il faut avouer que la présence du toubib n’est vraiment utile que pour le compte en banque dudit toubib !

Si un accouchement présentait tant de danger, comment diable en serions-nous arrivé à ce que notre humanité ait mis au monde tant de milliards d’individus dont seulement une minuscule fraction est née en présence d’un médecin ?

Un accouchement, c’est quelque chose de naturel, que je sache, pas un acte médical ! D’ailleurs, vous avez déjà vu des gynécologues chez les animaux, vous ? Si le nombre d’animaux sauvages diminue, ce n’est pas suite à un éventuel manque de médecins dans d’inexistantes salles d’obstétrique, c’est parce que les humains les font disparaître. Ne mélangeons pas tout !

 

Bref…

Ci-dessous, une petite vidéo – sans floutage – d’un de ces accouchements dans la Nature.

(vous êtes prévenus, les z’amis, et je le répète pour les distraits, il s’agit d’une petite vidéo sans floutage d’un accouchement dans la Nature : ne venez pas tourner de l’œil en la regardant, et, pour le troll, inutile de recommencer à me harceler en m’envoyant des e-mails pour me dire que « c’est dégueulasse », parce que non, un accouchement n’est pas dégueulasse d’une part, et d’autre part, je suis très heureux de ne plus recevoir des e-mails quotidiens de ta part)


Bonne soirée (avec des orages ?)…

 

 

 

 

 

Advertisements

9 réflexions sur “Une émission que vous ne verrez probablement pas chez nous…

  1. Pas regardé toute la vidéo, trop longue mais je me souviens avoir vu un reportage sur des indiennes (d’Amérique) qui accouchaient accroupies, en pleine nature et sans aucune aide …

    J’aime

    • Et, que je sache, si les Indiens d’Amérique du sud disparaissent de plus en plus, ce n’est pas par manque d’obstétriciens ni de maternités (ils n’en ont jamais eus et ont survécu des millénaires sans tout ça), mais parce qu’ils ont eu le malheur de faire connaissance d’un peu trop près avec notre civilisation !

      Pour rebondir sur ce que tu dis, Dom, à propos du fait d’accoucher accroupie…
      Ne me demande pas pourquoi (je ne suis pas gynéco), mais il semblerait que ce serait la position la plus favorable pour accoucher, et non pas couchée avec les jambes en l’air comme ça se fait aujourd’hui…
      Mais, ça, il ne doit pas y avoir beaucoup de maternités qui le proposent. Et s’il y en a qui le proposent, le monde médical officiel et bien-pensant les montre du doigt…

      J’aime

  2. Magnifique et si loin de ce qu’on vit ici …. Elle a l’air de bien mieux vivre son accouchement qu’une femme assistée par la médecine et les machines…. Merci pour ce partage! J’en ai encore les larmes aux yeux ….

    J’aime

    • Magnifique, c’est le mot…
      Mais aujourd’hui « on » bourre tellement le crâne des futures parturientes qu’il ne leur vient même plus à l’idée d’envisager de faire autre chose que de réserver (pour 99% d’entre elles, pourcentage français) une place à la maternité du coin ! Et le pourcent qui reste accouche à domicile exclusivement. Pas seule, évidemment ;: il faut obligatoirement une « assistance » (d’ailleurs, cela s’appelle officiellement un accouchement assisté à domicile).
      Un seul pourcent de femmes en France, et … trente pourcents au Pays-Bas ! Et malgré toutes les « mauvaises prédictions » des toubibs qui veulent absolument des hémorragies, des complications, …, il n’y a pas plus de décès de femmes en couche ni de bébés morts-nés chez mes voisins du nord que chez mes voisins du sud…
      Déjà la croix et la bannière pour accoucher chez soi, alors, dans la Nature, il ne faut pas y penser !

      J’aime

  3. Ce qui m’a choque c cette petite blondinette qui paraissait assez inquiète devant sa maman qui poussait des cris du à ses douleurs ,je pense que sa présence n’était pas nécessaire le papa oui mais pas les enfants inquiets pour leur maman sinon c’est magnifique ! Merci

    J’aime

    • Super vidéo. Merci Eric. En position accroupie, le bassin s’ouvre plus aisément et la descente du bébé est aidée par la pesanteur. Cet accouchement se passe bien mais je pense que s’il y avait problème, une équipe médicale pourrait intervenir rapidement parce que cela se passe en Amérique…en France, en appelant le SAMU vous auriez droit à de grands sermons…et se déplacerait-il ?
      J’ai accouché de ma 1ère fille en mai 1980 en maternité et j’ai bien failli y laisser la vie parce qu’il a fallu attendre la venue du médecin pour me faire la délivrance (20mn à me vider de mon sang), ceci sous les yeux de la sage-femme qui m’a aidée admirablement à mettre ma fille au monde mais qui avait interdiction de pratiquer la révision utérine ! Retrouvée 32 ans après, pour la remercier, elle m’a dit que la sage-femme avait le droit maintenant.
      Pour répondre à Fabienne, je ne pense pas que les enfants soient inquiets comme nous pouvons l’imaginer car à cet âge là l’émotion n’est pas aussi intense que pour un adulte.

      J’aime

  4. Je rêve de pouvoir accoucher chez moi en compagnie d’une sage femme mais monsieur refuse catégoriquement. (Enfin dès que j’attendrais un bébé de nouveau) et malheureusement, les maisons de naissances en France bin y’en as pas !!! Ceci dit, il y a 6 ans, pour ma fille, j’ai demandé a la sage femme si je pouvais me mettre sur le côté. Je me sentais hyper bien dans cette position. Malheureusement pour moi, il m’a fallu me mettre très vite sur le dos mais en position « Degasquet » parce que ma fille était en souffrance car elle avait le cordon autour du cou et qu’il fallait donc faire vite. J’ai également eu la péridurale ambulatoire mais je n’ai pas pu profiter de la baignoire car elle était déjà occupé. Certaines maternités acceptent les projets de naissance : choix de la position, cordon coupé lorsqu’il ne bat plus ect… Il y a du progrès ! Mais le chemin est long et il faut de battre. Les sages femmes sont de plus en plus a l’écoute des demandes des futurs mamans.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.