Once upon a time …

Il était une fois,

voici environ trente-neuf millions huit cent nonante-trois mile deux cent vingt-sept années (et trois semaines et demi, mais c’est approximatif, à un jour ou deux près), …

… la Nature a décidé que, puisque les humains vivaient dans une région équatoriale dans laquelle mûrissaient des tonnes de fruits bourrés de Vitamine C, il n’était plus besoin que l’organisme humain gaspille de l’énergie pour synthétiser ce produit que les hommes consommaient en abondance à longueur de journée.

Et donc, la Nature a mis en sommeil le gène qui active l’enzyme qui transforme le glucose en acide ascorbique.

Ce gène – qui ne fonctionne donc plus chez les humains depuis quarante millions d’années – existe toujours : il se trouve planqué sur notre huitième chromosome.

Et depuis ces quarante millions d’années, l’homme doit donc consommer des fruits en abondance pour bénéficier de la Vitamine C qu’il ne peut plus fabriquer lui-même puisque l’enzyme appelée L-gulono-gamma-lactone oxydase ne s’active plus…

 

Pas grave, puisque, vu que nous sommes des frugivores, nous mangeons – théoriquement – une flopée de fruits et légumes bien pourvus en Vitamine C…

Sauf que…

Sauf que, en 2014, et malgré des slogans débiles (débiles parce qu’ils n’ont en rien amélioré la situation, au contraire) rappelant qu’il faut manger cinq fruits et légumes par jour, l’homme ne consomme pas assez de Vitamine C !

 

Pas assez ? Quelle est donc la dose idéale ?

Bin, ça dépend…
Si vous écoutez les recommandations officielles, vous devriez avaler environ un dixième de gramme de Vit C chaque jour.
Mais ça, c’est le strict minimum pour éviter les ennuis de santé immédiats, comme le scorbut !
Si vous souhaitez être en bonne santé, votre organisme a besoin de plus de Vit C !

 

Oui, mais combien ?

Les avis sont partagés…
D’abord, rappelez-vous que la Vitamine C est bonne contre tout un tas de maladies ! En préventif et en curatif. Et donc (mode « ironie » ON), … il ne faut pas que vous en consommiez trop, sinon, vous risqueriez de ne pas être malade et de ne pas avoir la chance d’acheter les booooons médicaments vendus bien chers par les industries pharmaceutiques ! (mode « ironie » OFF)

Les recommandations officielles tournent autour d’une centaine de milligrammes : c’est trop peu, beaucoup trop peu !

Viennent ensuite les recommandations des scientifiques. Les moins enthousiastes parlent de deux cents milligrammes, le double des chiffres officiels. Mais les plus enthousiastes avancent des chiffres dépassant les cinq cents milligrammes et allant jusqu’au gramme.
Disons que moins de quatre cents milligrammes, c’est « un peu juste »… Dans les cinq-six cents, ça commence à devenir « bien ». Si vous êtes en bonne santé, si vous ne fumez pas (votre besoin de Vit C est TRIPLÉ si vous fumez), et si vous êtes plutôt sédentaire. Mais vous devriez monter à huit cents milligrammes (voire plus) si vous êtes un sportif pratiquant un sport d’endurance, par exemple…

Ça, c’est pour des doses « normales », pour obtenir des effets bénéfiques sur la résistance au stress, ou sur la prévention (ou même le traitement) de l’hypertension, de la santé des veines et des artères, ou encore dans la prévention des cancers, …, mais pas pour essayer de combattre une maladie. Parce que, dans ce cas, les doses peuvent être bien plus importantes !

En curatif, les doses peuvent varier entre deux mille milligrammes (oui, deux grammes, vingt fois plus que la recommandation officielle) et … une quinzaine de grammes !
Mais, bon, ça, c’est la théorie… Parce qu’en réalité, même en curatif, il est inutile de consommer plus de deux grammes (et ½ gramme en préventif), parce que ça ne soigne pas mieux qu’une dose plus faible… Tout simplement parce que, le sept février 39.891.213 avant JC, au moment où l’être humain a perdu sa capacité à fabriquer sa propre vitamine C, il a perdu – aussi – l’usage de l’enzyme appelée urate oxydase, une enzyme qui permet d’éliminer l’acide urique.

 

Oui, et alors ?

Bin alors, l’acide urique, comme la Vitamine C, est – aussi – un antioxydant plutôt costaud (même s’il est nocif à haute dose), et le fait d’avoir plus d’acide urique dans notre organisme (plus que ce que n’en avaient nos ancêtres d’il y a quarante millions d’années) a compensé la présence moindre de la Vit C.

