Fluor, ou pas fluor ?

That is the question…
Lorsque j’ai suivi mes cours de naturopathie, j’ai appris avec stupéfaction (oui, à l’époque, j’étais encore un peu naïf) que (je cite le fascicule sur la fluorisation de l’eau) « Beaucoup de personnes croient que la fluoration est le résultat de savants travaux de chercheurs désireux de trouver une solution à la carie dentaire. Ces personnes sont déçues lorsqu’elles apprennent que la fluoration n’est rien d’autre qu’un sale stratagème industriel pour trouver un débouché rentable à l’élimination d’un déchet toxique et particulièrement embarrassant. »
Je faisais partie des déçus, je l’avoue,,,

Quand vous lisez ce genre de texte dans un cours, vous commencez par être surpris… On le serait à moins…

Quoi ? Le fluor, ce booooon produit recommandé par les dentistes, par les marchands de dentifrices, par les pédiatres, …, c’est une saleté toxique que l’industrie nous refile sans vergogne, juste pour gagner des sous ?
Bin, apparemment, oui.

Je vous passe le reste du cours en question, bourré de chiffres, de dates, et de résultats sur la santé dentaire (voire de manque de résultats sur la santé dentaire, …, ou de résultats contraires à ceux avancés par les vendeurs de fluor!), et je résume : le fluor est un déchet toxique

Toxique, donc dangereux, donc à éviter…

Mais, bon, vous savez que les canards ont la vie dure, et que beaucoup de gens sont toujours fermement persuadés que les médecins et les labos pharmaceutiques (et les services marketing qui vantent le fluor dans le dentifrice) ne mentent jamais…

Le coup du fluor qu’il « faut » consommer pour avoir des bonnes dents, il a la vie dure. Très dure.

Plein d’autres légendes ont, de la même manière, la vie dure.
Par exemple, des millions de gens sont toujours persuadés qu’il « faut » boire trois (grands) verres de lait par jour (ou qu’il « faut » manger du pain – et de la brioche – ou qu’il « faut » boire des litres de jus d’orange etc., etc., etc.)…
Pas plus tard qu’hier (ce texte a été écrit le 21 mars), je me suis encore fait interpeller par un individu qui se cache sous le pseudo de « ExquiseFrance » et qui voulait absolument que je reconnaisse que le chlore était O-BLI-GA-TOI-RE pour désinfecter l’eau (des piscines et celle qu’on boit)… Bin non, il n’y a pas que le chlore : celui-ci est la pire solution…

Bref…

Pourquoi est-ce que je vous parle de ce poison chimique, le fluor, spécialement aujourd’hui ?

Tout simplement parce qu’un article paru dans The Lancet (The Lancet Neurology, pour être précis) ces derniers jours explique (je résume) que l’augmentation de divers handicaps neurologiques trouve une explication partielle dans l’utilisation de produits toxiques comme le plomb, le méthylmercure, les polychlorobiphényles, l’arsenic, le toluène (ceux-là avaient été pointés du doigt en 2006, et après 2006, on avait ajouté les produits suivants) : le manganèse, le chlorpyrifos, le dichlorodiphényltrichloroéthane, le tétrachloroéthylène, et les polybromodiphényléthers… Et le fluor ! Et les scientifiques pensent qu’il y en a d’autres à ajouter à la liste, mais là n’est pas la question…

La question, c’est de savoir pourquoi, …
… alors que depuis une bonne demi-douzaine d’années, « tout le monde » (le monde industriel, pharmaceutique, médical…) sait officiellement que le fluor est toxique, qu’il est même neurotoxique, qu’il provoque des gentilles maladies pas piquées des vers, …
… alors que les naturopathes (reconnus par l’OMS depuis 1982!) le proclament depuis encore plus longtemps, …
…, pourquoi est-ce qu’on continue à vouloir en refiler à la louche à la population, alors qu’elle n’est certainement pas en manque de fluor (vous avez déjà lu sur votre analyse de sang que vous manquiez de fluor, vous?) ?

Mmmhhhhh ?
Vous dites ?
Pour des raisons de pognon ?
Ha, bin, oui, évidemment, suis-je bête, j’aurais dû y penser…

Bon, bin, messieurs (dames) les industriels, maintenant que c’est paru une seconde fois officiellement dans The Lancet, vous ne pourrez plus prétendre que vous n’en saviez rien.

