À qui le tour ?

Après des noms désormais mondialement connus comme Fukushima ou Tchernobyl, quelle sera la prochaine ville à s’inscrire dans la liste des endroits ravagés par cette énergie si propre, si sûre, si peu chère, … ?

Cela se passera-t-il en France ou en Belgique ?

La Belgique où des centrales présentent des micro-fissures dont plus personne ne parle depuis qu’elles ont été découvertes voici des mois…

La France qui connaît un léger problème de corrosion sur des gaines de combustibles (des gaines qui entourent l’uranium) dans 25 de ses 58 réacteurs…

Léger problème, tellement minuscule … qu’il a été tenu secret par EDF (le TEPCO français)…

Je vous laisse lire l’article de Mediapart (clic)

Est-ce que tout serait autant sous contrôle ? Il y a de quoi se poser la question…

Mais, bon, pas grave… Le gouvernement Français vient justement de publier le Plan National de Réponse Accident Radiologique ou Nucléaire Majeur ce 3 février… Comme s’il s’attendait à … quelque chose ?

 

 

Si vous êtes en Bretagne, mettez-vous à l’abri ce soir, parce que la tempête qui arrive va être … tempétueuse !

On annonce des vagues entre quinze et vingt mètres…

J’espère que des cons n’ont pas eu la bonne idée d’installer des centrales nucléaires le long du littoral ouest…

Bon week-end !

Advertisements

21 réflexions sur “À qui le tour ?

  1. Les bretons n’ont pas de centrale, ils s’y sont un peu opposés comme qui dirait. EDF n’hésite pas à le leur rappeler chaque Hiver un peu rude lorsque la consommation électrique atteint des pics difficiles à soutenir et que le réseau en Bretagne a tendance a subir quelques coupures… Mais que les bretons se rassurent, en cas d’incident majeur sur l’une des centrales situées quelques centaines de kilomètres plus bas sur la façade atlantique (du côté de Bordeaux par exemple), ils n’échapperont pas plus aux retombées que si les centrales étaient chez eux. D’ailleurs, de mémoire, il y a 10 ou 15, Bordeaux a failli être évacué suite à un incident sur la centrale qui aurait pu finir très mal : les pompes destinées au refroidissement du coeur s’étaient retrouvées inondées suite à une tempête un peu violente avec beaucoup de pluie. Un truc rare donc. Mouaih. Vu la météo actuelle, j’espère qu’ils ont sécurisé leurs pompes depuis.

    J’aime

      • il faut garder les centrales nucléaires , qui ont été construites en FRANCE , en tenant compte

        des dangers de la nature , au JAPON , c’est la nature qui a provoqué la catastrophe et ,

        NON LE NUCLEAIRE

        ( il est simple et SURTOUT tres SIMPLISTE DE DIRE QUE CE SERAIT UNE catastrophe NUCLEAIRE , C’EST UN GROS MENSONGE ) ,

        en plus vous accusez EDF , que vous diffamez , j’en informe EDF

        J’aime

        • Tu informes ?
          Tiens ? On appelle ça de l’information, maintenant ?
          Le collabo est de retour !
          Tu te rappelles donc avec nostalgie le bon vieux temps où on demandait de « collaborer » ? 😆

          J’aime

    • Dans mon coin, c’est relativement doux aussi, mais encore un peu humide.
      Mais si le thermomètre affiche six degrés, avec un vent à trente kilomètres à l’heure, on a l’impression qu’il gèle !

      J’aime

  2. Bonjour Eric, j’espère que tu vas bien. Je n’ose même pas penser à tous ces risques que nous encourons tous les jours ici ou ailleurs mais qui un jour nous rattraperons sûrement…
    Je viens te souhaiter un bon dimanche, bisous !

    J’aime

  3. la chandelle ou les risques…faut choisir; bon faut que ej tienne encore au plus 50 ans!
    ici très beau soleil aujourd’hui sans vent et pas froid (un tout petit peu) de marseilel; je bosse mais je prends une minute de répis avant de continuer mes taches (plus légères) du we. a bientôt, bzz

    J’aime

    • Je ne suis pas certain que le choix soit limité à la chandelle et aux risques du nucléaire.
      Je suis même certain du contraire…
      Mais tant que le pognon prendra la place du bon sens, on ne laissera pas le monde utiliser en paix des énergies propres. Malheureusement.

