C’est vite dit !

Allez, hop, trois brèves !

Vous êtes enceinte, Madame ?
Et vous êtes un peu dépressive ?
Sachez que, selon une étude réalisée par Rebecca A. Harrington et ses collègues de l’Université John Hopkins (étude publiée dans la revue Pediatrics), prendre des antidépresseurs de la classe des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine pendant la grossesse, c’est lié à un risque trois fois plus élevé d’autisme et de retard du développement chez les enfants !
Ces antidépresseurs sont les plus prescrits, et incluent notamment le citalopram (Celexa, Séroptam), l’escitalopram (Lexapro, Seroplex, Cipralex), la fluoxétine (Prozac), la paroxétine (Paxil, Deroxat, Pexeva) et la sertraline (Zoloft).

Selon une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association / Dermatology, les médecins qui reçoivent des échantillons de médicaments gratuits ont tendance à prescrire des médicaments beaucoup plus coûteux.
Alfred Lane et ses collègues de l’Université Stanford ont calculé que le coût des prescriptions des médecins recevant des échantillons gratuits était plus de deux fois plus élevé que celui des médecins n’en recevant pas : 465$ contre 200$.
Pour info, aux USA, les labos refilent chaque année dans les seize milliards de dollars en échantillons gratuits aux médecins : une forme de marketing très efficace qui influence les décisions de traitement, soulignent les chercheurs !
Je me demande si les patients se rendent compte qu’en acceptant un échantillon gratos, ils acceptent d’une certaine manière que le médecins leur prescrive ensuite des produits qui coûtent plus cher…
Il est amusant de constater que la plupart des médecins nient que leurs prescriptions soient plus coûteuses quand ils reçoivent des échantillons gratuits…

Des trucs pour se passer de sel ?
Rappelez-vous que je vous ai dit que l’ennemi, ce n’était pas le sel (le sodium), mais que c’était consommer trop de sodium par rapport à pas assez de potassium. Augmentez donc votre consommation de fruits et de légumes qui contiennent du sodium ET du potassium (entre autres nutriments), dont voici une petite liste non exhaustive : Patates sucrées – Patates – Verdures en général – Épinards – Champignons – Pois – Bananes – Oranges – Cantaloup et melon miel – Pamplemousses – Prunes – Abricots – Raisins…
Bon, maintenant, si vous voulez donner un goût salé sans ajouter de sel…
Ajoutez quelques gouttes de jus de citron ou de vinaigre de cidre : cela va donner un goût un peu salé, sans sel.
Ajoutez des algues moulues.
Ajoutez du céleri séché et moulu en poudre dans votre moulin à café (rien à voir avec le « sel de céleri » du magasin, qui contient plus de sel que de céleri).
Remplacez votre vinaigrette « sel-poivre-huile-vinaigre » par une sauce avec des fruits, par exemple, sur vos salades : « fraises, basilic, jus de citron », ou encore « coriandre, orange, poivron rouge, gingembre »
Bon appétit !

 

 

 

Advertisements

7 réflexions sur “C’est vite dit !

  1. Miam tes sauces me tentent bien . Sauf qu en ce moment en vacances en Normandie je mange absolument tout ce qu il faut : sucre gluten et lait crème fromage mais c est si bon … On reprendra les bonnes habitués à la maison dans deux jours c est quand même très dur de ne pas manger de viande à l extérieur rien n est fait pour ni du poisson d ailleurs et si au moins c était de la pêche locale mais non c est du gros d élevage ça m agace!!!! Allez je vais reprendre une crêpe au caramel beurre salé lol bises

    J’aime

  2. Moi je serais comme Zabel ci-dessus… ais toute l’année, lol ! Bon, j’exagère bien sûr, mais j’ai un réel problème avec le sel, et mon cardiologue m’a prié de diminuer drastiquement sinon de le supprimer… impossible jusqu’ici, je l’avoue.
    Ne pourrais-tu faire quelque chose consacré rien qu’à ça ? Je crois que ça en vaut la peine quand on voit le tort que ça cause !
    Là, ce midi, je mangerai quasi sans sel car… j’ai oublié d’en mettre dans ma tarte aux légumes !
    Mais je suis sûr que ce sera bon quand même !
    Bon mardi, Maître Eric.

    J’aime

    • Bonjour, tout le monde !

