Vite dit…

Y’en a un peu plus, je vous les mets?

Quatre brèves pour le prix de trois, aujourd’hui !

 

Une étude américaine publiée dans le BMJ OPEN prouve que la prise de somnifères augmente le risque de mort prématurée jusqu’à 4,6 fois plus. Mais si vous êtes un « petit » consommateur, soit moins de 18 comprimés par an (en gros : un somnifère toutes les trois semaines), votre risque n’est que de trois fois plus grand (que ceux qui n’en prennent jamais).

On a des chiffres : aux USA, la prise de ces pilules magiques pour dormir entraîne dans le sommeil éternel, entre 320.000 et 507.000 personnes ! En une année, hein, pas depuis qu’on a inventé les somnifères…

Bah, finalement, boire une tisane ou compter les moutons, c’est moins dangereux…

 

 

Des nouvelles de France : la société Celtipharm de Vannes, dans le Morbihan, a publié (le mois dernier, mais, bon, vous savez que la plupart de mes articles sont rédigés longtemps à l’avance) la carte des consommateurs de Viagra.

Dans les grandes lignes, pour l’hexagone proprement dit, les plus grands consommateurs sont dans l’est, et ceux qui s’en passent facilement sont dans le centre.

Mais par département, et sur l’ensemble de la France, la Haute-Corse est le département où il s’achète le plus de Viagra, la Creuse est celui où il s’en consomme le moins.

On en consomme plus l’été que les autres saisons. Et on en consomme plus dans les villes qu’à la campagne.

 

 

Un jeune homme irlandais de 22 ans a récemment trouvé le moyen d’économiser sur le prix du Viagra.

En faisant le con En s’essayant à rouler en équilibre sur la roue arrière, il est tombé … sur la barre transversale de son vélo. Aïe !

Juste victime de quelques contusions, il est rentré chez lui, et s’est alors rendu compte qu’il était en érection permanente.

Il faut croire que ça ne le gênait pas trop, puisqu’il n’est allé voir son médecin qu’après cinq semaines de priapisme !

Mais, malgré les diverses interventions de divers médecins, il a gardé son érection durant encore deux semaines, jusqu’à ce qu’un chirurgien trouve l’origine du problème (une modification de l’irrigation du pénis) et l’opère avec succès.

Et vous, messieurs, vous avez envie de vous remettre au vélo ?

 

 

Une quatrième brève, parce que vous êtes sage…

Une brève en guise d’applaudissements : bravo les Américains du Sud !

Du moins certains d’entre eux…

Voici peu, la Bolivie a décidé qu’elle ne voulait plus, sur son territoire, les usines à malbouffe que sont les Mc Donald’s…

Aujourd’hui, c’est le Salvador qui s’attaque à un autre grand parmi les grands : Monsanto !

Après quelques études qui ont conclu que des maladies rénales, de plus en plus courantes dans le pays, pourraient bien être en rapport avec les produits chimiques utilisés dans les entreprises agricoles, le gouvernement salvadorien n’a pas chipoté ni tourné autour du pot durant trente-six ans, et il a voté l’interdiction d’utiliser 53 produits chimiques à base d’endusolfan, de paraquat, et/ou de glyphosate…

Du glyphosate ?

Ça tombe bien : le glyphosate entre dans la composition de ce bon herbicide total appelé Roundup…

Monsanto (le fabricant du Roundup) n’est pas content (nooooon ?), et les exploitants agricoles non plus, parce qu’il va leur falloir sortir l’huile de coude pour s’attaquer aux mauvaises herbes, mais justement, le gouvernement a rétorqué que c’était l’occasion d’engager de la main d’œuvre sur place plutôt que d’enrichir bêtement un empoisonneur américain en lui achetant de la saloperie à utiliser deux fois par an.

À quand la même chose chez nous, avec un gouvernement qui aurait les c… heuuu … qui aurait le cran de mettre hors-la-loi les empoisonneurs et leurs poisons ? Sans se laisser impressionner ou acheter par des industries qui se croient tout permis tant que ça leur rapporte du pognon ?

Oui, je sais, on peut toujours rêver…

Il n’y avait pas des élections prévues pour je ne sais trop quoi, cette année ?

 

 

 

 

Advertisements

9 réflexions sur “Vite dit…

  1. Bonjour, Eric
    Tu as toujours le chic pour nous annoncer de bonnes nouvelles !
    Merde, mon Pépère est parti faire du vélo, entre deux averses …
    Je te souhaite un bon mardi.
    Bisoux
    dom

    J’aime

  2. j’ai hâte de connaitre la suite ..Salvatore contre Monsento, je crains d’être déçue…la grosses bête est très forte et riche, big pharma aussi, hélas…
    Bisous

    J’aime

Les commentaires sont fermés.