Une minuscule vidéo…

À voir, à méditer…

Moins d’une minute (moi non plus, je n’ai pas toujours le temps de regarder des vidéos de plusieurs minutes)…

Sais pas si elle va passer (c’est la première fois que j’essaie d’incorporer une vidéo ici à partir de Facebook), mais si le lecteur ne s’affiche pas ci-dessous, vous devriez pouvoir la voir dans ma page perso et dans la page « Santé à la Lune »

Après avoir testé l’affichage de cet article, je me rends compte que, non, le lecteur de vidéo n’affiche pas la vidéo (grrrrr !).

Bon, hé bien, plus qu’à cliquer pour aller la voir sur Facebook, alors…

 

Bonne nuit, tout le monde !

Et, en ce beau dimanche de mai, bonne fête à toutes les Sophie’s (j’ai trois lectrices – du moins dont j’ai connaissance – qui se prénomment Sophie), et à toutes les girafes…

 

 

 

Advertisements

8 réflexions sur “Une minuscule vidéo…

  1. Heuuu, tite erreur de ma part, mais sans grande conséquence : quand je vous ai parlé de cliquer sur les liens pour aller sur Facebook, distrait, j’ai inversé le lien de ma page perso et de ma page « Santé à la Lune »… Errare humanum est…
    Rien de grave, puisque la vidéo se trouve sur les deux…
    Dormez bien !

    J’aime

  2. la MTC même en chine a évolué et n’est plus que rarement comme cela, quand j’ai fais mon stage de fin de formation a l’hopital de chengdu malgré que cela se soit bien occidentalisé les méthodes restent l’acu, le tuina, et la pharmacopée et ca ca reste traditionnelle et avec des effets naturels et efficaces.
    Mais ils se font payer, un pour un chinois moyen c’est souvent déjà hors de prix.
    J’ai moi même pris un traitement de pharmacopée d’une semaine labas, le traitement coutait quasi un demi mois de salaire chinois…
    enfin ce fut une sacrée aventure positive

    J’aime

  3. Ce n’était pas le côté « argent » qui m’interpelait, dans ce mini clip…
    Dans les petits villages chinois, il est probable/possible que le concept du « je paie le médecin pour qu’il me garde en bonne santé et il me soigne gratos si je tombe malade » existe encore toujours (du moins était-ce ce qu’une amie chinoise m’avait expliqué voici des années), mais c’est clair qu’en ville, c’est devenu impossible depuis longtemps.
    Ce qui m’interpelait dans cet extrait du film « La belle verte » (je crois), ce que je voulais mettre en avant, c’était la différence de vue « de base » entre les médecines non-conventionnelles traditionnelles (qu’elles soient chinoise, ayurvédique ou occidentale) et la médecine conventionnelle, officielle, de nos pays.
    Les médecines non-conventionnelles mettent plus l’accent sur la prévention que la médecine conventionnelle pour qui l’expression « prévenir, c’est guérir » n’a pas trop de place dans sa philosophie.
    Je tenais à le préciser après avoir lu les deux premières réactions… Merci de me rappeler que, parfois, j’oublie de spécifier précisément ce à quoi je pense… 😉

    J’aime

  4. bon dimanche gros bisous moi le soir ou la nuit je fais relax est le point de ma journée

    J’aime

  5. Bonjour, Eric
    Vu ! Au moins eux, ils ne risquent pas de se rendre malades avec les médocs !
    Je te souhaite un bon dimanche.
    Bisoux
    dom

    J’aime

Les commentaires sont fermés.