      Hello, Léo…
      Un « vieux » cardiologue ?
      Blague à part, je dis cela parce que, souvent, les jeunes cardiologues n’en sont pas simplement restés à « supprimez le sel », mais sont passés à une vision plus moderne, plus « poussée », puisqu’on s’est aperçu, voici à peine quelques années, que diminuer le sel, c’était « bien », mais que, pour que ce soit encore « mieux », il fallait aussi augmenter le potassium.
      « Avant », on disait : au lieu de manger 12 grammes de sel par jour, mangez-en cinq…
      Mais ça, c’était « avant »…
      Aujourd’hui, on en est plutôt à conseiller de manger moins de sel, mais pas nécessairement de manière à n’arriver qu’à cinq grammes. Parce que c’est impossible, à moins d’avoir le temps de tout préparer « maison » et de ne rien saler du tout. La majeure partie du sel que nous consommons vient des produits de l’industrie. Et je ne parle pas que des plats préparés (où c’est une vraie catastrophe), mais aussi, par exemple, des conserves…
      Un exemple : tu veux te faire un bête bouillon à la tomate avec des vermicelles. Miam… Et anodin, apparemment…
      Deux solutions :
      – prendre des légumes, faire un bouillon, le filtrer (et manger les légumes à part), puis prendre des tomates, les hacher, les faire cuire dans le bouillon, mixer le tout, ajouter les vermicelles, faire cuire quatre minutes, servir avec une pincée de persil haché… UNE HEURE de préparation !
      – prendre un demi-litre d’eau, ajouter un cube de bouillon de légumes, une petite boîte de 70g de concentré de tomate, ajouter les vermicelles, … Six-sept minutes de préparation (et le bouillon sera plus rouge qu’avec une bête tomate hachée et mixée, donc, plus « joli », plus présentable…) !
      Mais il faut savoir (et quand j’avais appris ça à l’école, j’en était resté « sur le cul ») que le concentré de tomate contient … cinq cent fois plus de sodium que la tomate fraîche !
      Alors, le concentré (avec beaucoup plus de sodium que la tomate fraîche) + le cube de bouillon qui contient déjà dans les trois bons grammes de sel = finalement, rien que ce bête demi-litre de bouillon à la tomate et aux vermicelles, c’est déjà les trois quarts de ce qu’on devrait avaler comme sodium en une journée !
      Tandis que si tu « perds » une petite heure à préparer ton potage, non seulement il va contenir beaucoup moins de sodium, mais en outre, il va contenir plus de potassium (qui va sortir des légumes), lequel potassium va « tempérer » le fichu caractère du sodium.
      Et donc, pour manger plus de potassium, il faut manger beaucoup de légumes et de fruits… Et supprimer (tous) les aliments industriels. Pas facile, je sais…

      Faire un article là-dessus ?
      Ma foi, pourquoi pas, mais ça a déjà été fait (une petite touche par ci, une petite touche par là), et puis, en résumé, il n’y a que deux-trois points important à retenir :
      1. manger moins de sodium en supprimant tout ce qui n’est pas « fait maison » (y compris le cube de bouillon et les conserves)
      2. augmenter la consommation de potassium pour contrebalancer les effets du sodium, principalement en consommant plus de fruits et de légumes, et, pourquoi pas, en achetant un sel de table qui contient moins de chlorure de sodium et plus de potassium (j’avais cité l’exemple de « la baleine essentiel » : http://www.labaleine-essentiel.com )
      Et un troisième point (important aussi, mais comme il peut se subdiviser en des centaines d’autres points, je puis difficilement détailler) : varier les plaisirs en ajoutant plein de saveurs aux repas … d’autres saveurs que le sel. Des herbes, par exemple (non, pas des herbes-qui-font-rire). Ou des épices. Tu manges des frites : une frite sans sel, c’est comme un baiser sans moustache, dit-on (pour ceux qui aiment le sel et les moustaches 😆 )… Au lieu de mettre une cuillère à café de sel dans le plat, essaie une demi-cuillère et deux-trois tours de moulin à poivre noir… Au lieu d’une salade avec une vinaigrette classique, essaie une recette dont je parlais ci-dessus, ajoute de l’ail, ajoute une échalote hachée, ajoute du persil, de la ciboulette, de l’origan, du jus de citron (ou d’un autre agrume), etc. …
      Le sel, c’est un exhausteur de goût. C’est un machin qui relève le goût fade des aliments. Et pourquoi est-ce que les aliments sont fades => parce qu’ils sont cultivés (pour les légumes) ou élevés (pour les viandes) de manière … industrielle ! Privilégie les aliments « bio », et ils seront moins fades, ils auront plus de goût…
      Évidemment, les ragoûts et les couleuvres, ça ne se discute pas, mais personnellement, quand je mange une tomate (bio) en salade, que j’y ajoute une demi-échalote et une gousse d’ail, ainsi qu’une pincée d’origan haché, et un tour ou deux de moulin à poivre noir (le meilleur à mon sens), je t’assure que je n’ai pas besoin de sel… Mais c’est vrai que si je mange une autre tomate, je trouve qu’elle n’a pas de goût…
      Bon appétit, maistre Léo !

      J’aime

Les commentaires sont fermés.