STOP !

Surtout, ne changez rien !

Continuez à fumer, à picoler, et à manger trop salé !

Et n’envisagez surtout pas d’essayer de réduire votre hypertension, votre obésité ou votre diabète !

 

Un article vient d’être publié dans la fameuse revue médicale The Lancet

Le professeur Majid Ezzati et ses collègues scientifiques de l’Imperial College de Londres ont calculé que l’élimination ou la réduction des six facteurs de risques cités ci-dessus (alcool, diabète, hypertension, obésité, sel, tabac) permettrait d’empêcher 37 millions de personnes de mourir prématurément.

Trente-sept millions d’ici une dizaine d’années, pour la Terre entière.

 

Vu que la planète est déjà surpeuplée, ce serait dommage de sauver toutes ces personnes !

Bon, maintenant, si vous voulez absolument que la population terrestre continue à gonfler démesurément, il suffirait d’avoir quelques objectifs de vie plus saine…

Des objectifs très modestes qui consistent à réduire de 35 à 50% la consommation de tabac, à réduire de seulement 10% la consommation d’alcool (on voit bien que l’industrie viticole a infiltré la science), à réduire de 30% la consommation de sel. Et à faire baisser de 25% le nombre d’hypertendus, et simplement stopper la progression du diabète et de l’obésité.

Ces petits efforts suffiraient à éviter (ou à retarder), d’ici 2025, plus de 16 millions des décès parmi la population mondiale des 30 à 70 ans et à éviter 21 millions de morts prématurées parmi les plus de 70 ans.

 

Selon le professeur Majid Ezzati, ce sont les populations à revenus faibles à moyens, qui bénéficieraient le plus de tels efforts, soit 31 millions sur les 37 !

 

 

 

Advertisements

3 réflexions sur “STOP !

Les commentaires sont fermés.