Light ?

 

Récapitulons…

D’abord, « light », officiellement, ça ne veut pas dire grand chose…

On traduit « light » par « allégé », mais allégé en quoi ?

En sucre ?

En gras ?

Ou allégé en sucre ET en gras ?

Ou encore allégé en sel ?

Ou, pourquoi pas, allégé en … chocolat : on pourrait imaginer une tablette de « faux chocolat » qui ne contiendrait qu’un tout petit peu de cacao (ou pas du tout), et dont le goût proviendrait de parfums de synthèse. Cela pourrait – aussi – porter le nom de produit allégé, puisque, légalement, ça ne veut rien dire de précis…

 

Pour les boissons, pour les sodas, quand on parle de machin « light », cela signifie qu’il y a moins (voire pas du tout) de sucre.

Prenons un Coca Cola. Il existe en deux grandes versions : une version « regular », avec du sucre, et une version « light » ou « zero », sans sucre.

Le Coke sucré contient une grosse dizaine de grammes de sucre par cent millilitres de boisson (une bonne quarantaine de kilocalories).

Le Coke non sucré n’en contient pas (le goût sucré provient d’un autre produit édulcorant que le sucre), et ne contient donc généralement aucune calorie.

Ha, oui, et pour ceux qui disent que boire un jus d’orange, c’est « bon pour la santé », je rappelle rapidement que le jus d’orange contient le même pourcentage de sucre (et 42kcal/100g) que le Coca Cola… Mais là n’est pas la question…

Les fabricants de boissons « light » (et les anciens nutritionnistes ou diététiciens) prétendent que boire du soda allégé est sans danger pour notre organisme, et que cela permet de perdre du poids (logique, puisque qu’il n’y a pas de calorie ni de sucre)…

Logique ?

Pas certain…

 

Une vaste étude américaine portant sur plus de 23.000 adultes a été publiée dans l’American Journal of Public Health.

Une étude qui démontre que les boissons light ne sont pas associées, quel que soit le poids du consommateur, à une réduction de l’apport calorique !

Parce que les consommateurs de boissons light ont tendance à « compenser » avec des aliments solides jusqu’à atteindre le même apport calorique que ceux qui consomment des boissons sucrées !

Donc, oui, boire un soda allégé, ça apporte moins de calories que de boire le même soda sucré, mais au final, le nombre de calories absorbées au total sur la journée sera – au moins – identique, voire supérieur.

Conclusion des chercheurs de l’Université Johns Hopkins qui ont réalisé cette étude : les personnes en surpoids consomment plus de boissons allégées que les autres (merci la publicité pour les produits « light » qui ne feraient pas grossir), mais ce n’est pas ça qui les feront maigrir, puisqu’elles compensent instinctivement avec des aliments généralement solides plus sucrés, plus caloriques !

Pourquoi cette « compensation » ? Apparemment parce que le cerveau réagit, avec le sucre comme avec les édulcorant chimiques, comme avec une drogue : il a besoin de sa « dose », et donc, le cerveau amène la personne à en consommer toujours un peu plus.

 

Une conclusion similaire a été apportée par des chercheurs de la Yale, conclusion publiée dans le Journal of Physiology.

Une conclusion qui dit qu’il est difficile de tromper le cerveau en lui apportant un goût sucré mais dépourvu d’énergie.

Il existe un système de « récompense » qui reste, dans une large mesure, liée à la quantité d’énergie absorbée, et non uniquement au goût sucré…

Le goût sucré est enregistré, oui (ce qui provoque par exemple une sécrétion inutile d’insuline, d’où prise de poids), mais il n’est pas ensuite confirmé par l’apport calorique !

 

Bref, boire du « light » pour maigrir, ça ne sert à rien, au contraire (et certaines autres études antérieures expliquaient même que l’effet inverse se produisait, pour les mêmes raisons décrites dans ces deux études-ci).

Mais il y a pire !

Boire du « light » est dangereux pour la santé !

Non, je ne vais pas vous parler des nonante et quelques effets secondaires de l’aspartame. Ils sont connus, je vous en ai déjà parlé, et les gouvernements ainsi que les fabricants nient leur existence… À vous de voir…

 

Cette fois, je vais vous parler d’un danger lié à la simple consommation quotidienne de boissons gazeuses light.

Une étude de l’Université de Miami et de la Columbia University, publiée dans le Journal of General Internal Medicine, confirme qu’il existe bien un lien entre la consommation quotidienne de boissons gazeuses light et le risque d’événements vasculaires.

Le Dr Hannah Gardener et son équipe ont examiné, sur un suivi de 10 ans, la relation entre le régime alimentaire, la consommation régulière de boissons gazeuses light et le risque d’AVC, d’infarctus du myocarde et décès d’origine vasculaire.

La consommation quotidienne de sodas light est associée à un risque accru de … 43% d’événement vasculaire par rapport aux non consommateurs (chiffres corrigés après avoir tenu compte des autres facteurs de risque).

Les auteurs ont constaté que consommer régulièrement des boissons gazeuses sans édulcorants ou boire plus modérément (max 5 boissons par semaine … cinq verres, pas cinq litres !) des boissons gazeuses light n’augmentait apparemment pas le risque vasculaire.

Problème : les chercheurs ont constaté cette augmentation du risque, mais ils ne savent pas pourquoi ni comment…

Mais, bon, cette étude ne fait finalement que confirmer une autre étude qui avait conclu aux même risques : l’étude Nomas, présentée en février 2011 à l’American Stroke Association International Stroke Conference.

 

J’vous sers un p’tit coca light, les gars ?

 

 

 

Advertisements

4 réflexions sur “Light ?

  1. Je n’ai jamais été une adepte des boissons gazeuses, sucrées, lights… les sodas quoi.
    Quant aux produits lights, tu relèves le point que peu de gens réalisent en fin de compte: si c’est allégé en sucre, c’est compensé en gras; et vice-versa.

    Si j’ai vraiment envie d’une gorgée de coca, je bois du « vrai » coca. Mais bon, l’eau, les tisanes, ça me convient très bien 🙂

    J’aime

  2. Moi je n’en bis pas ! Mais le pire c’est que je ne supporte regarder quelqu’un qui boit un verre de cette cochonnerie c plus fort que moi mais je ne dis plus rien car ils ont toujours raison et je passe pour une folle alors… Empoisonnez vous !

    J’aime

  3. Bonjour, Eric
    Je n’aime pas les boissons gazeuses : ça me fait roter …
    Merci pour « les gars » !
    Je te souhaite un bon week-end.
    Bisoux
    dom

    J’aime

  4. Bonjour Eric, merci de ta visite chez moi, et oui avec Ekla c’est un peu compliqué pour mettre son lien, çà devrait changer mais ils ne sont pas pressés.
    Boire de l’eau certes, mais quand je suis à la terrasse d’un café, au soleil ☼, qu’est-ce que c’est bon un grand verre de coca ! faut pas abuser c’est tout ! mais il ne faut pas non plus se priver de ce qui est bon car la vie est courte et le bon moral la fait durer aussi plus longtemps ! Je ne bois du coca que lorsque j’ai très très soif ! le plaisir de le boire est immense. Il faut savoir qu’à Amiens, il ne fait super chaud que … très peu de secondes ! lol !
    Bonne journée Eric

    J’aime

Les commentaires sont fermés.