Une petite anecdote que j’ai peut-être déjà racontée…

 

Voici quelques années, j’étais sur un parking en train de manger mon sandwich en attendant que les consultations reprennent, et une dame s’avance vers moi pour une consultation gratuite (bah, oui, pourquoi pas).

Je vous passe les détails, mais je lui dis que je soupçonne un problème de reins, et je lui demande si, tout-à-fait par hasard, elle n’aurait pas mangé beaucoup de viandes ces dernières semaines…

Elle est plutôt surprise : « Pourquoi est-ce que vous me parlez de mes reins et de viandes ? Ça n’a rien à voir avec les plaques rouges que j’ai sur la poitrine ! »

Et là, je lui réexplique les grandes lignes de mon raisonnement, et lui répète que je pense que son problème de rougeurs vient probablement de ses reins qui sont en train de subir le contrecoup d’une consommation exagérée de viandes.

« Je ne comprends vraiment pas votre raisonnement (pas grave), mais c’est vrai que je mange beaucoup de viandes pour l’instant, ça fait deux bonnes semaines que je suis le régime Dukan »

« Hé bien, Madame, si vous voulez un conseil, laissez tomber ce régime, et vous verrez que votre problème va se résoudre de lui-même ! »

 

Évidemment, pas contente, la Madame ! J’avais osé critiquer le régime de son dieu !

Et, une heure plus tard, sans dire qu’elle m’avait déjà consulté sur le parking, elle racontait les mêmes symptômes à un confrère qui lui a alors posé la même question (sur sa consommation de viande) et lui a conseillé de laisser tomber le régime Dukan avant que ses reins ne soient en compote.

Doublement pas contente … parce que, cette fois, elle avait dû payer pour entendre le même conseil que je venais de lui fournir gratuitement une heure plus tôt !

Elle a grommelé qu’elle allait encore suivre ce régime une quinzaine de jours, et puis qu’elle aviserait…

C’est ça, Madame, avisez, avisez !

 

 

Pourquoi est-ce que je vous raconte ça ce soir ?

Parce que je viens de tomber (aïe) sur un article qui prouve que, ma foi, les « charlatans », vous savez, ceux qui, d’après mon troll, n’ont aucun diplôme ni aucune connaissance, … les « charlatans », finalement, ils en savent parfois plus que la science officielle, et ce, des années avant que la science officielle ne prouve timidement qu’ils avaient raison.

En voici encore une belle illustration…

Selon une recherche faite à l’Université de Grenade, en Espagne, les régimes riches en protéines (rappelez-moi … le Dukan … c’est quoi, comme régime ? ha, oui, hyperprotéiné ! et la viande, c’est quoi ? ha, oui, des protéines…)…

… les régimes riches en protéines, disais-je augmentent le risque de développer des maladies rénales à long terme, et aggravent les marqueurs urinaires et morphologiques des reins.

 

Et non seulement le fait de manger trop de viande fiche déjà vos reins en l’air, mais ça ne s’améliore pas avec le fait que ces régimes vous interdisent pratiquement de manger des fruits et des légumes (ou alors, très peu), fruits et légumes qui permettraient, grâce au potassium et au magnésium, de combattre un peu les effets secondaires de l’excès de protéines !

 

Mais, vont me rétorquer ceux qui ont suivi correctement l’histoire, cette dame, là, elle n’avait suivi le Dukan que durant moins de trois semaines, et l’étude parle de maladies rénales à long terme… ?

Exact.

Je n’ai jamais dit à cette dame qu’elle avait une maladie rénale. D’ailleurs, je ne me serais pas permis de poser un diagnostic !

J’ai dit que les symptômes qu’elle m’avait décrits (ses plaques rouges) provenaient probablement d’un ennui aux reins, et que, si ses reins s’essoufflaient (si j’ose dire), c’était parce qu’elle mangeait trop de viandes !

La vraie maladie de reins, elle, n’aurait été réellement « déclarée » que quelques mois plus tard !

Mais les pauvres reins, avant de tomber vraiment malades, ils lancent des signaux d’alertes. Signaux d’alerte que, bien souvent, la médecine soigne sans essayer de savoir de quoi ils sont les signaux d’alerte ! Dévisser l’ampoule du tableau de bord (le symptôme qui annonce la future panne) ne sert pas à grand-chose… Je vous l’ai souvent dit : le propre de la médecine conventionnelle, c’est d’être parfaite pour les machins d’urgence. Pour ce qui est de comprendre[1] qu’une plaque rouge sur la poitrine pourrait venir d’un surplus de viandes, il faut être un « charlatan » … ou peut-être s’appeler Virginia Aparicio García-Molina, docteur à l’Université de Grenade !

 

Bonne fin de week-end, les amis.

 

 

 


[1] Et en plus, en réponse à mon troll qui va encore me parler d’exercice illégal de la médecine, je signale que pour avoir un exercice illégal de la médecine, il aurait fallu que je l’ausculte (ce ne fut pas le cas), que je diagnostique une maladie (ce ne fut pas le cas), et/ou que je lui prescrive un médicament (ce ne fut pas le cas non plus). Exercice donc tout ce qu’il y a de plus légal d’un bon sens logique, oui ! Mais je t’en prie, Letroll, dénonce-moi une nouvelle fois à l’Ordre des Médecins, et explique-moi une Nème fois du fait que les blogs ««« de santé »»» (avec trois paires de parenthèses comme tu l’écris d’habitude) sont sous surveillance et blablabla…

 

 

 

Advertisements

5 réflexions sur “Une petite anecdote que j’ai peut-être déjà racontée…

  1. Autre que des plaques rouge avec le régime dukan !! Une copine avait des crampes aux jambes à répétition et à force de lui dire que c’était son régime elle a renoncé quelques jours plus tard elle n’avait plus rien .. En plus de ça elle avait un teint gris bref l’horreur !! Sont fous les gos !! Bonne soiree

    J’aime

  2. Hier, un ami est passé à la maison, et il était fatigué. Je lui ai servi un café pour le réveiller.
    Vu que je viens de le publier noir sur blanc sur mon blog, il y a donc exercice illégal de la médecine (diagnostic de fatigue non chronique + prescription d’un produit destiné à remédier à cette maladie) ET exercice illégal de la pharmacie (délivrance d’un produit à la caféine).
    Et en cherchant bien, tu pourrais même trouver un délit dans le fait que j’ai préparé moi-même son café et que je le lui ai servi, noir, avec des biscuits : n’est-ce pas de l’exercice illégal de la pâtisserie, ça ? 😆

    J’aime

Les commentaires sont fermés.