Et donc, même si nos cousins les « grands singes » ont besoin de deux à huit grammes de Vit C quotidiennement, nos besoins sont moindres.

Pire, il semblerait que prendre continuellement plus d’un gramme par jour soit préjudiciable à nos yeux… Mais les études sont encore en cours…

 
Ça va en faire, ça, des gélules, des comprimés, …, à prendre chaque jour ?

Heuuu…
Oui, mais…

Même si des études ont prouvé que la Vitamine C « pure » qui sortait des laboratoires avait exactement la même composition que la Vit C qu’on trouve dans les fruits et les légumes, je vous rappelle quand même qu’il vaut mieux consommer « quelque chose » (une vitamine, un oligo-élément, …) dans son milieu naturel qu’isolé dans un comprimé ! Parce qu’une synergie bénéfique s’installe avec les autres nutriments présents dans votre fruit ou votre légume, et non dans la gélule !
Alors, plutôt que d’acheter cher et vilain des boîtes de pilules, mangez donc des fruits et des légumes !
Savez-vous qu’avec une seule demi-tasse de lanières de poivrons rouges, vous avez déjà l’équivalent de la dose officiellement recommandée ? Ajoutez-y un kiwi, une barquette de fraises (la saison arrive!), une orange (pas trop souvent, les oranges, si vous êtes un peu hépatique), et vous voilà pas loin du demi-gramme !

Bon appétit !

 

 

Advertisements

14 réflexions sur “Once upon a time …

    • Bien le bonjour.
      La différence ?
      Hé bien, la Vit C synthétique est fabriquée artificiellement … et pas la Vit C qu’on extrait de la cerise en question. Merci monsieur de la Palisse… 😉
      Et le prix, aussi, qui diffère…
      Chimiquement parlant, c’est la même chose.
      Aujourd’hui, on peut reproduire artificiellement à peu près n’importe quoi, depuis les machins les plus simples (en gros, en mélangeant de l’hydrogène et de l’oxygène, on obtient de l’eau, de l’eau pure, extra-pure, sans rien d’autre dedans, encore plus pure que de l’eau distillée qui, elle, a eu le temps de récupérer l’une ou l’autre « poussière » lors de sa condensation) jusqu’aux produits les plus complexes.
      Mais si l’on ne consomme que ces produits hyper-purs, il manque « un petit quelque chose » à la vie.
      On ne sait pas trop pourquoi, et les scientifiques ne sont pas d’accord à ce sujet, mais il semble que notre organisme préfère consommer des produits moins purs que des machins hyper-propres… Vraisemblablement, comme je le disais ci-dessus, parce que ces petites impuretés agissent en synergie avec le produit pur pour lui donner plus de « pouvoirs ».
      Si, en laboratoire, une Vit C synthétique et une Vit C naturelle font exactement le même travail dans un cadre bien précis, il semblerait qu’il n’en soit plus exactement de même dans notre organisme, et qu’il vaille mieux consommer les produits naturels que les produits – plus purs – chimiquement reconstitués.
      Ça fait des années que les scientifiques polémiquent sur le sujet, et dernièrement, certains courants prônent l’utilisation de produits synthétiques au prétexte qu’ils sont les mêmes que les produits naturels (oui, la molécule est la même, mais ce qui entoure la molécule n’est pas identique !). Je ne suis pas très d’accord avec ça, mais de grands noms de l’édition de la santé semblent croire que c’est chou vert et vert chou. Grand bien leur fasse… Mais quoi qu’il en soit, je me dis qu’il vaut mieux consommer une poignée de cerises « acerola » qu’une gélule avec « exactement la même vitamine »… Et comme on n’a généralement pas de cerises de ce genre chez nous, le plus simple, c’est de se tourner vers des produits « de chez nous » qui contiennent de la Vit C, un bout de poivron, par exemple…

      J’aime

      • si vous ne mettez pas ce qui suit sur votre blog , cela voudra dire , que vous dites

        n’importe quoi en ce qui concerne ces deux gaz explosifs et , que vous étes tres dangereux ,

        ( ),

        attention l’hydrogène et l’oxygène sont des gaz donc explosifs ,

        mon conseil , ne faites jamais de telles manipulations chez vous , n’écoutez pas ces gens

        qui font croire qu’ils sont du métier , alors qu’ils ne connaissent rien en PHYSIQUE

        J’aime

        • Quelles manipulations ne faut-il pas faire ? Ouvrir son robinet pour éviter que l’oxyde de dihydrogène n’explose ?

