Cystite et compagnie

 

Mais, c’est quoi, une cystite ?

La cystite, bon nombre de femmes le savent (par expérience), c’est une inflammation de la paroi de votre vessie, généralement due à des bactéries.

Vous avez subitement fortement envie de faire pipi, mais une fois que vous vous présentez devant la lunette, vous vous rendez compte que la miction provoque d’importantes douleurs, comme une brûlure, et finalement, vous n’urinez que quelques gouttes. Une torture !

Si vous faites pipi dans un verre, vous pouvez constater que votre urine, parfois malodorante, peut être troublée par la présence de globules blancs, qui se sont « suicidés » en attaquant les bactéries. Et parfois, vous trouverez quelques gouttes de sang, mais c’est généralement bénin : il s’agit simplement de votre muqueuse qui saigne légèrement suite à l’inflammation.

Je le disais ci-dessus, bon nombre de femmes (plus de cinquante pourcents d’entre elles !) connaissent les joies de la cystite. Plus souvent que les hommes (même si des hommes en souffrent également).

C’est un peu logique…

La vessie est normalement protégée des bactéries (les bactéries qui viennent de l’extérieur) par un petit canal. Qu’on appelle l’urètre. L’urètre masculin mesure une bonne dizaine de centimètres : les bactéries peinent à remonter jusque la vessie. Mais l’urètre féminin est quatre fois moins long, alors les bactéries n’ont pas un grand trajet à parcourir avant de se retrouver dans la vessie ! En outre, l’ouverture de l’urètre féminin se trouve dans la région péri-anale, là où les bactéries sont légions.

 

Quelles bactéries ?

Huit fois sur dix, il s’agit de l’Escherichia Coli. Et dans les deux autres cas sur dix, on peut trouver des staphylocoques, des proteus, des klebsiella…

L’E-coli se trouve naturellement dans les intestins. On a remarqué que, souvent, des problèmes digestifs (constipation, diarrhée, colite, …) étaient concomitants à l’apparition des cystites.

 

Que faire en cas de cystite ?

Hé bien, vous pouvez aller chez votre médecin, par exemple.

Il va vous prescrire des antibiotiques chimiques, généralement à large spectre.

Généralement, la cystite disparaît au bout de deux-trois jours.

Ce qui est une bonne chose : inutile de consommer des antibiotiques plus qu’il n’en faut…

Mais il arrive que certaines personnes connaissent des cystites à répétition ! Et dans ce cas, les traitements s’enchaînent, de plus en plus longs, de plus en plus costauds !

 

Et si l’on ne veut pas d’antibiotiques ?

D’abord, que vous preniez un antibiotique ou pas, un petit conseil (que même les médecins conventionnels donnent) : buvez ! Beaucoup. D’eau. Deux litres par jour pour nettoyer votre vessie. Et dès que l’envie de faire pipi arrive, ne vous retenez surtout pas.

Ensuite, vous devez, en guise de prévention, renforcer votre système immunitaire, ainsi que votre flore intestinale et uro-génitale. Certaines cystites arrivent au moment de la ménopause : une prise de DHEA peut agir sur les muqueuses et la peau, mais aussi sur tous les systèmes altérés par l’avancée en âge.

Des traitements naturels « de terrain » peuvent remplacer les antibiotiques, et/ou servir préventivement.

Par exemple, la canneberge. À prendre en jus. En VRAI jus ! Pas en cette « limonade » qu’on vend généralement, avec un peu de jus, du sucre et de l’eau ! Ce prétendu jus-là, plus sucré que fruité, ne vous est pas plus utile que si vous buviez un verre de coca, au contraire !

Ou le D-mannose, un sucre (qu’on trouve dans des fruits, par exemple dans la canneberge) qui attire l’E-coli à lui, et l’emporte lors de la miction plutôt que de laisser la bactérie s’accrocher à la paroi de la vessie.

Il y a aussi l’hibiscus sabdariffa, qui, avec ses polyphénols, empêche certaines bactéries (dont l’E-coli) de s’accrocher à la vessie. Délicieux en tisane.

Ou les probiotiques, qui permettent de rétablir l’équilibre entre les « bonnes » et les « méchantes » bactéries, et empêchent aussi les « méchantes » bactéries de s’accrocher aux voies urinaires.

Citons aussi la Vitamine C, qui acidifie votre urine, ce que les bactéries n’apprécient pas du tout. Et en outre, la Vit C booste votre système immunitaire.

