J’en ai une bien bonne à vous raconter…

Connaissez-vous Linked In ?

Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un machin qui ressemble vaguement à Facebook, mais plutôt pour se faire des relations professionnelles que des « amis » (même si des trolls s’en servent pour tenter de chasser la nana).

Je suis inscrit, déjà depuis un bon moment, chez eux. Et, de temps en temps, je reçois un mail d’un membre cherchant à rejoindre mon réseau.

Rien d’extraordinaire, quoi…

Mais le mail que j’ai reçu cet après-midi à 14h32 sortait quand même un peu de l’ordinaire. Voici une copie écran :

LI1

Moi, je me serais invité à rejoindre mon propre réseau professionnel ? 😯

Heuuu ? Bizarre, je ne me rappelle pas… Alzheimer précoce ?  😆

Bon, alors, je me suis dit que j’allais jouer le jeu, et j’ai donc cliqué sur le lien…

Pour tomber sur ma page me signalant ceci dans le bandeau :

LI2

Ha bon ?

Vous voulez mon avis ?

Le bug de l’an deux mille est enfin arrivé !

Avec du retard, mais il est arrivé.

Du moins chez LinkedIn…

😆

 

 

Advertisements

14 réflexions sur “J’en ai une bien bonne à vous raconter…

  1. Où te reconnais-tu exactement, dans la phrase « des trolls s’en servent pour tenter de chasser la nana », pour que tu nous signales si gentiment qu’il s’agirait d’un mensonge ou d’une diffamation ? Que je sache, je n’ai jamais cité ton nom, et pourtant, tu t’empresses de venir nier…
    Toi qui sais tout, tu connais certainement cette expression que, cette fois, je ne traduirai pas : li ci qu’est rogneûs qu’i s’ grète ! 😈

    J’aime

    • Exact, ce n’est pas parce que l’on parle à des femmes que l’on drague…
      Par exemple, quand tu écris des « Bizzzzzzzzzzzzz », on pourrait croire que tu fais le mouchard … heuuu … la mouche, voulais-je dire…

      Mais que faut-il penser (entre autres) de ceci :

      Bon, ok, tu vas me dire que tu fais ce que tu veux, mais personnellement, il m’arrive rarement de « parler » simplement à une femme en lui disant qu’elle est excitante chérie, et en lui envoyant des bisous mouillés !
      😆

      J’aime

  2. A Gérard, le chimiste diplôme !!! de quoi, en plus de chimie???
    Pourquoi tant de haine???et pourquoi l’écrire?
    Rien ne t’oblige à lire ce blog!!!
    Si cela ne te plait pas, ne te fait pas de mal, ne l’ouvres plus…
    Je t’envoie plein de tendresse et d’amour et te souhaite une belle et lumineuse journée à toi aussi

    J’aime

    • Cher chimiste diplômé,
      Je suis désolée d’avoir déclenché cette logorrhée verbale, que je ne demandais ni ne souhaitais non seulement compte tenu du contenu que des fautes d’orthographe !!
      Toutefois, bravo pour ton courage et ton aide à ta famille et à tout ceux qui t’entourent
      Comme je ne suis malade de rien, jamais pistonnée et heureuse, née en 51, je compatis à tes maux mais ne les partage pas….
      Je t’envoie pleins de pensées positives et lumineuses et souhaite que tout aille pour le mieux et de mieux en mieux pour toi sincèrement.

      J’aime

      • Quand tu demandes de quelles fautes (au pluriel) il s’agit, je suppose que tu ne tiens pas spécialement à ce qu’on épluche tous tes écrits pour y répertorier les nombreuses fautes ? Sur la première demi-douzaine de lignes, tu es arrivé à commettre une quinzaine de fautes ! J’ai arrêté de compter après tes 69 jolies petites étoiles 😆
        Quelqu’un qui corrige les fautes d’orthographe, oui, ça porte un nom. De mon temps, on appelait ça un prof de français ! 😈
        Sur ce, bon séjour à l’hôpital pour Dame Juliette. J’espère qu’elle va bien…

        J’aime

        • Mais enfin , Gérard il s’agit d’un blog et non d’une conversation privée, et sur un blog, tout le monde écrit et répond , en vrac, c’est le principe de base….
          Bonne convalescence à ta femme Juliette (tu vois, j’ai suivi ce que tu donnes comme informations, non privées…)
          Joyeuse et lumineuse journée à toi.

          J’aime

Les commentaires sont fermés.