          😆
          Et donc, dire que l’eau se compose d’oxygène et d’hydrogène, c’est du ressort de la physique, ça ? Et la chimie, alors, ça explique quoi ?
          Mais, bon heureusement que toi, au contraire de moi, tu « es du métier »…

          J’aime

      • Merci pour la réponse. En fait, je posais la question car j’ai une amie trentenaire en bonne santé qui consomme de grandes quantités de vitamines C synthétiques et que je suis à court d’arguments….. Elle trouve l’acérola trop cher… Je dois avouer que j’ai du mal à comprendre ce besoin de se doper pareillement ?

        J’aime

        • Peur de vieillir, peut-être, tout simplement ? 😕
          Mais si elle est en bonne santé, il lui suffit de « bien manger » (de tout, raisonnablement, en mettant l’accent sur les légumes et les fruits) pour avoir (presque) assez de nutriments.
          Bon, maintenant, soyons clairs, à notre époque, oui, un complément de temps en temps peut être utile (parce que, malheureusement, même l’alimentation bio ne contient plus les mêmes taux de nutriments que l’alimentation d’il y a un siècle). Mais il n’est pas utile de se gaver de vitamines diverses, naturelles et encore moins synthétiques, à longueur d’année… Une petite cure, de temps en temps, d’un complexe – naturel – est amplement suffisant.

          J’aime

    • Demat, Monica.
      Ça dépend de l’état de ton foie.
      Si ce centre névralgique est en parfait état, ma foi(e), une orange par jour, et mangée au goûter, c’est OK…

      Deux oranges, bon, ok, pourquoi pas (mais il faut que le foie soit vraiment au top) à la limite, m’oui…
      Mais trois, c’est uniquement dans le cas d’une personne qui habite sur une île déserte non polluée et qui mange 100% bio, avec un BMI de pile poil 20, sans le moindre trouble pathologique et qui dort ses huit heures par jour (entre autres caractéristiques de la vie idéale que devrait suivre cette hypothétique personne)…

      Autant dire que personne, dans nos pays, ne correspond à ça !

      Donc, j’en reviens à mon orange quotidienne si j’ai un foie en pleine forme, sinon, deux ou trois par … semaine, c’est déjà bien… Surtout si le but, c’est juste de prendre de la Vit C…
      Il y a une flopée d’autres produits végétaux avec de la Vit C… L’orange est bien placée … dans les publicités, mais arrive bien loin après d’autres aliments (voici quelques exemples dans un petit tableau, par 100 grammes, en moyenne)…
      Cassis frais 200,00 mg
      Persil frais 190,00 mg
      Poivron rouge cru 162,00 mg
      Herbes aromatiques fraîches 143,00 mg
      Zeste de citron 129,00 mg
      Poivron vert, jaune cru 120,00 mg
      Poivron rouge cuit 81,00 mg
      Poivron vert, jaune cuit 74,40 mg
      Litchi frais 71,50 mg
      Fruits rouges (framboises, fraises, groseilles, cassis) 67,90 mg
      Coulis de fruits rouges (framboises, fraises, groseilles, cassis) 60,90 mg
      Papaye fraîche 59,70 mg
      Kiwi frais 59,00 mg
      Chou de Bruxelles cuit 58,20 mg
      Chou-fleur cru 57,90 mg
      Cresson de fontaine cru 56,50 mg
      Chou rouge cru 55,00 mg
      Jus d’orange pressé maison 53,80 mg
      Citron frais 53,00 mg
      Cerfeuil frais 44,70 mg
      Jus de citron pressé maison 42,60 mg
      Pamplemousse frais 42,10 mg
      Groseille fraîche 40,00 mg
      Orange à pulpe fraîche 39,70 mg … C’est-à-dire (à peu de chose près) pas beaucoup plus que dans 100g d’épinards crus, de moutarde, de pissenlit cru ou de mangue !

      J’aime

    • Oui, c’est utile de « bien manger », même si des imbéciles inféodés à l’industrie pharma (qui préfère évidemment vendre des médocs aux gens qui mangent mal) ont étiqueté les gens qui « mangent bien » de malades mentaux… Des orthorexiques… Hé bien, soyons donc tous orthorexiques !

      J’aime

  1. Je ne peux pas trop manger d’orange à cause de mon hépatite, mais je compense par d’autres produits, dont ceux de ta liste.

    J’aime

  2. merci pour la réponse
    donc je vais manger moins d’oranges car je ne supporte pas (de chocolat , mayo enfin des trucs que le foie n ‘aime pas ) un œuf par semaine ..
    je ne pensais pas les oranges dans ces cas la
    oui je dors sans rien prendre bien sur je suis une ( dormeuse ) de 22heures trente le soir jusqu à 6 heures trente du matin ( la je sors dehors loll sur la plage des fois )
    je sais bon voila
    kenavo Eric
    bonne fin de journée

    J’aime

Les commentaires sont fermés.