Un complément alimentaire, la berberine, sert d’antibiotique naturel et empêche aussi les bactéries de s’accrocher aux parois. Très efficace en cas de cystite aigüe.

Enfin, surtout si vous êtes sujet aux récidives, passez chez votre herboriste chercher de la busserole. Et buvez-en en décoction.

Et puis, si vous avez sous la main de l’extrait de pépins de pamplemousse, et/ou du magnésium, rappelez-vous que ces deux produits peuvent aider dans bien des pathologies, et même en prévention.

 

 

Des « trucs » à se rappeler, en vrac :

–          après la piscine, enlever rapidement son maillot et prendre immédiatement une douche

–          boire beaucoup (d’eau !)

–          éviter de porter des gros tampons, préférer les serviettes en coton bio ou la coupelle menstruelle

–          éviter les aliments irritants (pour la vessie) : asperge, café, champagne, sucres sous toutes ses formes, tomate, vin blanc, vins/alcools avec sulfites et soufre ajoutés, …

–          éviter les produits raffinés, préférer les produits complets

–          éviter les rapports sexuels contaminants (pas de pénétration vaginale après une pénétration anale)

–          éviter les vêtements moulants et synthétiques, préférer le coton

–          éviter les viandes issues d’élevage intensif, préférer le bio, moins pourvoyeur de bactéries résistantes

–          manger des baies fraîches (et/ou boire leur jus) : mûres, myrtilles, cassis, canneberge …

–          manger des fruits et des légumes pour régulariser le transit intestinal

–          manger des probiotiques

–          ne pas se retenir d’uriner

–          s’essuyer d’avant en arrière, et non d’arrière vers l’avant

–          se laver les parties génitales à la main (sans gant !) avec un savon qui ne va pas modifier le pH acide, ni détruire la flore vaginale ; bien rincer ; éviter les gels douches, les bains moussants, les déodorants …

 

Et … pour faire l’amour ? Est-ce contrindiqué ?

Non, mais prenez quelques précautions si vous êtes sujet (ou sujette, plutôt) aux cystites…

Avant et après, mesdames, buvez beaucoup. Pour pouvoir, après le rapport sexuel, uriner facilement et vider votre vessie si des bactéries s’y sont infiltrées.

Avant et après, faites une toilette intime, mais sans faire varier le pH de votre vagin.

Comme je le disais ci-dessus dans les « trucs », évitez les rapports contaminants.

Si vous êtes ménopausée (ou si vous souffrez simplement de sécheresse vaginale), n’hésitez pas à avoir recours à un gel hydratant.

Maximum dix minutes après le rapport sexuel, urinez, sans essayer de vous retenir.

 

Bonne journée…

Sans cystite !

 

 

 

Advertisements

6 réflexions sur “Cystite et compagnie

  1. Intéressant l’article , je n’ai jamais eu de cystite bon à savoir !!! Merci bonne nuit PS: pourquoi enlever immédiatement son maillot de bain et prendre une douche après la piscine ?? Choses que je fais bien sûr à cause du chlore pratiquant l’aquabiking et Aqua fitness mais y a t’il un rapport avec la cystite?? merci

    J’aime

    • Pour éviter une « macération » à l’entrejambe, tout simplement.
      Parce que malgré le chlore ou je ne sais trop quel produit chimique, il reste toujours bien quelques vilaines bactéries qui risquent de proliférer…
      Alors, un rapide rinçage sera le bienvenu (rinçage et séchage, évidemment) … quitte à enfiler ensuite un maillot sec si l’on compte rester en maillot le reste de la journée sur la pelouse autour de la piscine (d’où l’avantage des endroits naturistes : pas besoin de prendre deux maillots pour aller à la piscine).
      Belle nuit !

      J’aime

  2. Bonjour, Eric
    Merci pour ces indications mais, … je touche du bois… je n’ai jamais eu ce problème.
    Je te souhaite une bonne fin de semaine.
    Bisoux
    dom

    J’aime

  3. Quel bon article, vraiment très intéressant, j’ai résolu le problème avec la vitamine C 1 000 mg(acérola) , tous les jours, cela booste mes défenses immunitaires et avec un peu de tous les autres conseils, plus jamais de problèmes…c’est génial.
    Que la vie est belle….joyeuse fin de semaine à vous…

    J’aime

Les commentaires sont fermés.