En un rapide coup d’œil…

Souvent, on me demande ce que l’on peut manger (pour ne pas grossir, pour être en forme, pour ne pas tomber malade, …), et combien (en quantité, en calories) on peut en manger…

Si répondre à la première question m’obligerait à écrire un livre (un jour, peut-être ?), je viens de dénicher un site américain qui va me permettre de répondre facilement à la seconde question…

Un site qui affiche un tableau avec – en images et en chiffres – quelques quantités d’aliments courants (courants aux USA, mais comme, chez nous, nous commençons à manger comme de l’autre côté de l’Atlantique, vous ne serez pas trop dépaysé par certains produits), des aliments qui affichent pile poil deux cents calories (ou 200 kilocalories, selon que l’on veuille respecter les appellations officielles d’aujourd’hui).

 

Pourquoi 200 kcal ?

Parce que, comme l’explique le site, cela correspond à un volume facilement tangible, facilement compréhensible, saisissable au premier coup d’œil, pour l’ensemble des aliments présentés. Cent calories, pour certains produits comme du beurre, ça aurait fait vraiment trop rikiki, ou cinq cents calories, pour d’autres produits comme du céleri, ça aurait donné un volume qu’on ne voit jamais dans nos assiettes.

J’ajouterai personnellement que deux cents calories, c’est un nombre qui me plaît bien, parce que ça correspond à … une collation, environ. Si l’on mange dans les deux mille calories (2.000 à 2.400 kcal, selon qu’on est une femme ou un homme[1], sans tenir compte d’autres variables, comme la température ou l’activité physique) réparties sur trois repas et trois collations, ça donne environ cinq à six cents calories par repas, et dans les deux cents calories par collation… En voyant ce que représentent 200 kcal, vous pourrez vous rendre compte que, ce petit morceau de fromage et cette petite bouteille de coca qui accompagnent les deux pommes de votre collation de dix heures, hé bien, ils dépassent allègrement en calories ce que la collation seule devrait vous apporter !

 

Une dernière remarque avant de vous donner le lien pour aller visiter le site (et avant de vous mettre quelques exemples ci-dessous) : n’oubliez pas que d’autres critères que les calories entrent en jeu pour « bien manger » !

Un exemple : ce serait ridicule d’envisager de ne boire que du lait ou du coca sur la journée, même si vous prenez vos trois litres et demi de lait ou vos six litres de coca (oui, le lait entier est plus calorique que le coca[2], vous ne le saviez pas ?)…

 

Alors, le lien pour voir toutes les quantités directement sur le site : cliquez ici

Et quelques exemples (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

 

200 calories

 

Vous avez vu le dernier ?

28 grammes de beurre…

Quand vous allez acheter un « jambon-beurre », c’est environ un peu moins que ce que l’on vous tartine sur votre demi-baguette (et ce n’est peut-être même pas du « vrai beurre »)… Rien que la plus ou moins fine couche de beurre est plus calorique que le reste du sandwich !

 

Bon appétit !

 

 


[1] Depuis le temps que je vous le dis, que, NON, les hommes et les femmes ne SONT PAS ÉGAUX devant la Nature ! Même si des idiots dans des gouvernements et dans certaines associations prétendent le contraire… Pire qu’une différence « mâle-femelle », on trouve d’autres différences parmi les humains. Même si je n’aime pas la notion de « races » (nous sommes tous de la même race, la race humaine, mais certains utilisent malencontreusement ce terme pour désigner l’appartenance à différentes « ethnies »), il faut avouer qu’un homme « blanc » n’est pas égal (devant la Nature) à un homme « noir » ou à un homme « jaune ». Même les religions ou les philosophies sont, toujours « naturellement » parlant, une source de différences : il a été constaté, un exemple parmi d’autres, qu’un bouddhiste qui pratiquait la méditation avait plus de chance d’être en meilleure santé qu’un catholique qui va à la messe chaque dimanche, qui lui-même est généralement en meilleure santé qu’un athée ! Bref, NON, tous les humains ne sont pas égaux le moins du monde !

[2] Coca : 42 kcal aux cents grammes, et lait entier : 64 kcal ! Même le lait ½ écrémé titre dans les 45 kcal ! Mais, évidemment, dans les publicités, il est dit qu’il faut boire beaucoup de lait (qui est plus calorique que le coca !), et même qu’il faut ajouter un jus d’orange chaque matin (qui est aussi calorique et aussi sucré que le coca) au verre de lait, à la tartine de pain blanc couverte d’une pâte pleine de sucre et de graisse de palme, et au bol de sucreries-céréales baignant dans un marécage de lait ! Waow ! Rien que ça ! Et pourquoi pas un verre de vin rouge, aussi ? Merci, les gentils publicitaires, de prendre soin de la santé de votre portefeuille de notre santé !

 

Entendons-nous bien : non, je ne me présente pas en défenseur du coca.

Je voudrais juste qu’on cesse de porter aux nues certaines saloperies que les pubs vous incitent à consommer de plus en plus, en les présentant comme de « bons produits », alors qu’il s’agit … de saloperies, justement.

Vous ne donneriez pas un verre de coca à votre enfant à sept heures du matin, en guise de déjeuner, je suppose ?

Non ?

Hé bien, alors, pourquoi lui donneriez-vous du lait ou du jus d’orange ?

Parce que la pub le dit ?

 

 

Advertisements

3 réflexions sur “En un rapide coup d’œil…

  1. C pourtant pas bien compliqué de bien manger , les gens sont co…..s il n’y a pas de fumée sans feux !! dire manger des fruits et des légumes ils sont perdus et pourtant…. Moi le matin c jus de citron , fruits , thé noix du brésil amandes noisettes baies de goji un petit carré de chocolat noir et j’ai une taille 38 pour 58 ans + un peu de sport et le travail je ne me assez bien bonne soirée Éric et vous votre poid ????

    J’aime

  2. génial ton lien, je note
    …et surtout ne pas oublier que les haricots verts/jambon ne fait pas plus maigrir qu’un bon osso bucco: 500 cal de haricot vert/jambon = 500 calories d’osso bucco ou de curry d’agneau = 500 calories de jambon beurre mais avec lequel je me régale le plus? le facteur frustration est important à prendre en compte dans la démarche d’amaigrissement et si je m’en tiens aux HVJ je risque , par frustration d’aller craquer en soirée sur autre chose de plus satisfaisant!

    J’aime

Les commentaires sont fermés.