 

 

 

Advertisements

12 réflexions sur “Fluor, ou pas fluor ?

  1. Je me doutais vaguement que trop de fluor était néfaste mais là… Je tombe des nues 😦 Merci pour cette information…

    J’aime

    • Ce n’est même pas « prendre trop de fluor », qui est dangereux … parce qu’en réalité, le moindre complément qui apporte du fluor en plus que celui qui est déjà présent dans la Nature, c’est déjà trop !
      Idéalement, il ne « faut » (faudrait) plus prendre de supplément de fluor du tout ! Point.

      Mais, bon, allez donc expliquer à des gens qui ont entendu répéter depuis des années qu’il « fallait » gaver les gosses de fluor pour qu’ils aient de bonnes dents, allez donc leur expliquer que l’être humain a assez de fluor dans son alimentation…

      TOUT (sauf quand je raconte qu’il pleut chez moi, ou que je viens de manger un bout de chocolat : ceci est un blog, après tout, pas un livre de cours) ce que j’écris ici (en ce qui concerne la santé) est prouvé scientifiquement…
      Mais quand j’expose une vérité qui est, apparemment, en conflit avec ce que la sacro-sainte industrie raconte (ou en conflit avec les croyances des lecteurs), combien de fois n’ai-je pas, soit ici, soit ailleurs, eu des « retours de manivelle », de la part de gens qui sont outrés parce que j’ai osé dire le contraire de ce qu’a dit la déesse industrie !

      J’aime

      • Tu sais que Citroën a eu « transformé » la DS en ID…
        Peut-être qu’un jour la déesse industrie aura une idée pour faire son boulot honnêtement, en pensant moins aux dividendes de ses actionnaires ?
        Comment dis-tu ? Oui, tu as raison, on peut toujours rêver 😦

        J’aime

  2. Quand je pense qu’on donnait ça à nos enfants !!!
    Et heureusement qu’il y a des gens comme toi qui osent dire ce qu’il en est réellement , après les lecteurs en font ce qu’ils veulent, toi tu as accompli ta mission 🙂 Merci Sieur Eric .Gros bisous

    J’aime

  3. Cela fait des années que les américains se plaignent du fluor qui est ajouté à leur eau et ceci malgré la toxicité de celui-ci. C’est pour cela qu’ils ont développé de nombreux système de filtration de l’eau. Même pour la douche, car bien entendu, le fluor pénètre aussi par la peau.
    Bien à vous
    Josi

    J’aime

  4. alors messieurs et mesdames il vaut mieux utiliser du sel gris naturel qui contient tout ce qu’il faut pour nos dents et pas le fluor qu’on rajoute au sel blanc qui l’a perdu au raffinage.
    tiens ça me fait penser à une causerie ce matin sur France inter avec spécialistes ethno, histoire et anthropo…à propos de la viande hallal qui est de plus en plus (proposée par les agroalimentaires = 5milliards en jeu chaque année) donc demandée et autorisée…tu devrais la réécouter en podcast
    merci pour ton article, fallait le préciser!

    J’aime

  5. Jamais de fluor pour moi et mes enfants ne co,
    Naissent pas ça g fait la guerre grâce à des gens comme vous et vous Éric encore merci pensons à nos enfants et petits enfants merci

    J’aime

  6. Bonjour, Eric
    J’en avais déjà entendu parler, mais merci pour cette confirmation !
    Je te souhaite un bon mercredi.
    Bisoux
    dom

    J’aime

  7. Bonjour Éric,

    C’est toujours le même principe, faire croire aux gens qu’il est primordial pour la santé de prendre tel ou tel chose et leur faire peur dans le cas inverse, si il ne le prenne pas. Je parle bien sur du Fluor, mais également de la vitamine D pour les bébés, des vaccins…
    A quand les prescriptions de fruits et légumes, sport, détente? La peur a été installé il y à déjà bien longtemps. S’écouter avant de suivre les autres et le plus important. Dés la naissance de mon fils, disons 3h après on m’a fait un bourrage de crâne et une prescription avec une liste innombrable de produits pour mon bébé. J’ai tout acheté, puis je n’ai jamais pu lui donner le moindre fluor ou autre. Je me suis écoutée et je ne le regrette pas.

    Bonne journée

    J’aime

Les commentaires sont fermés.