      J’aime

  4. nous encourrons tous des risques bien sur
    dans l arrée la centrale de Brennilis est en démantelement et n’ en finie plus de l ‘être

    ( merci de ton com ) qui moi, m à réconfortée car je ne suis pas vaccinée de la grippe
    malgré que je l’ ai eu l année derniére et très forte, si forte que j en ai peur pour cette année
    ma peur serait comme pour la personne citée sur mon blog d’ aller à l hosto car la tu vois je ne me sentirais pas bien rien que le fait d ‘être ( enfermée )
    pour moi c’est être à l air libre ma quête , comme hier face aux éléments que j aiment ben oui ,
    le coup de vent annoncé Ruth nous l ‘avons à peine senti , nous verrons pour les autres , mais les virus c’est pire je trouve
    bon dimanche à toi pour nous c’est accalmie
    kenavo bises Eric

    J’aime

    • Demat…
      La vaccination, pour ce à quoi elle sert…
      La seule fois où, inconscient, je me suis laissé faire par la nouvelle jeune toubib du village, je me suis chopé deux fois la grippe dans les trois semaines après la vaccination ! Et je ne suis même pas certain que les dégâts se soient limités à ces deux grippes…
      Avant ma prochaine vaccination, maintenant, j’attends qu’un médecin me signe une déclaration comme quoi il m’assure que je ne choperai pas la grippe dans les trois cent soixante-cinq prochains jours, et que le vaccin est tellement sûr qu’il s’engage à prendre à sa charge tous les frais liés à une survenance d’un GB ou d’une narcolepsie ou de toute autre pathologie qui pourrait, de près ou de loin, être causée par le vaccin contre la grippe !
      Mais comme aucun médecin n’est assez fou pour promettre ce qu’il ne pourrait pas certifier, je suis tranquille de ce côté.
      Je préfère avoir quatre jours à quarante de fièvre (au moins, c’est la preuve que mon système immunitaire fonctionne encore) que de me faire piquer !
      Tiens, ça me fait penser qu’aucun grand ponte ne s’est encore présenté pour relever le « défi vaccinal » lancé l’an dernier… Un million de dollar, cash, à tout fabricant de vaccins (ou à ceux qui font leur promotion)
      qui accepterait de suivre à la lettre seulement un dixième de ce que ce con de Paul Offit expliquait, à savoir qu’on pourrait injecter dix mille vaccins en même temps à un bébé sans danger aucun. Le défi, c’est seulement mille vaccins (au lieu de dix mille), sur plusieurs jours (même pas en même temps)… Bizarre quand même… Même mon troll qui est pourtant un inconditionnel de la vaccination n’envisage pas de relever le défi ! 😆
      Kenavo !

      J’aime

      • je relève tous les défis et surtouc ceux des vaccins et médicaments , car je les connais et , pour cause

        J’aime

  5. Je ne suis pas sûre d’être prête à m’éclairer à la bougie, ma période de rétro consommation est encore au stade du rodage…espérons que toutes ces fissures tiendrons encore un peu et jusqu’à ce que l’on trouve d’autres solutions..
    Pour les vaccins, un site comme AMESSI propose un article « mais on nous aurait menti », tellement complet et très bien renseigné…conseillant un bilan clinique et biologique complet avant chaque vaccination…,
    soit iconogramme complet, dosage de l’urée, lipidogramme, bilan endocrinien ..etc de quoi dégouter qq praticiens…
    Bonne et joyeuse semaine à vous.

    J’aime

    • C’est quand on lit ce genre de littérature qu’on se rend compte que ce que je raconte, finalement, c’est encore en-dessous de la vérité… La vraie médecine a été remplacée par un système pharmacologique dont le seul objectif est le profit et non pas l’intérêt du malade…
      Dormez bien !

      J’aime

Les commentaires sont fermés.